Débats sur la pétanque
Publicité





« 1 (2) 3 »


Re: Les boules qui rebondissent sur les "arrêts" (planches) en terrains non limités sont elles bonnes ?
Bébé boulistenaute
Inscrit:
13/05/2021 15:33
Post(s): 7
Bonsoir,

Il serait, une fois de plus, bien trop lourd de répondre à chacun individuellement.

J'essaye de conclure à propos de mon point de vue avec la rigueur nécessaire tellement le problème posé me semble relever d'un problème de fond quant à l'attitude que nous avons tout-un-chacun vis-à-vis des lois et règlements.

Oui, parfaitement d'accord, il y a les "terrains et le jeu sur terrains" réglementés. Nous n'en parlons pas ici, bien que toutes les règles autres que 5 :
Article 5 – Terrains réglementaires
La Pétanque se pratique sur toutes les surfaces. Cependant, par décision du comité d’organisation ou d’un arbitre, les équipes peuvent être tenues de se rencontrer sur un terrain délimité.

7 et 19 sont applicables au jeu en "terrains non délimités".

La seule règle qui concerne l'existence incontournable d'obstacles est de les ignorer et par conséquence d'autoriser tout rebond sur un obstacle, voire de franchissement d'un obstacle etc. pour tous ces obstacles. En effet, puisque dès lors ils n'existent par (sont ignorés), il ne peut y avoir de rebond sur l'inexistant. (N.D.R. Quand on commence à naviguer dans l'absurde, il y faut continuer pour rester cohérent...).

La situation concrète devient évidemment parfois absurde (vu récemment en tours de qualification d'un championnat officiel) une boule de tir ayant roulé sous un banc, bien qu'inatteignable par un tir, considérée comme bonne et inversant le résultat de la mène et du match. J'ai suggéré d'autoriser de jouer par-dessus une planche vu que rien ne l'interdisait et que leur existence devait être règlementairement ignorée, ce qui obligeait à déclarer "que l'on ne pouvait jouer derrière, mais que l'on pouvait taper dedans volontairement pour rebondir en toute proximité d'un but déplacé !!!".

Il est, je pense, une autre solution, admettre comme réglementaire qu'il existe deux types de terrains :
1- Les terrains délimités suivant les règles bien connues
2- les "non délimités suivant les règles précédentes"

Dans ce deuxième cas au lieu de choisir d'ignorer l'existence d'obstacles, au contraire admettre la règle très générale, mais aux conséquences très importantes, qu'il est toujours possible de définir conventionnellement un contour fermé constituant l'aire de jeu dont le dépassement simple et par simple contact changeant la trajectoire de la boule ou du but pour les obstacles, met hors-jeu boules ou le but.

Nous sommes obligés de choisir entre la négation de la contrainte du réel qui conduit à l'absurde (ne pas définir de règle-loi - pour ne pas avoir à juger-arbitrer), et le réel qui nécessite des compromis comme l'acceptation de la nécessité d'arbitrage-jugement.

Oui, si l'on admet que le changement net de trajectoire) est un symptôme du contact interdit avec un obstacle (en terrain décrété interdit), il y a un problème d'arbitrage : la trajectoire a-t-elle changé oui ou non par le contact avec l'obstacle limite de terrain jouable (terrain autorisé). Ce problème se règle dans la pratique toujours par le fait qu'un joueur de chaque équipe ou bien un arbitre observe attentivement le jeu lorsque le risque de franchissement existe.

In fine nous avons le choix de :

1-considérer tous les changements de trajectoire quels qu'en soient la cause naturelle (non liée à un geste humain) comme admis (rebonds sur des trottoirs, murs etc...) dans tous les cas et ignorer que cela conduit- imparablement à des situations absurdes.

2- conventionnellement admettre qu'il existe un contour fermé d'un terrain "non délimité par les règles dites de - terrains délimités" composé soit d'obstacles, soit de lignes matérialisées ou matérialisables très aisément (cordelette appuyée sur deux arbres par exemple).

Évidemment le cas N°2 traite formellement les problèmes que posent les limites comme les trottoirs, rues etc. qui aujourd'hui font nécessairement (mais sans cadre réglementaire) l'objet de conventions préalables à l'organisation de rencontres y compris officielles sur terrains "non délimités ! (mais que l'on délimite cependant conventionnellement en contradiction avec le règlement général)".

Pourquoi continuer (position officielle) à refuser de considérer que le contact avec un obstacle (en particulier les planches de sécurité) est équivalent à un franchissement de limite.

Il n'y a donc il me semble aucune logique opposable à mon argumentaire.

Ma proposition fournit un cadre à ce qui fait l'objet d'exceptions admises continuellement au coup par coup, mais parfois non incohérentes, exception comprenant le cas du "tout est mort au rebond sur des obstacles définis conventionnellement".

Oui, le problème ne peut qu'être soumis aux instances Fédérales qu j'en suis certain en connaissent l'existence. Pour cela il faut avoir développé des argumentaires en particulier alimentés par des débats ou toutes les opinions peuvent s'exprimer.
C'est justement le cas et le but ici.

Merci à tous les participants.

Cordialement

BTy

Contribution du : 09/07/2021 3:07
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les boules qui rebondissent sur les "arrêts" (planches) en terrains non limités sont elles bonnes ?
CLUB des Supporters Boulistenaute.com
Inscrit:
24/02/2012 20:36
Post(s): 1142
Une équipe malmenée , qui verrait une boule rebondir sur une planche et lui sauver la mise , aura toujours tendance à dire qu'elle est "bonne " car il s'agit là pour elle d'une inespérée planche...de salut !

Contribution du : 12/06/2021 16:33
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les boules qui rebondissent sur les "arrêts" (planches) en terrains non limités sont elles bonnes ?
Boulistenaute aspirant !
Inscrit:
04/05/2014 14:35
Post(s): 1226
bonjour,

les cadres ne sont que des contraintes supplémentaires aux quelles ont doit se conformer, pour les organisateurs, ça permettait de délimiter des périmètres précis et d'éviter des discussions stériles, mais comme toujours certains ne veulent pas avoir de libertés car ils sont incapable de se mettre d'accord sans se sentir lésé par l'adversaire, ils sont pas foutu de choisir et se plaignent soit du choix de l'autre équipe, soit de l'absence d'injonction de l'organisation, leurs facilitant le choix ou le non choix, - si on perd c'est pas ma faute, hein !

les choses sont simples pourtant, on accepte ou on refuse et on propose, sur des bases cohérentes, après avoir fait le toss, un terrain qui ne présente pas de problèmes majeurs, pour les obstacles, là aussi on se met d'accord, sur bon ou mort et on fait attention pour savoir si ça touche effectivement ou pas et on se laisse pas marcher sur les pieds avec tact et diplomatie, sans se soumettre, si on veut pas s'énerver ...

bonjour,

Contribution du : 12/06/2021 12:16
_________________
Exige Beaucoup de toi-même et attends peu des autres, ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés."
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les boules qui rebondissent sur les "arrêts" (planches) en terrains non limités sont elles bonnes ?
Bébé boulistenaute
Inscrit:
15/01/2013 21:54
Post(s): 75
https://www.youtube.com/watch?v=k1M1ZVK6Ut8&ab_channel=Sougil85 Quand la Pétanque était belle !! et surtout les anecdotes à la fin ! Ils ont enfermé la Pétanque dans des cadres ce n'est plus de la Pétanque. La Pétanque se joue en terrains libres.

Contribution du : 12/06/2021 9:30
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les boules qui rebondissent sur les "arrêts" (planches) en terrains non limités sont elles bonnes ?
Bébé boulistenaute
Inscrit:
04/06/2008 14:46
De Lussac-les-Châteaux 86
Post(s): 151
La pétanque en terrain libre est parfaitement réglementaire, sinon pourquoi prévoir que le but est nul s'il est déplacé au-delà de 20 mètres ?
Les terrains délimités sont une autre possibilité.

Contribution du : 12/06/2021 8:47
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les boules qui rebondissent sur les "arrêts" (planches) en terrains non limités sont elles bonnes ?
Boulistenaute en progrès
Inscrit:
19/07/2004 20:48
De La Ciotat
Post(s): 513
Le problème, n’est-ce pas, est qu’il n’y a pas de « règle de base » pour les terrains non délimités. Le règlement suppose que les terrains sont tracés avec les lignes de perte, Art 5 Terrains réglementaires.

Également « Lorsque les terrains sont clos par des barrières, celles-ci doivent se trouver à une distance minimale de 1m des lignes extérieures des terrains de jeu. » Donc, s’il y a une terrain sans lignes de pertes, il n’est pas « réglementaire ».

Contribution du : 11/06/2021 19:38
_________________
Les gagnants s’entraînent, les perdants se plaignent.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2) 3 »



Vous pouvez voir les sujets.
Vous ne pouvez pas débuter de nouveaux sujets.
Vous ne pouvez pas répondre aux contributions.
Vous ne pouvez pas éditer vos contributions.
Vous ne pouvez pas effacez vos contributions.
Vous ne pouvez pas ajouter de nouveaux sondages.
Vous ne pouvez pas voter en sondage.
Vous ne pouvez pas attacher des fichiers à vos contributions.
Vous ne pouvez pas poster sans approbation.

[Recherche avancée]


          166 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE
PODCASTS

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Snapchat pétanque     Tiktok pétanque Twitch pétanque Apple Podcasts Pétanque Spotify Pétanque Deezer Pétanque
Pétanque sur Apple Store Application Mobile
Pétanque sur Google PLAY Application Mobile
:: LA PETANQUE EN IMAGES

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !