Mondial la Marseillaise, toutes voiles dehors !

Publié le 12/01/2024 à 16:28

3

Les nuages qui obscurcissaient, depuis bientôt trois mois, le ciel habituellement bleu du Mondial semblent peu à peu se dissiper. Rappel des faits : l'oubli des organisateurs de présenter leur dossier à la fédération avant la rédaction du calendrier avait conduit celle-ci à ne pas retenir le Mondial au sein du circuit national, et mettait le monument planétaire de la pétanque en situation de ne pas être autorisé, perspective qui faisait l'effet d'un séisme à Marseille et bien au-delà.

Finalement, un accord était trouvé avec la Fédération, avec la solution de créer une convention privée entre elle et La Marseillaise sur le modèle de celle qui est habituellement passée avec Quarterback pour les Masters de pétanque. Le Mondial pouvait alors recevoir la bénédiction fédérale, et se tenir normalement.



Mais une nouvelle difficulté surgissait alors : la date du 7 juillet, devenue libre sur le calendrier, avait été retenue par Fréjus pour son Laurent Barbero, et le comité de ligue signalait au comité directeur que deux évènements nationaux ne pouvaient se tenir simultanément dans la région Sud.

Rattrapé par la patrouille, le comité d'organisation du Mondial s'inclinait alors (non sans un certain nombre de discussions houleuses en son sein) et proclamait que l'édition 2024 aurait lieu du 30 juin au 3 juillet, et du 28 au 30 juin pour les femmes et les jeunes.

 



Une entorse à la sacro-sainte tradition de l'épreuve, qui a toujours commençé début juillet, mais une fin heureuse, puisque ce deal gagnant-gagnant entre la FFPJP et les organisateurs marseillais met fin à une période d'incertitude qui laissait planer un doute sur l'avenir de la gigantesque épreuve . Tout le monde est à présent, bien que la convention soit encore en cours de signature, rasséréné et la préparation d'un Mondial, qui se tiendra quelques semaines avant l'ouverture des épreuves olympiques de voile, va pouvoir reprendre son allure de croisière.

 

O°O