Quantcast
Publicité

Les Jeunes : FFPJP, en quête de sang neuf

Posté par BOULEGAN le 12/2/2021 14:30:00 (7932 lectures) Articles du même auteur

Pour la Fédération française, le renouvellement des générations est devenue une question cruciale...



FFPJP, en quête de sang neuf

 


Avec une moyenne d'âge des licenciés qui passe allègrement la barre des cinquante ans, la FFPJP est depuis bien des années préoccupée par le renouvellement de ses effectifs, à tel point qu'il ne se passe pas une réunion du Comité directeur sans que la question de mesures en faveur des jeunes soit évoquée.

Car l'affaire est sérieuse : les effectifs minimes, cadets et juniors sont passés, en vingt ans, de 43000 à 17000, et les récents choix du Comité de sélection des Jeux Olympiques Paris 2024, qui ont vu le breakdance préféré aux sports de boules ont profondément interrogé les fédérations de ceux-ci sur l'image qu'elles renvoient.

 

 

Pourtant, de nombreuses initiatives ont été prises par la fédération ces dernières années. Dans le sillage de ce qu'on appelait alors la Région PACA, pionnière dans ce domaine, des mesures ont été prises pour se rapprocher du monde scolaire, aboutissant en 2015 à la signature d’une convention entre le ministère de l’Éducation Nationale, le ministère des Sports, l'UNSS, l'USEP et la FFPJP. Une avancée majeure qui commence à porter ses fruits, notamment sous l'impulsion de la DTN où Anna Maillard et Jean-Paul Goffoz ont déjà fait pénétrer la pétanque dans un certain nombre de collèges. Autre moteur de l'action en faveur des jeunes, l'association Éducnaute travaille depuis de nombreuses années à donner le goût de la pétanque à nos jeunes pousses.

 

 

Les Nationaux et Internationaux jeunes contribuent également à maintenir un minimum d'intérêt pour la pétanque de la part des nouvelles générations, mais force est de constater que cela ne suffit pas.

Du coup, en remarquant que les efforts venus d'en haut ne se montrent pas suffisamment en mesure d'inverser la tendance, la tentation est grande de regarder en bas. Et ce qu'on voit, c'est que le levier le plus puissant se trouve peut-être au sein même des clubs. Avec seulement quelques centaines d'écoles de boules répertoriées sur tout le territoire, les quelques six mille sociétés de pétanque françaises (qui ne comptent donc qu'une moyenne de moins de trois jeunes par club) peuvent tenir un rôle majeur dans l'avenir de la FFPJP. A elles de jouer !

 

 

Les boulistenautes en parlent dans
ce FORUM
Le nombre de licenciés
& la pyramide des âges : pétanque et JP
 

Note: 7.00 (1 vote) - Noter cet article -


Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
          205 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE
PODCASTS

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Snapchat pétanque     Tiktok pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !