Maurice Papon ne jouait pas à la pétanque !

Date 15/10/2002 21:00:00 | Sujet : Editorial bouliste

Lorsque la pétanque, l'histoire et l'actualité ne font qu'un !


Nous pouvons maintenant affirmer que Maurice Papon ne jouait pas à la pétanque en prison ! En effet l'un de nos boulistenautes Jac Verheul à découvert dans la revue « Provence Magazine » numéro 277 du 3 septembre 1968 la prise de position d'un préfet de police devant l'engouement provoqué par notre sport pétanque de ces années là !

Découvrez l'article...


Provence Magazine :

Avec 10.000 licenciés la pétanque à conquis Paris

Le Marseillais Louis Altério, qui préside aux destinées de la Fédération Française de Pétanque et de Jeu Provençal (F.F.P.J.P.), créée en 1945, lui-même ancien tireur 'à la longue' et vainqueur de nombreux concours, regroupe sous sa bannière plus de 150.000 licenciés 'seniors', auxquels il convient d'ajouter 20.000 juniors (de 14 à 18 ans) et 15.000 cadets (moins de 14 ans). C'est oublier les milliers d'amateurs qui profitent de leurs moindres loisirs pour faire une petite partie.
Aujourd'hui, l'autorité de la Fédération s'étend à la France entière. Les vacanciers, d'abord méfiants, puis amusés par les véritables comédies provençales (du Pagnol dans la rue!) qui entourent toute partie de boules digne de ce nom, ont à leur tour attrapé le 'virus'. Si les 'pôles' demeurent les départements provençaux, le pays tout entier joue aux boules: on compte 4.000 licenciés dans le Lot-et-Garonne, 8.000 en Haute-Garonne, 3.000 en Bretagne, 1.500 dans les Vosges, autant dans les Landes et 1.200 dans le Nord. Paris, submergé à son tour, a vu fleurir les associations, et les Parisiens se retrouvent boule en main à la moindre occasion. On y dénombre plus de 10.000 licenciés.
Inquiet de cette prolifération, un préfet de police, Maurice Papon, voulut interdire le jeu de boules en plein air. Il faillit provoquer une véritable émeute et dut revenir sur sa décision.

Signé : J.-L. L.



Cet article provient de Pétanque
http://www.boulistenaute.com

L'adresse de cet article est :
http://www.boulistenaute.com/modules/news/article.php?storyid=91