1er National de Bron (69) : Richard coeur de Lyon !!

Date 22/5/2006 13:10:00 | Sujet : Rhône-Alpes

 Superbe organisation pour ce premier national de Bron Terraillon, dans la toute proche banlieue lyonnaise.

Je m'excuse par avance de ne pas avoir de scores détaillés ni les noms de tous les demi-finalistes, mais je ne resiste pas à l'envie de vous raconter cette finale somptueuse, opposant Fazzino/Molinas/Perrin aux Varois de Bormes les Mimosas Robert Leca/Jean-Yves Bettoni et Richard Bettoni.

En demi-finales, Fazzino s'imposait facilement 13 à 0 en 4 mènes contre une equipe locale.
Leca devra battailler plus ferme face à Cailloce, Messina et ?.
10-10, pour gagner, il faut que Richard Bettoni (pointeur) face carreau et rajoute, ce qu'il fait le plus sereinement du monde.
Ce ne fut qu'un signe avant-coureur de sa finale sensationnelle.

Superbe affiche donc, par un beau soleil, dans un superbe carré d'honneur plein à craquer, entre Leca/Bettoni/Bettoni et Fazzino/Molinas/Perrin.
Gros début de partie des Champions de France, qui mènent...

... rapidement 4-0.
Mais les Varois restent calmes, et font tourner, R. Bettoni passant tireur à la place de Leca.
Les Sudistes recollent doucement pour égaliser, puis mener 6-4. En face, Fazzino et Molinas développent un jeu moyen, mais Fred Perrin ne gaspille JAMAIS une boule (peut-être 3 boules jetées sur 30 dans toute la partie).
A 6-4, premier tournant de cette finale, Bettoni ne fait pas passer et Molinas tire bien, résultat 3 points par terre et 3 boules pour Fazzino, 2 boules pour les Varois. Leca se lance au but ... et le sort sous une standing ovation !!

Mais ce n'est qu'un répit, Fred Perrin est inarrêtable, J Y Bettoni ne fait plus "que" une sur deux, et l'équipe Fazzino se détache lentement mais sûrement pour mener 11-6.

On croit les Varois morts et enterrés, d'autant que Molinas retrouve la grande forme...

Mais c'est sans compter sur le coeur des Borméens et le talent de Richard Bettoni. Celui-ci laisse sa place de pointeur à Leca, et, pour sa deuxième boule de tir de la partie (il avait déjà reussi 3 au carreau à 2-4), il doit réussir 4 au carreau : ce sera 10-11 ou 6-12...

Carreau en place de Richard !! Et partie totalement relancée. 10-11 !!

Sur la mène suivante, on croit que la partie a définitivement basculé, puisque Molinas manque double à 10 mètres et Perrin fait un point moyen...Mais surgit alors le joueur du siècle, qui fait un gel à 10 mètres, pour faire tourner la mène et mener 12 à 10.

Murmures et frissons dans les tribunes, où, malgré l'heure tardive, pas un spectateur parmi les centaines présentes ne veut manquer l'épilogue de ce national.

Bettoni ne fait pas passer, Leca pointe et se prend un gel de Molinas. 2 points pour Fazzino, Bettoni retire à la plus pres et chique. Partie presque terminée, à moins que Richard ne refasse un nouvel exploit...Bingo ! Il sort le but à sa première sous les vivas, le speaker le surnommant alors très justement "Magic Bettoni"...

12-10 toujours, Perrin le fait ingagnable à 10 metres. JY Bettoni tire, manque, mais casse le but, qui part à 14 mètres. Leca le fait excellent. Perrin tape mal.
Fazzino s'élance, et fait presque devant de boule !!
12-10, 14 mètres, JY Bettoni la sort seule...
Fazzino repointe à la perfection, mais le perd au fil...
Molinas tire, manque, retire et tape.
Ainsi, si Leca fait carreau et que R Bettoni rajoute, les Varois sont sacrés.
Dans un silence de cathédrale, Robert tire, le lâcher de boules est parfait, toutr le monde croit au carreau, y compris lui, mais il retombe 1 centimètre derrière !!

La mène a basculé à nouveau, Richard bettoni a manqué perdu à 14 mètres dans le goudron...et tape !!!! 12-11 !!!!

15 ème et dernière mène ; Leca tape mal et le fait moyen derrière...Perrin le gagne.
JY Bettoni fait palet. Perrin le regagne..
Carreau en place de Jean-Yves !! Fazzino pointe, tape mal et le perd des 2 !!
Il repointe et en coupe un seul.
Molinas tire au point, manque, mais chanceux, casse la boule de Robert derrière.
Molinas retire et fait carreau en place !!

Pour gagner, il faut donc que Richard tape et que lui et Robert rajoutent...
Mais seul Robert jouera, puisque c'est par un CARREAU NET net sans toucher terre que Richard Bettoni conclut sa prestation époustouflante, Leca rajoutant tranquillement derrière...


Bref, très grande partie, mais, en tant que Varois, en voyant l'une des 2 meilleures équipes de mon département (avec Gendrau/Rio/Soma) développer un tel jeu face aux champions de France, je ressens quand même un peu d'amertume quant à leur non qualification aux championnats de France...nul doute en effet que si les qualifs s'étaient déroulés sur un vrai jeu comme celui de Bron, et non sur un terrain lisse comme un miroir, ces trois là auraient en poche leur billet pour Limoges, et pas pour y faire de la figuration...


Quoi qu'il en soit, un énorme bravo à Richard, Jean-Yves et Robert !!!!!!


Les résultats complets sur le site fédéral ICI (SYLVAIN)




Cet article provient de Pétanque
http://www.boulistenaute.com

L'adresse de cet article est :
http://www.boulistenaute.com/modules/news/article.php?storyid=5772