Mai de Saint-Pierre : Casse réussi pour les banquiers de La Bred

Date 15/5/2006 9:30:00 | Sujet : D.O.M-T.O.M

    Même prestation, mêmes effets, avec un parcours dominical sans faille Gilbert Attelly a égalé le doublé métropolitain de l’an passé. Offrant ainsi à La Bred (sponsorisée par La Banque Populaire), et son président Joseph Bapin, une double couronne somptueuse.   Jusqu’au bout l’issue de ce Grand Prix de la Caraïbe du Conseil Régional transpira une incertitude magnifique. Il était 2H 30 dans la nuit caribéenne – après 18 heures de compétition quasiment non stop ! – quand Gilbert Attelly glissa le treizième point libérateur. Il faut dire qu’en face les Dillonnais Café et Chapel n’avaient pas lâché le moindre pouce de terrain, tandis que Jimmy Alcide-Avitus, le tireur de La Bred, connaissait des ratés préjudiciables.
   Pour preuve, à la 2e mène La Bred avait 4 boules contre une, et ne marquait… pas, laissant un point à Dillon. Scénario inverse à la mène suivante, cette fois c’est Chapel qui n’en profitait pas, et n’inscrivant qu’un point.

   A qui perd gagne…


 A la 8e mène Attelly devient tireur, et La Bred a 5 boules contre 0, mais ne marque… qu’un point. A ce jeu de poker menteur le duo de La Bred faillit bien y laisser des plumes, car avec 3 boules contre 0 Chapel s’offrait une mène de trois points, et la tête de la partie (11/7).
Mais opiniâtre comme jamais Attelly ramenait son coéquipier sur de bons rails, concluant sur la marge la plus infime à la… 13e mène !
Quant à l’équipe de France Espoirs (Cédric Soma et Robin Rio), elle avait depuis longtemps rendu les armes, s’inclinant en 16e de finale contre les Foyalais de La Bred Henri Darvin et Eric Véga.

Les résultats

Huitièmes de finaleEtifier b. Darvin-Véga (La Bred Fort-de-France)
Sainte-Rose b. Junkere-Faustin (AB Corniche Fort-de-France)
Café b. Amory-Africa (ASBAB Trinité)
R. Ponama b. Fortas-Joly (Basse-Pointe)
Attelly b. Salomon-Marcus (Boule Dillon Fort-de-France)
Daniel b. Périatamby-G. Ponama (Basse-Pointe)
Victor b. Massol et Roy-Camille (Morne-Rouge)
Perro b. Fontaine-Iles (Boule de Feu de Rémire, Guyane)

Quarts de finale
Etifier b. Perro-Nayaradou (La Bred Fort-de-France)
Attelly b. Victor-Pennont (Le Carbet)
Sainte-Rose b. Daniel-Silmar (AB Corniche Fort-de-France)
Café b. R. Ponama-Sinovassin (Basse-Pointe)

Demi-finales
Café b. Sainte-Rose et Yerro (Citron Fort-de-France)
Attelly b. Etifier-Paola (Boule Dillon Fort-de-France)

Finale
Gilbert Attelly et Jimmy Alcide-Avitus (La Bred Fort-de-France) b. Léandre Café et Jean-Michel Chapel (AS Dillon Fort-de-France) 13/12
Le score : 5/0 5/1 5/2 5/2 6/2 6/4 6/8 7/8 7/11 9/11 11/11 11/12 13/12

Finale féminineDanièle Pierre-Michel et Monette Tamby (Boule Dillon Fort-de-France) b. Catherine Grégoire et Doriane Gaschet (Citron Fort-de-France) 13/11
Le score : 0/1 2/1 2/5 2/5 2/7 6/7 7/7 7/10 7/11 12/11 13/11

Arbitres : Max Baubant (ligue), Claude Sabine (départemental), et Jacques Mathurina (stagiaire)

Table de marque : Blaise Limier, Marcel Gélie, et Jean Plocus

Bernard Brujaille-Latour : « Une compétition bien maîtrisée »

A l’heure du bilan Bernard Brujaille-Latour, le président du Club Bouliste de Saint-Pierre, exprimait une satisfaction somme toute légitime. « En termes de notoriété, d’image, et de promotion de la pétanque dans la Caraïbe cette quinzième édition du Grand Prix du Conseil Régional a confirmé le bien-fondé de nos choix. Ce qui nous donne également l’envie d’accroître nos efforts afin de travailler au développement de ce sport magnifique qu’est la pétanque, ajoute-t-il. Le soutien de la Fédération Française de Pétanque y est bien sûr pour beaucoup, car la présence d’une équipe nationale Espoirs atteste du sérieux de notre manifestation. C’est en gagnant la reconnaissance de chacun que nous avancerons ».

Michel Signaire : « Pour une Confédération Amérique-Caraïbes »

« Aide-toi, le ciel t’aidera ». C’est en substance le message qu’adresse Michel Signaire, trésorier de la Fédération Française et internationale, aux dirigeants de la pétanque dans les Caraïbes. « La Fédération Française affiche une réelle volonté d’aider la pétanque dans les DOM-TOM, assure-t-il, encore faut-il que des efforts soient fournis localement, comme en témoigne le travail de Bernard Brujaille-Latour. Nous pouvons envoyer des cadres techniques en Martinique, et organiser des stages afin de former les joueurs, les arbitres, les éducateurs et les dirigeants ».
La Caraïbe occupe en effet une position géographique stratégique, que la Fédération internationale ne veut pas galvauder.

Le poids des championnats du monde

« Nous souhaitons la création d’une Confédération Amérique-Caraïbes, qui permettrait l’organisation d’un championnat digne de ce nom, comme c’est déjà le cas en Europe et en Asie. Lequel championnat pourrait ensuite se substituer tous les deux ans au championnat du monde. Nous allons accueillir en septembre, à Grenoble, près de soixante nations chez les messieurs, et cinquante chez les dames. Qui pourra, dans l’avenir, porter le poids d’une telle compétition » ?
Le Canadien Bernard Aurouze, membre du staff international, semble tout désigné pour chapeauter cette future confédération, reste à se retrousser les manches, ce que fait Bernard Brujaille-Latour à chaque Mai de Saint-Pierre.


Légende photo :
Les vainqueurs (à gauche) Alcide-Avitus et Attelly, et les finalistes (à droite), Café et Chapel

Légende photo : Les vainqueurs féminines, Monette Tamby (à gauche) et Danièle Pierre-Michel (à droite), entourent les finalistes, Catherine Grégoire et Doriane Gaschet


Légende photo :
La pétanque couleurs Caraïbes

Nos remerciements sincères au Guyanais, de la Boule de Feu de Rémire, Armand Jérôme, pour sa collaboration technique et photographique, et son aide précieuse dans la réalisation de ce reportage 


 Tournoi exhibition « First Class »

La Bred mange son pain blanc

Compétition inaugurale du Mai de Saint-Pierre le tournoi exhibition « First Class » disputé samedi a consacré une équipe de la Bred (Fort-de-France). Le trio de France Espoirs a été victime d’un coup de pompe en finale.

On s’en doutait un peu, mais la conjonction de plusieurs éléments a plutôt perturbé le parcours des tricolores lors de ce tournoi « First Class », qui semblait toutefois bien à leur portée. Pour preuve ils ont accédé, à la finale, mais ont calé au moment de franchir l’ultime marche. La chaleur sûrement, la fatigue aussi, et un format de jeu particulier (parties en 11 points ou une heure de jeu, sauf la finale jouée en 13 points), ont donc joué un tour à Soma, Rio et Gendrau, qui n’ont pas trouvé la ressource d’accélérer au moment nécessaire.

Les Antilles au rendez-vous des quarts de finale :

Au rendez-vous des quarts de finale Martinique, Guyane, Guadeloupe et Métropole tenaient encore la corde, avant que Martinique et France Espoirs ne squattent le dernier carré. Faciles vainqueurs de l’équipe du club organisateur les Varois s’avançaient en favoris. C’était sans compter sur les champions de la Martinique 2006, qui prenaient un bon départ (5/0), avant qu’Attelly ne défaille brusquement, ce qui conduisait Nayaradou à devenir pointeur. Las… France Espoirs ne profitait pas de l’occasion pour prendre le large, et c’est au contraire leur compteur qui allait définitivement rester bloqué à 9 points. La revanche, peut-être, dans six semaines aux « France » à Limoges…

Les résultats

Quarts de finale
France Espoirs b. Daniel-Junkere-Jupiter (AB Corniche Fort-de-France) 10/9
Germack b. Mathias-Primerose-Brieux (AB Amandiers Guyane) 8/2
Périatamby b. Café-Linéré-Ronder (Dillon Fort-de-France) 11/6
Attelly b. Vaitilingon-Gréaux-Ragouvin (Saint-Claude Guadeloupe) 11/6

Demi-finales
Attelly b. Périatamby-Robert et Georges Ponama (Basse-Pointe) 8/4
France Espoirs b. Germack-Michel-Vibert (Saint-Pierre) 11/1

Finale
Gilbert Attelly-Christian Nayaradou-Alain Perro (La Bred Fort-de-France) b. France Espoirs Cédric Soma-Robin Rio-Pascal Gendrau 13/9

Le score : 4/0 5/0 5/1 5/3 5/6 5/7 6/7 8/7 9/7 9/9 10/9 13/9

Le programme
Le Grand Prix de la Caraïbe du Conseil Régional a débuté ce matin (14h 30 heure de métropole) avec 275 doublettes engagées (272 en 2005, 292 – le record – en 1999).


Légende photo : Le président organisateur, Bernard Brujaille-Latour, avec deux de ses joueurs, Ralph Bermonville (à gauche) et Gabriel Léopoldie (à droite)



Légende photo : L’équipe de la Bred, vainqueur du tournoi « First Class » (debout), et l’équipe de France Espoirs. Avec Bernard Brujaille-Latour, le président organisateur (debout à gauche), l’arbitre Claude Sabine (debout à droite), et Michel Signaire, trésorier national et international (baissé à droite)


Légende photo
: La formation du Club Bouliste de Saint-Pierre (en orange, jaune et blanc, aux couleurs du CBSP), Jean-Michel Germack, Ronan Michel et Plocus Vibert, a réussi un excellent parcours pour accéder aux demi-finales

Textes Marc Alexandre, avec la complicité d’Armand Jérôme (Guyane) et Franck Pipal (USA) pour les photos




Pétanque – Martinique – Grand Prix de la Caraïbe du Conseil Régional

Vendredi 12 mai – Compétition Open doublettes

La métropole au tapis en quarts de finale

C’est donc une compétition Open, disputée en doublettes, qui a donné officiellement le coup d’envoi du week-end bouliste du Mai de Saint-Pierre.

L’équipe de France Espoirs, Robin Rio et Cédric Soma, était éliminée en quart de final par l’excellente équipe guadeloupéenne Lin Vaïtilingon et Robert Gréaux. Dans l’autre quart de finale la surprise venait de la jeune équipe martiniquaise Olivier Jean-Baptiste et Cédric Crosmier de Lassichere, qui barraient la route à Michel Signaire et Pascal Gendrau, la seconde doublette de métropole paraissant visiblement émoussée, après une partie disputée. « Nous avons connu quelques soucis d’adaptation, souligne Michel Signaire, à la chaleur bien sûr, à la musique omniprésente également. Mais le niveau général des joueurs est très bon, et une partie n’est ici jamais gagnée d’avance ».

La Guyane était quant à elle représentée par la Boule de Feu de Rémire, championne triplette 2006 et l’Amicale Bouliste des Amandiers. Ces formations qui semblaient pourtant être en bonne forme n’ont jamais su trouver leurs marques, se faisant sortir prématurément.

Le programme
Aujourd’hui se déroule le tournoi exhibition « First Class », à 14h 30 (20h 30 heure de métropole) avec seize triplettes de haut niveau, dont les champions départementaux de la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane ; les USA, et l’équipe de France Espoirs (Soma-Rio-Gendrau).
Demain matin le Grand Prix de la Caraïbe du Conseil Régional, disputé en doublettes, débutera à 9 heures (15h 00 heure de métropole). Ce Grand Prix avait rassemblé 272 équipes l’an passé. Le tirage au sort (par informatique) aura lieu ce matin, au siège du Comité départemental de la Martinique, à Fort-de-France.



Légende photo : Olivier Jean-Baptiste et Cédric Crosmier de Lassichère ont créé la surprise en sortant Gendrau et Signaire en quarts de finale.


 L’équipe de France composée des Varois Pascal Gendrau, Cédric Soma et Robin Rio est actuellement en tournée en Martinique, accompagnée de Michel Signaire, le trésorier fédéral. Les champions sont notamment allés à la rencontre des écoliers Antillais.

Ce sont une trentaine d’enfants de l’école Philémond Montout, de Saint Pierre, du CE2 au CM2, qui ont participé à cette séance de découverte et de vulgarisation. Les champions ont tout d’abord expliqué à leur jeune public l’esprit du jeu de pétanque, avant d’en donner une démonstration. Ensuite répartis par groupes les enfants ont bénéficié des conseils des trois joueurs. Un atelier de tir de précision a conclu ces échanges avec des écoliers visiblement ravis.






Soumis par Marcel Bichon 03 





Cet article provient de Pétanque
http://www.boulistenaute.com

L'adresse de cet article est :
http://www.boulistenaute.com/modules/news/article.php?storyid=5625