COUPE DE FRANCE 2006 : LE GRAND HUIT AVEC NICE

Date 21/3/2006 12:00:00 | Sujet : Coupes & Trophées

LE DUC VEUT RESTER SUR SON TRONE
    Dernière station de ce grand huit 2006 et quoi de plus normal que de finir avec le tenant du titre de ce trophée tant convoité. Le DUC de Nice sur de sa force remettra le couvert en toute sérénité. Thierry Buiatti toujours président revient sur l’année écoulée.

Retrouvez avec ce lien le grand huit 2005 du DUC de Nice
   "Depuis l’an passé peu de changement, la motivation est toujours là et les joueurs ne sont pas blasés. Si pour les connaisseurs notre présence semble évidente, ce n’est pas du tout le cas, nous sommes des miraculés dans cette édition. Comme nous étions vainqueurs l’an passé, nous avons eu le privilège de disputer notre 1er tour contre Saint-Paul le vainqueur de la Coupe de la Réunion."

  Peut-on réaliser l'impensable . Article sur Quintaisport.fr signé Claude MUSCAT


" A 12 000 kms de la métropole, nous avons eu un accueil extraordinaire de la part des réunionnais, débarqué avec la dream team c’était un peu comme si Zidane venait pour jouer un match de foot. Devant la foule et sur le terrain l’histoire n’était plus la même, nous avons du affronter des adversaires d’une adresse redoutable, résultat, et c’est une première pour notre équipe, 5 défaites en tête à tête !! En doublette nous perdons là aussi une partie et dans l’autre nous étions mené 11 à 2 !!  Philippe Suchaud a même été obligé de tirer le but avec une seule boule pour ne pas perdre. Par la suite nous avons redressé la barre grâce à une plus grande expérience et une meilleure maîtrise. Finalement nous nous sommes imposés dans les deux triplettes, mais que de frayeurs et d’émotions."

Retrouvez le résumé complet de cette rencontre avec le lien suivant :

Le Duc de Nice a eu très chaud !!

"Cette victoire à l’arrachée aura eu le mérite de nous souder encore plus, surtout que nous sommes restés là bas une semaine favorisant l’esprit d’équipe.

Dans la zone, les choses ont été plus faciles, pour les superstitieux, j’ai noté que comme l’an passé nous avons battu une équipe du Gard en ¼ et Bormes en ½, peut être un signe ? Autrement toujours autant de convivialité lors de nos déplacements ou des réceptions, le seul hic ce sont les frais engendrés.

Au Pontet, nous avons bien négocié cette finale de zone, surtout que de se retrouver avec 3 clubs du même comité pouvait être piégeux."

L’équipe

"Nous avons toujours les mêmes, et ils ont continué à remporter les titres nationaux comme Daniel Rizzo en tête à tête ou Montoro – Berthet - Da Cruz en entreprise. En féminines, nous avons eu l’arrivée de Séverine Roche et d’Agnès Tarditi puisque Christine Saunier vient juste d’être maman. Chez les hommes la principale recrue est la venue de Patrick Hervo. Il a fallu jongler avec les mutés car nous ne pouvons pas avoir plus d’un muté sur la feuille de match."

L’équipe type

Séverine Roche
Corinne Vérola
Philippe Quintais
Philippe Suchaud
Henri Lacroix
Ludovic Montoro
Khaled Lakhal
Frédéric Foni
Patrick Emile
Patrick Hervo
Alain Montoro (coach)

Ils ont aussi participé :

Serge Berthet
Daniel Rizzo (absent car papa depuis peu)
Agnes Tarditi
Pascal Da Cruz

Les ambitions

"Evidemment c’est de conserver notre titre, et surtout repartir à la conquête de la Coupe d’Europe que nous avons perdu chez nous contre les stars masters. Pour la petite histoire et ce qui est cocasse, c’est que c’est nous par notre présence en finale l’an passé qui avions qualifié les stars masters pour la Coupe d’Europe pour ensuite nous battre !!

A Laon l’équipe sera motivée et soutenue, les deux Philippe et Henri sont maintenant parfaitement intégrés et ils sont définitivement adoptés, nous sommes tous une même famille. Nous avons plus à craindre de nous que des autres, il suffira de jouer sur notre valeur pour atteindre notre objectif. Le vécu en finale nationale est très important et nous avons des repères contrairement peut être à d’autres qui sont des équipes talentueuses mais sans ce petit plus.

Pour l’anecdote, si nous devions rencontrer Hanches et j’en ai déjà parlé avec Alain Montoro, nous laisserions Philippe faire son choix, c’est à lui seul de décider."

Alors Nice toujours taille patron ?



  Le grand huit avec Le Relecq Kerhuon
  
Le grand huit avec Ax les Thermes
  
Le grand huit avec Hanches
  
Le grand huit avec Ambert
  Le grand huit avec Saint Saulve

  Le grand huit avec Paris

  Le grand huit avec Strasbourg

Participez au sondage
"Le vainqueur 2006"


 





Cet article provient de Pétanque
http://www.boulistenaute.com

L'adresse de cet article est :
http://www.boulistenaute.com/modules/news/article.php?storyid=5044