Tout sur le classement au Québec, au Canada

Date 9/3/2003 18:23:56 | Sujet : La pétanque au Canada

Le classement au Canada.
Il n'est pas évident de tout comprendre sur le classement au Canada. Il a évolué avec les années. Je crois que dans chaque pays, il devrait y avoir un classement. Pour distinguer les joueurs de haut calibre.
Dans tous les concours nationaux, sauf le Championnat Canadien, les joueurs classés donne des points à l'autre équipe, jusqu'à concurrence de 3 points, que je trouve élevé.

Chez les hommes, la classe de très haut niveau est la classe AA Excellence qui regroupe des gens qui ont participé plusieurs fois au championnat du monde.

Ensuite la classe A, qui a peut de différence avec la classe AA, qui regroupe des personnes qui ont remportés plusieurs nationaux, où qui ont une fiche évaluative individuelle élevée.

Ensuite la classe B+, qui distingue ceux qui commencent qui ont la cote B. Le B+ est un joueur qui se distinguent du débutant. Il doit être apte à bien tirer et pointer, pas trop constant, mais qui a une cote moyenne.

Nous avons 2 tournois.
Le tournoi ouvert avec point d'handicap. Lorsqu'un joueur de calibre AA et A rencontre un B+ ou B. Il donne 1 point. Donc si 3A ou 3AA ou un mixte des 2, rencontrent des personnes de la classe B ou B+, il donne 3 points. Vous comprenez la suite.

L'autre tournoi qui concerne la classe B. Seulement un B+ par équipe peut jouer. Cette classe permet au joueur qui ont une certaine expérience ou qui commence dans le sport de s'évaluer et de faire de la compétition contre des gens de leur calibre.

Mais la classe la plus difficile à gérer est la classe B+. Car elle est mitoyenne. On est pas assez de personnes pour faire des tournois avec seulement la classe B+. Donc ils sont pénalisés, car un seul peut s'inscrire dans la classe B, et ils sont défavorisés quand ils jouent dans la classe supérieure car les joueurs de haut niveau ne se forment pas avec eux. En tout cas rarement.

Pour monter de niveau, il faut remporter des concours ou bien sur avoir une fiche évaluative individuelle élevée, compléter par plusieurs personnes.

Chez les femmes, nous avons seulement 3 classes. La plus élevée est la classe EF (Élite), la plupart des femmes de cette classe sont tireuses. Car au Canada, étant donné que ce n'est pas la majorité des femmes qui tirent au fer, la plupart des élites femmes sont celles qui ont un rendement élevé au tir, ou bien qui sont très bonne milieu. Aucune bonne pointeuse n'est EF.

La classe suivante est la classe IF (Intermédiaire) qui regroupe la majorité des femmes qui font des nationaux.

L'autre classe est la classe RF (Récréative). Pour toutes les femmes qui commencent. Où qui ont un certain âge.

Dans les concours, seulement les EF donne des points aux 2 autres classe sauf au Championnat Canadien. Aucune restriction pour la formation des équipes car le nombre d'équipes est insuffisant pour faire 2 concours simultanément. Et maximum de 3 points peuvent être donnée à l'équipe adverse.

Pour monter de niveau, c'est la même chose que les hommes.
Voilà, j'espère.

Ce classement n'est pas parfait mais aide un peu tout le monde à pouvoir jouer une saine compétition et aider les équipes moins nantis de pouvoir gagner contre des équipes de haut niveau.
Le problème est souvent les joueurs qui chevauchent 2 classes. Ils se démarquent dans leur classe et dans la classe supérieur ne font rien.
La plupart des joueurs ne veulent pas monter de classe, car l'appât du gain les attire et dans la classe inférieur se sentent en parfait condition pour pouvoir gagner.

Voilà, j'espère que vous comprendrez comment marche le système, peut-être que dans 2 ans il aura encore évoluer pour le mieux de la pétanque au Canada.

Vous pouvez visiter mon site où je regroupe les catégories et quand j'ai le temps, je prends des photos des joueurs de haut niveau.
Vous pouvez le visiter à www.chez.com/mbergeron.

Au plaisir de vous lire et à bientôt,

Maryse




Cet article provient de Pétanque
http://www.boulistenaute.com

L'adresse de cet article est :
http://www.boulistenaute.com/modules/news/article.php?storyid=367