Dédé CABANEL, du rire aux larmes

Date 27/6/2020 11:50:00 | Sujet : Les champions

Il est mort de vivre... Il est mort d'en rire... Lui qui clamait "Cabanel c'est éternel !" aux spectateurs ébahis, s'est endormi la nuit dernière dans l'infini sommeil du dernier voyage...

Dédé CABANEL, du rire aux larmes

 

Dédé au centre dans le arènes entourés de ses deux complices les Légendes Raoul Bonfort et Néné Macari : "Au théâtre ce soir !" ! 

 

A 93 ans le "Raimu des boules" s'en est allé, l'amuseur public, comédien aux milles facettes, et excellent joueur de boules qui a tant fait rire des générations de Nîmois au Bosquet qui était son jardin et de vacanciers au boulodrome du Grau du Roi où il avait quasiment inventé le petit jeu... Sa présence garantissait aux nombreux spectateurs galéjade, pétanque à l'ancienne, répliques savoureuses et humour de bon aloi... Ses formules célèbres ont fait le tour de la planète boules. A son tireur qui avait chiqué il dit "La caresse c'est la petite soeur du carreau..." ou bien sur une mène où son partenaire voulait être offensif à outrance il coupa avec son célébre "Il vaut mieux une sardine sur un bout de pain qu'un perdreau qui vole..." ou encore lors d'une partie au Bosquet avec le Nain ce dernier tergiversait en se demandant comment envoyer sa boule, la sentence de Dédé tomba dans un grand rire communicatif "Envoie la par la Poste !..." Magnifique...

Natif d'Aimargues en septembre 1927, il était... Lire la suite sur le Blog de l'auteur

 

 Les boulistenautes lui rendent un dernier hommage
dans ce > FORUM

Le blog de Vincent MEGER {RAOUL30} www.blogpetanque.com/adpjp

 

 

Article réalisé par
MEGER
 Vincent 

 

 





Cet article provient de Pétanque
http://www.boulistenaute.com

L'adresse de cet article est :
http://www.boulistenaute.com/modules/news/article.php?storyid=21007