Seuls dans le rond

Date 26/4/2020 20:50:00 | Sujet : Editorial bouliste

Après plus de quinze ans passés à photographier des concours de pétanque, Pierre Fieux partage avec vous ses photos préférées.


Seuls dans le rond

 

 

 Version audio avec
sous-titres toutes langues
 ! 
(Pensez à vous abonner à notre Chaîne Youtube, pour recevoir des alertes)

 

 

La pétanque, si l'on en croit la Fédération, est un sport collectif. C'est en partie exact, tant il est vrai que la triplette, qui lui a donné ses lettres de noblesse, et les compétitions par équipes, qui ne cessent de monter en puissance, tiennent le haut du pavé.

N'empêche. Chacun de nous sait que, en doublettes, en tête-à-tête ou en triplettes, lorsqu'on va au rond, on y va seul. Et que lorsqu'on rentre dans l'espace si particulier que représente ce petit cercle de cinquante centimètres, on n'est confronté qu'à soi-même.

 

 

Nous savons tous, lorsque nous nous dirigeons vers lui, que nous allons y rencontrer la vérité. L'espace d'une boule, nous ne pourrons compter que sur nous, y vivre un rêve ou un échec et ressentir, dans tout notre être, l'ivresse d'un coup parfait ou le désespoir d'un geste qui nous trahit.

Dans le rond, on est seul. Avec, pesant sur nous, l'attente de nos partenaires, le jugement du public massé autour de la partie et, parfois, la condescendance de nos adversaires. C'est tout cela qu'un geste maîtrisé va balayer. C'est tout cela qu'un lancer incertain va confirmer. Et c'est pour tout cela, partie après partie et tant qu'il nous reste l'amour du jeu, qu'on continue à jouer à la pétanque.

 

 

LIRE AUSSI

La victoire en chapeau melon

Ombres portées





Cet article provient de Pétanque
http://www.boulistenaute.com

L'adresse de cet article est :
http://www.boulistenaute.com/modules/news/article.php?storyid=20925