Alec Stone Sweet : La pétanque est une clé

Date 8/7/2008 20:50:00 | Sujet : Mondial la Marseillaise à pétanque

La pétanque est un pont entre les hommes

Lorsque j'ai commencé à jouer à la pétanque, j'ai été frappé par le mélange entre les milieux sociaux qu'elle permet. Pour moi, Américain, le seul fait d'être invité dans la famille de certains de mes partenaires pour partager un couscous est extraordinaire : je n'aurais jamais vécu de tels moments sans la pétanque.
Ce que je trouve intéressant dans ce milieu, c'est sa capacité à renverser, le temps d'une partie, les barrières sociales et raciales. Il est d'ailleurs très difficile de deviner quelle est la position sociale de chacun, et c'est à la limite une question indiscrète. Les clubs ont une capacité extraordinaire à intégrer toutes sortes de gens, même les plus marginaux : c'est, je pense, une des plus grandes vertus de la pétanque.
Ce qui frappe aussi lorsqu'on est Américain et qu'on prend garde à la particularité très française du vouvoiement, c'est le fait que tout le monde se tutoie.


Inversement, dans le milieu universitaire français, j'ai rencontré beaucoup de mépris et d'hostilité pour la pétanque et pour ceux qui la pratiquent. Beaucoup de gens, notamment dans le Midi, pensent que les joueurs de boules sont tous des bons à rien : c'est un préjugé énorme. Je connais beaucoup de grands joueurs qui travaillent dur, se lèvent tôt le matin ou travaillent la nuit pour pouvoir pratiquer leur passion, et j'ai beaucoup de respect pour cela.
La pétanque est un jeu extraordinaire. J'ai joué en Thaïlande, à Madagascar, en France, en Espagne. Grâce à elle, j'ai rencontré des gens de tous les milieux, j'ai joué avec eux et j'ai appris à les connaître. Je me suis aperçu que si l'on va vers les autres avec une paire de boules dans les mains, on constate qu'elle est une clé pour être accepté par eux. C'est en définitive un milieu extrêmement tolérant.

 


Alec et ses partenaires Marco Gouast et Grégory Caumel se sont inclinés ce soir en seizièmes de finale contre l'équipe vauclusienne des frères Feniello, sur le score de 13-11.

 

Le site d'Alec

Le club d'Alec





Cet article provient de Pétanque
http://www.boulistenaute.com

L'adresse de cet article est :
http://www.boulistenaute.com/modules/news/article.php?storyid=10360