Rhône-Alpes : Bonetto au-dessus

Posté par BOULEGAN le 29/9/2019 23:40:00 (9698 lectures) Articles du même auteur

Bonetto, Fernandez et Riviera se sont imposés aujourd’hui à Bourg-Saint-Andéol, en déployant un jeu exceptionnel. REPLAY de la Finale dès maintenant...


International de Bourg-Saint-Andéol 28 et 29 sept 

Bonetto au-dessus 

 

 

 

 PLAY LA FINALE (58 minutes) 

 

Les plus belles photos de nos Champions
Signées Pierre FIEUX

International à pétanque de Bourg-Saint-Andéol 2019 - Photo  2   International à pétanque de Bourg-Saint-Andéol 2019 - Photo  12   International à pétanque de Bourg-Saint-Andéol 2019 - Photo  13

International à pétanque de Bourg-Saint-Andéol 2019 - Photo  20   International à pétanque de Bourg-Saint-Andéol 2019 - Photo  21   International à pétanque de Bourg-Saint-Andéol 2019 - Photo  32

L'ALBUM + 100 Photos > 

  

C’est à une véritable marche triomphale, une fois de plus, que les admirateurs de Bonetto, Fernandez et Riviera ont assisté ce week-end, tout au long de l’International de Bourg Saint-Andéol. L’équipe du jeune international français a déroulé durant deux jours un jeu étourdissant et spectaculaire, assommant ces différents adversaires sous un véritable déluge de carreaux, pour finalement s’imposer dans une épreuve qui alignait pourtant sur sa ligne de départ quelques-unes des plus grosses cylindrées du circuit français.

 

 

 

Une concentration de champions qui produisait dès samedi quelques victimes de marque : c’est ainsi que Darodes, Radnic, Andriantseheno, Hubert, Margerit, N’Diaye, Bluette et Rosati rangeaient les boules dès la première journée. C’était aussi le cas, en soirée de la formation malgache de  Rajoelison et Mandimby qui cédait face à Bonetto.

 

Equipe MALATESTA 

 

En huitièmes, c’était au tour de Robineau, Renaud et Belhomme de s’incliner devant le jeu énorme déployé par les sociétaires de la Boule de l’Elysée. Mallet battait largement Milesi, l’équipe de France de Sarrio, Durk et Feltain faisait de même face à Bertoux et la formation nationale Espoirs de Molinas, Dubois et Doerr, s’imposait sans trop de soucis face à Kanès. L’affaire était plus difficile pour Gire, opposé à Dumont, et pour Bezandry, Lucien et Winterstein qui, en alternant le bon et le moins bon, disposaient finalement de Claudi.

 

 
Sony EVEN

 

Le parcours se terminait pour eux au tour suivant, face à Beulama, alors que Bonetto imposait sa loi aux Espoirs de l’équipe de France, valeureux mais dominés par le cours d’une partie monumentale. L’affaire était plus serrée pour Puccinelli, qui dominait de justesse Mallet, Savin et Deslys, et pour Gire, qui s’imposait 13-10 face à Sarrio

 

 

 

Dans le concours féminin, où la quasi-totalité des favorites avaient chuté dans les premiers tours, on voyait D’Isidoro et Aubriot céder en demi-finale devant les sœurs Tanchon, alors que Djabri battait Valmonte. En finale, les Drômoises créaient encore une fois la surprise, en faisant la course en tête devant Kozohorsky et Djabri. Malgré une certaine difficulté à conclure, elles finissaient toutefois par s’imposer 13-10 lors d’une troisième mène de gagne.

 

 

 

 
Bruno GIRE

 

Benji RENAUD 

 

Les demi-finales de l’International promettaient, le public fut gâté. Alors que Puccinelli, Montoro et Sonny Even subissaient la loi de Cano, Bonetto faisait un départ canon face à Gire. Mais le tireur Rhônalpin restait dans le match, luttait pied à pied et finissait par renverser la tendance. Appuyé par un Durand précis et très bon Jimmy Reinardt, il finissait pourtant par s’incliner à 10, à l’issue d’une partie superbe, sur une dernière mène mal maîtrisée.

 

 
Jacques "lol" DUBOIS

 

Bonetto face à Lol Dubois, la finale s’inscrivait sous le signe de la jeunesse et de l’offensive. C’est ce à quoi on assistait, avec des mènes de tir menées à tour de rôle par les deux équipes. C’est pourtant Bonetto, Fernandez et un très bon Riviera qui en tiraient le meilleur profit, menant bientôt 7-1. Dubois, très fort jusque-là, perdait peu à peu la cadence et Cano, de même que Beulama, ne parvenait pas à enrayer la marche en avant des Salonnais. 

 

 

 

 

 

De quoi ravir Gérard Beydon et sa belle équipe de bénévoles : le week-end, parfois assombri par quelques caprices, s’achevait sous le soleil et la bonne humeur. En attendant l’an que ven, et les vingt ans de l’International. 

 

RÉSULTATS

HOMMES | FEMMES

 

 

Lire

Du beau monde à Bourg

 

Note: 10.00 (1 vote) - Noter cet article -
Fichiers attachés : femmes.pdf  hommes.pdf 



Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
  
          266 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !