Quantcast
Publicité

Editorial bouliste : L'équipe de boulistenaute.com bannie d'Aurillac

Posté par petanque le 14/7/2009 22:00:00 (5719 lectures) Articles du même auteur

L'équipe de boulistenaute.com bannie d'Aurillac

La route est encore longue avant que boulistenaute.com soit reconnu comme un partenaire médiatique lors d'un championnat de France. Si le triplette à Caen s'était parfaitement déroulé avec le soutien inconditionnel de Mireille NOEL, notre venue à Aurillac aura connu une ambiance beaucoup plus froide et beaucoup moins enthousiaste.

Après un article relatant de façon humoristique le mécontentement de la quasi unanimité des joueurs sur les terrains beaucoup trop sableux, l'organisateur et même la mairie d'Aurillac y ont trouvé une attaque en règle contre les bénévoles et le comité du Cantal. Nous aurions aimé pouvoir mettre en avant la qualité de l'organisation, qui est totalement indépendante de la qualité des terrains, mais malheureusement les responsables n'ont pas souhaité s'exprimer malgré nos demandes répétées.

Il faut savoir que l'équipe boulistenaute.com est elle aussi composée de bénévoles, qui par passion viennent relater diverses manifestations et championnats de France. Notre travail, reconnu et apprécié, vient compléter le suivi essentiel des résultats par le site fédéral.
Si par sa présence Boulistenaute.com souhaite promouvoir la pétanque et donc le travail des organisateurs, il n'a pas vocation à lui passer la brosse à reluire. Il était difficile de ne pas parler du terrain alors que c'était le mot dans la bouche de tous les joueurs.

Il était hors de question de mettre en cause les bénévoles ou la mairie, mais juste de souligner qu'un tel terrain ne met pas en valeur la qualité de jeu des joueurs et joueuses, comme le président de la FFPJP l'a également écrit dans le journal « La Montagne » du 12 juillet.
Il aurait été bien plus appréciable d'élever le débat, et de parler de la difficulté de trouver des terrains qui correspondent mieux à cette attente, voire même tout simplement de mobiliser des organisateurs.

On pourra tout de même noter que les joueurs, qui sont ceux qui assurent le spectacle et la promotion du sport pétanque, sont rarement pris en considération, vu que l'on part d'un postulat immuable « Les joueurs n'ont qu'à s'adapter au terrain » et même si c'est une piste en tartan comme à Dijon il y a 3 ans.

Autre problème rencontré lors de la gestion d'un incident de jeu. Aujourd'hui tout va très vite, tout se sait, et par expérience nous savons que tout se déforme. Faute d'un communiqué officiel sur le sujet qui aurait mis fin à toutes les polémiques, nous avons joué la carte de la prudence et de la transparence en relatant les faits expliqués, sous son contrôle, par le président du jury du championnat mais surtout présent sur l'incident.

La suite donnée à cette affaire ne regarde que la fédération et pourtant cela n'a pas empêché que des dirigeants nous aient demandé de quitter le podium, où nous assurions le direct, avec des arguments irréels comme.... une accusation d'espionnage !

Il faut assurément la foi, la passion de la pétanque et le soutien de milliers de boulistenautes, pour continuer à vous relater tout le long de l'année les plus grands événements de pétanque. Mais des jours comme ce 14 juillet nous amènent à douter. Depuis plus de 7 ans nous oeuvrons pour la promotion de la pétanque et la diffusion de l'information pour tous, et il est indéniable que pour cela il faudra dépasser ces relations d'un autre âge avec nos instances dirigeantes. Cela devrait être possible...

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -


          103 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE
PODCASTS

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Snapchat pétanque     Tiktok pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !