Débats sur la pétanque
Publicité





(1) 2 3 4 ... 30 »


Re: Evoluer à la pétanque, l'entraînement ?
Boulistenaute régulier !
Inscrit:
27/06/2009 15:35
Post(s): 1880
Citation :

ludo74 a écrit :
Bonjour,

donc les joueurs qui jouent sans aucun coup de main à droite et à gauche c' est comme s' ils avaient les pieds plats


Bonsoir
Ben, pas tout à fait... "sans aucun coup de main à droite et à gauche" il se débrouille tout seul, comme un va nus pieds.

Warf warff...Qu'est ce qu'on se marre...
Ça me rappelle le café sur P710

Contribution du : 13/03/2015 0:43
_________________
Croire, c'est commencer à se tromper
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Evoluer à la pétanque, l'entraînement ?
CLUB des Supporters Boulistenaute.com
Inscrit:
24/02/2012 20:36
Post(s): 1082
Bonsoir Bennyl ,

A te lire , il apparaît que tu prônes beaucoup les écrits de Janik , du moins c'est ce que je supine...pardon ! suppose...

Contribution du : 12/03/2015 21:02
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Evoluer à la pétanque, l'entraînement ?
Boulistenaute accro !
Inscrit:
07/12/2008 17:30
De Villefranche sur Saône
Post(s): 4467
Qu' ils ne portent ni à gauche ni à doite

Citation :

Sougil a écrit :
Et...

Que dire (justement) des castors ?

@++
Sougil - Zoro logique

Contribution du : 12/03/2015 14:16
_________________
- Mon Portrait - http://www.boulistenaute.com/actualite-portrait-637-besnier-ludovic-ludo74-13591

Je ne perds jamais. Soit je gagne soit j'apprends.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Evoluer à la pétanque, l'entraînement ?
Boulistenaute aspirant !
Inscrit:
14/10/2010 12:09
De Maine et Loire
Post(s): 1002
Et...

Que dire (justement) des castors ?

@++
Sougil - Zoro logique

Contribution du : 12/03/2015 13:35
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Evoluer à la pétanque, l'entraînement ?
Boulistenaute accro !
Inscrit:
07/12/2008 17:30
De Villefranche sur Saône
Post(s): 4467
Bonjour,

donc les joueurs qui jouent sans aucun coup de main à droite et à gauche c' est comme s' ils avaient les pieds plats

Citation :

janik a écrit :

A la pétanque, le lancer consiste en une flexion de l'épaule et une pronation de l'avant bras. Le lancer pétanque est un lancer en pronation. Cette pronation consiste à permettre un lâcher de la boule sous main, et de sa bonne exécution dépend l' orientation de l'articulation du poignet et donc son extension vers la cible.
La problématique que pose ce lancer n'est pas trop celui de son apprentissage chez les jeunes car ceux ci ont une souplesse musculaire et articulaire telle que conserver l'avant bras en pronation tout au long de leur geste (armer et lancer) ne leur pose guère de soucis).
C'est en vieillissant et prenant de la masse musculaire que les choses peuvent se compliquer, dès lors notamment que cette pronation de l'avant bras commence à contraindre et limiter l'amplitude de l'armer. On a alors tendance à positionner son avant bras en demie supination lors de l'armer pour conserver un bon armer (en terme d'amplitude).
La pronation intervient dès lors de plus en plus tard dans l'exécution globale du geste et pose des problématiques de coordination au stade du lâcher.

Ensuite et enfin, pronation et supination de l'avant bras conditionnent la bonne réalisation des effets données à la boule: pour un droitier, effet droite/gauche en pronation et gauche/droite par la supination.

Tout cela devrait être connu du bouliste bien avant les spécificités plus ou moins mensongères du métal dont sont faites ses boules

Contribution du : 12/03/2015 13:28
_________________
- Mon Portrait - http://www.boulistenaute.com/actualite-portrait-637-besnier-ludovic-ludo74-13591

Je ne perds jamais. Soit je gagne soit j'apprends.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Evoluer à la pétanque, l'entraînement ?
Boulistenaute régulier !
Inscrit:
27/06/2009 15:35
Post(s): 1880
Bonjour
Cette notion de tendance pronatrice/supinatrice, on la retrouve autant au niveau des membres supérieurs (bras) qu'inférieurs.
Si ce phénomène est davantage connu relativement à la foulée, c'est surtout parce qu'on en a fait un business en matière de chaussures de sport et de running en particulier.
J'en profite d'ailleurs pour dire que ce business n'est pas sans avoir de conséquences sur les traumatologies rencontrées chez les coureurs réguliers (syndrome de l’essuie glace, périostite, tendinites diverses...) mais pas forcément dans le sens que l'on souhaiterait.

Si j'ai deux conseils à donner à quelques coureurs qui connaîtraient ces problèmes, c'est d'abord de plutôt acheter des runnings "foulée neutre" ou "universelle" et d'investir dans des semelles orthopédiques adaptées, établies par un podologue. Ensuite, c'est de changer très régulièrement ses chaussures, car la contrepartie du fameux "amorti" que l'on nous vend avec les chaussures, c'est que la chaussure perd très vite ses propriétés initiales...

Au niveau des membres supérieurs cette dissociation de profil (pronateur.supinateur) est surtout connue des sports de raquettes où elle a un impact sur la tenue de raquette et l'apprentissage des différents coups.

A la pétanque, le lancer consiste en une flexion de l'épaule et une pronation de l'avant bras. Le lancer pétanque est un lancer en pronation. Cette pronation consiste à permettre un lâcher de la boule sous main, et de sa bonne exécution dépend l' orientation de l'articulation du poignet et donc son extension vers la cible.
La problématique que pose ce lancer n'est pas trop celui de son apprentissage chez les jeunes car ceux ci ont une souplesse musculaire et articulaire telle que conserver l'avant bras en pronation tout au long de leur geste (armer et lancer) ne leur pose guère de soucis).
C'est en vieillissant et prenant de la masse musculaire que les choses peuvent se compliquer, dès lors notamment que cette pronation de l'avant bras commence à contraindre et limiter l'amplitude de l'armer. On a alors tendance à positionner son avant bras en demie supination lors de l'armer pour conserver un bon armer (en terme d'amplitude).
La pronation intervient dès lors de plus en plus tard dans l'exécution globale du geste et pose des problématiques de coordination au stade du lâcher.

Ensuite et enfin, pronation et supination de l'avant bras conditionnent la bonne réalisation des effets données à la boule: pour un droitier, effet droite/gauche en pronation et gauche/droite par la supination.

Tout cela devrait être connu du bouliste bien avant les spécificités plus ou moins mensongères du métal dont sont faites ses boules

Contribution du : 12/03/2015 11:02
_________________
Croire, c'est commencer à se tromper
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 3 4 ... 30 »



Vous pouvez voir les sujets.
Vous ne pouvez pas débuter de nouveaux sujets.
Vous ne pouvez pas répondre aux contributions.
Vous ne pouvez pas éditer vos contributions.
Vous ne pouvez pas effacez vos contributions.
Vous ne pouvez pas ajouter de nouveaux sondages.
Vous ne pouvez pas voter en sondage.
Vous ne pouvez pas attacher des fichiers à vos contributions.
Vous ne pouvez pas poster sans approbation.

[Recherche avancée]


          351 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque
:: LA PETANQUE EN IMAGES

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !