Publicité

Pratique du sport bouliste : Qualités d'un tireur chevronné

Posté par Anonyme le 13/4/2013 5:00:00 (16692 lectures) Articles du même auteur

Qu'est-ce qu'être un tireur de bon niveau ?

Je n'ai pas aujourd'hui la prétention de traiter de cette question dans sa globalité, mais seulement de fournir des éléments de réflexions aux joueurs afin qu'ils se forgent leur propre opinion. Mon but est de dégager au fil des articles qui paraîtront dans la rubrique : "le tir en compétition" les principales qualités qui font que l'on devient un tireur de tête performant.

 



 

 

Les lecteurs auront intérêt à lire ou relire la première publication sur le sujet :

"Etre un tireur performant".

Je partirai d'une reflexion, tant de fois entendue et qui m'agace toujours autant :

"S'il n'y a pas de point, il n'y a pas de tir"

Si j'avais simplement osé dire cela aux joueurs expérimentés qui m'ont lancé dans la pétanque de compétition, ceux-ci n'auraient pas manqué de me moquer et je me serais fait "tout petit".

Comme si, les échecs de vos partenaires pouvaient justifier vos manquements et devaient vous entraîner à mal tirer, à déjouer ou à vous écrouler.

Que l'on tire ou que l'on pointe, on doit s'appliquer à bien jouer ses boules indépendamment de la réussite ou des échecs de ses partenaires.

Il est vrai que dans les équipes moyennes, on assiste souvent à une décomposition des joueurs dès que l'un d'entre eux ne produit plus son jeu habituel.

Vous conviendrez aisément qu'en réagissant de telle façon, vous ne serez pas souvent du coté des vainqueurs.

En évoquant cette réflexion, je ne peux m'empêcher de sourire. En effet, tous les samedis, c'est la même ritournelle :

" Il n'en a pas tiré une "

" Il n'en a pas pointé une "

" Comment veux-tu que l'on gagne une partie en tirant comme cela "

A quoi, je répondrais : " Eh bien, toi qui te crois si solide au tir, pourquoi ne l'as tu pas remplacé dans ce moment de défaillance "

Dans ce cas, on trouve peu de volontaires pour prendre la responsabilité du tir.

A l'opposé, il existe une catégorie de joueurs qui s'accrochent au tir avec l'energie du

désespoir et qui ne frappent plus que les pierres.

Le problème du tir en compétiton est donc beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît de prime-abord.

Nous aurons l'occasion de revenir une autre fois sur ce comportement.

Mais revenons à la question posée :

Un tireur chevronné doit faire preuve de régularité et frapper de l'.....

Lire la suite sur le blog:" pétanque-Avenir "

Je vous en souhaite une bonne lecture et vous remercie pour votre fidélité.

A bientôt, Frédéric Nachin

PS: Fin Avril, le livre: " pétanque, quand tu nous tiens! " , sera en vente sur le blog.

      Vous trouverez les CGV sur le blog.

 

Voir aussi

La gagne à tout prix

Quand la tactique s'emballe

Etre performant au tir

Caricature du mauvais joueur

Jouer une grosse cylindrée

Quand la gagne prend aux tripes

Quelle évolution pour la pétanque ?

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -


Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
          341 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE
PODCASTS

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Snapchat pétanque     Tiktok pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !