Publicité

Pratique du sport bouliste : L'Art de pointer

Posté par Anonyme le 16/4/2014 7:00:00 (46123 lectures) Articles du même auteur

Quel plaisir que de vous parler du point.
Il est bien souvent occulté par le tir au coté plus spectaculaire: « Ça fait du bruit ».
Il est temps de le remettre à l’honneur, de parler de sa difficulté, de son poids dans le jeu et de son importance dans la gagne des parties.


 

Photo transmise par C FAZZINO, de sa collection personnelle

Il arrivait autrefois que l'on fournisse les statistiques des tireurs participant au championnat du monde, mais on n'entendait jamais parler de celles des pointeurs.
Or, si vous revoyez les parties de l'équipe de France au Championnat du Monde 2013 à Marseille, vous pourrez remarquer qu' Henry Lacroix « couche sur le but » et tire très peu souvent en tant que pointeur de tête. Certes il a quelquefois mal démarré et dans ce cas, ses valeureux tireurs Philippe Suchaud et Dylan Rocher ont frappé pour réduire la marque. Ils ont également parfois réussi à retourner la situation à leur avantage en réalisant un ou deux magnifiques carreaux dont ils ont le secret.


Mais notez bien que durant ces championnats, Philippe Suchaud a effectué un grand nombre de reprises déterminantes pour l'issue des mènes, obligeant ainsi le milieu adverse à tirer. Il est aussi parvenu à rajouter des points précieux sur un terrain particulièrement difficile à l'appoint. Henry Lacroix, conscient de l'extrême difficulté du terrain, lui disait d'ailleurs souvent: « Mets-en un sur deux et tu auras bien joué ».

En effet lorsque le milieu pointe, les boules placées par l'adversaire sont autant d'obstacles qui ne lui laissent que peu souvent le choix de la trajectoire pour rentrer dans le jeu. Il faut de plus prendre garde à ne pas déplacer le bouchon, ni à percuter une boule adverse. La situation peut s'avérer délicate à gérer et réclame un grand savoir-faire technique, pour ne pas donner le point aux adversaires en commettant une cagade.

Soyez convaincus du fait que si vous tirez sans cesse pour détruire les points de l'adversaire, faute de défendre un point convenable, il arrive un moment où la machine s'enraye et que le bateau prenne l'eau. On ne peut avancer dans les concours en triplette, sans la pression constante qu'exerce le pointeur de tête sur l’adversaire.
Il faut ajouter à cela l'importance capitale du point défensif. Il en est ainsi des boules que l'on pointe pour bloquer le jeu.

Mais qu'en est-il de la pratique du point de nos jours?
Un peu partout, beaucoup de joueurs s'exercent au tir et délaissent le point. Ce qui fait dire aux anciens: « Il n'y a plus que des tireurs, mais où sont les frappeurs? »
Ces pratiquants oublient que la qualité du point est le secret de la réussite. Le point est sans aucun doute le geste technique le plus difficile à maitriser tant les façons de pointer sont variées. Le point se pratique debout ou assis. On peut rouler la boule avec ou sans effet, la porter ou jouer en demi-portée: « le jeu passe-partout »
Il faut savoir lire le terrain, bosses, devers, obstacles.
Il faut savoir maitriser les effets.
Il faut savoir envoyer la boule en l'air en feuille morte ou la propulser avec un fort effet rétro suivant la nature du terrain où l'on joue.



Le point est un art de par la multiplicité des trajectoires qu'il offre au pratiquant. Combien de fois ai-je voulu conseiller un partenaire pour lui permettre d'assurer une reprise délicate ou seulement de rentrer dans le jeu afin de ne pas encaisser une grosse mène. J'ai obtenu souvent, comme seule réponse:
« Mais moi, je ne peux pas la jouer comme toi »
« laisses moi faire »

C'est là que mon partenaire n'écoutant pas mon conseil et voulant prouver son adresse, la lançait au ciel en prenant des risques inconsidérés. Il arrivait souvent que celui-ci retombe sur une boule ou sur le bouchon provoquant ainsi une catastrophe.

Je me souviens de la réflexion d'un grand joueur Parisien: « Pedro Martinez », que j'ai rencontré, il y a bien longtemps à l'endroit dit du « Chalet » à la Porte d'Auteuil.
Il se moquait volontiers de ces joueurs voulant à tout prix porter leurs boules pour épater la galerie  et leur disait : « Quand on ne peut plus les croquer, on les sucent »
Il exprimait ainsi le fait que si on n'est pas en mesure de les jouer avec la précision requise, alors il vaut mieux les rouler et assurer le coup.


Ce faisant, le manque d'intérêt pour le travail du point chez les jeunes joueurs vient en partie de l'évolution des aires de jeu. Cette évolution permet à des joueurs bien modestes d'arracher quelques boules et de s'imaginer un instant, frappeurs de boules. Il y a une vingtaine d'années, lorsque nous jouions dans des chemins caillouteux, sur la place goudronnée d'un village, ou dans le mastic sous les arbres, ces pratiquants n'auraient même pas osé s'aventurer au tir, par peur du ridicule.

Voilà, j'espère vous avoir convaincu de l'importance primordiale du point et de sa beauté. Je vous souhaite une agréable lecture.



J'espère que vous aurez du plaisir à découvrir ce nouvel article.

RETROUVEZ LA PATTE ET LA GOUAILLE DE L’AUTEUR DANS L’OUVRAGE :
« PETANQUE, QUAND TU NOUS TIENS ! »

Merci à tous pour votre fidélité.

Frédéric Nachin

 

En vente ici 


 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -



Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
« 1 (2) 3 »
Auteur Conversation
petanque
Posté le: 16/4/2014 19:54  Mis à jour: 16/4/2014 19:54
CLUB des Supporters Boulistenaute.com
Inscrit le: 26/9/2002
De: 18 Cher - Bourges - Région Centre Bourges
Envois: 34515
En ligne !
 Re: L'Art de pointer
Il se dit dans les couloirs de l'Internet que monsieur Fazzino consulte de temps en temps boulistenaute.com ! A-t-il un compte ?
------------

Pour la promotion du sport pétanque O°O

La boutique 100% Passion Pétanque, vente de boules de pétanque : [BOUTIQUE]
Anonyme
Posté le: 16/4/2014 16:40  Mis à jour: 16/4/2014 16:40
 Re: L'Art de pointer
Super article, bien sûr que le rôle de pointeur est primordial pour user le tireur surtout dans des terrains techniques où la son rôle est encore plus probant.

PS : Il aurait été plus judicieux de choisir une photo de C.FAZZINO en train de pointer car la on voit surtout la détermination au tir mais ceci n'est que mon avis A+
PatGoch
Posté le: 16/4/2014 16:00  Mis à jour: 16/4/2014 16:24
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 12/6/2005
De: 35
Envois: 4155
En ligne !
 Re: L'Art de pointer
Frédéric ........

C'est aussi : le fait de prendre le dessus sur son adversaire permettant à ses partenaires de pouvoir se reposer au lieu d'aller systématiquement au rond en 1er......

C'est donc leur permettre de ne pas user leurs forces prématurément....que ce soit physiquement ou moralement.

Lorsque le pointeur bouffe son adversaire ( et je fais exprès de prendre ce terme ) Cc'est donner à ses partenaires l'avantage psychique pour les mettre en excellentes conditions..........et paradoxalement mettre le fameuse pression aux adv ersaires .......

Mais le point c'est aussi une affaire d'amour du terrain, ainsi que de la Technique qui peut tellement varier d'un terrain à l'autre ainsi que d'un moment à l'autre selon les paramètres présents...

Enfin le pointeur c'est la machine loco de l'équipe et c'est souvent celui qui fait basculer le score.....

mais comme je l'ai dit à Christian fazzino ( comme il est dans ton article ) l'an dernier à la roche sur Yon , et il a acquiescé : aujourd'hui la plupart des nationaux sont des champs de tirs, ce qui affaiblit la puissance d'un pointeur et change la stratégie...

A @ bientôt
Capri
Posté le: 16/4/2014 15:19  Mis à jour: 16/4/2014 15:19
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 7/7/2005
De: Belgique (Seraing)
Envois: 5984
 Re: L'Art de pointer
Un bon pointeur fait souvent gagner les parties,il faut déjà savoir que il doit suivant les terrains Rouler,plomber,demi plomb et éviter certaine embuches.
Ce n'est que mon avis.
polo81
Posté le: 16/4/2014 12:58  Mis à jour: 16/4/2014 12:58
Boulistenaute en progrès
Inscrit le: 11/12/2008
De: montredon-labessonnie Tarn
Envois: 317
 Re: L'Art de pointer
Le point , ce n'est pas seulement aller prés du but
c'est prendre l'axe du jeu, gener l'adversaire, mettre le but ou la boule adverse au déplacemant (contre), devant de boule. Jouer avec de l'effet , à gauche, à droite
C'est aussi pointer en attaquant : jouer sur une boule , un but, avec une limite arrière plus ou moins importante.
Bien sur tomber sur une donnée précisément, prés ou loin, maitriser la hauteur de boule
Et enfin connaitre tous les types de terrains (expérience)
très bien de mettre le point en valeur
www.stages-billard-petanque.com
------------

http://stages-billard-pétanque.over-blog.fr
stages pétanque débutants promotions H/F jeunes seniors
actualité pétanque dans le tarn et midi-pyrénées
« 1 (2) 3 »
  
          244 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !