Inscrivez-vous maintenant !

Portraits-Interviews : PORTRAIT N°651 DEBAYLE Jean Marc "lepetitprince"

Posté par lepetitprince le 8/3/2011 0:10:00 (44325 lectures) Articles du même auteur

N°651

Nom: DEBAYLE

Prénom: Jean-Marc

Date de naissance: 10/10/1952

Nationalité: Française

Situation de famille: Depuis 1998 divorcé, 2 enfants Julie et Benjamin

Tu habites où: Pau 64000



Profession: Agent de la poste. Centre de tri. Pau (pas de jeu de mots)

Depuis quand es tu boulistenaute: Décembre 2009

Comment as-tu connu le site: D’amis boulistes…

D’où vient ton pseudo boulistenaute: lepetitprince Des Toulousains « Le petit prince des violettes » à ma grande époque de victoires…d’ ailleurs j’ai bien failli signer au club «bouliste Saint-Pierre» et travailler pour Monsieur René IZANS son fameux président. Aprés ce pseudo fut repris par mon ami Gérard BOUSCAREL (grand journaliste sportif du moment à la «république des Pyrénées ». De plus, en chaussures à talons, j’atteins allègrement le mètre 60!!! J’étais précieux aussi, dans mon choix vestimentaire.

Ton plat préféré: Porc à l’ananas de ma chérie.

Tu es gaucher ou droitier: Droitier

Quand et comment as-tu commencé à jouer : Nous sommes venus vivre à Pau…Notre logement était situé au fond d’une cour (au-dessus d’un petit patio) ; sur le devant se trouvait, le fameux club à l’époque de la «pétanque paloise». Je traversais la rue, et bénéficiais de l’attrait de la magnifique et mythique place de Verdun. C’est à 6 ans donc, que je jetais mes premières boules (boules jaunes sablées). Nous étions tous les jours à nous amuser sur ces vastes aires abritant un fronton, un bassin où les bergers de la vallée faisaient boire leurs brebis, il y avait une piste cyclable, en fait, un endroit idyllique; terrain de foot etc., etc.… 20 gosses arboraient son site de long en large !!! Aujourd’hui nous y voyons une immense étendue de bitume; parking oblige…

T’entraînes tu souvent et comment: Avant je jouais beaucoup et je participais à de nombreux nationaux (invitations: faisant partie de la «crème» Nationale). Puis ce fut le «TROU NOIR» je connus la déchéance due à l’alcool et autres produits interdits. A nouveau, je m’entraîne avec ma chérie…on se joue la vaisselle en tête à tête. Gagnant ou perdant ??? Je perd toujours… cela fait 3 ans que je fais la vaisselle ; mais quel bonheur !!!

Ton poste préféré: Joueur (je m’adapte à l’équipe, aux surfaces de jeu aussi) mais j’aime surtout jouer milieu.

Tes meilleurs résultats: D’avoir su élever nos 2 enfants, Julie et Benjamin pratiquement tout seul, et de constater leur réussite sociale. Aprés un divorce difficile, ayant obtenu la garde des enfants, j’arrêtai de jouer 5 ans au grand niveau, afin de les élever. Et en 2007 la rencontre salvatrice avec Jackie qui m’a permis de sortir du «gouffre».

Ton meilleur souvenir: Agen 2003, mon fils Benjamin gagne le championnat d’Aquitaine junior triplettes. En tant que tireur : 1/4 et ½ finale il ne fera pas un trou. Quelle fierté ai-je ressenti !!!La finale fut plus tendue, mais la victoire ne fut que plus belle !!! A la remise des prix et des trophées je pleurais comme un gosse.

Ton pire souvenir : Deux surgissent à mon esprit :

1/ Alicante 1985, nous sommes invités au tournoi international de la ville. Loulon Jean-Yves, Martin Bernard et moi. Nous sommes qualifiés le matin pour les demi-finales; c’est la Fête des Pères, je téléphone chez moi, et surprise «maudite», ma sœur m’annonce la mort de papa. Avec mon ex, nous étions à 1200kms et ma famille était seule face à ce drame. Je savais mon père très malade ; il insistera d’ailleurs pour que j’aille participer à ce tournoi !!!! Sentait-il sa fin de vie proche ??? Ses derniers mots sont ancrés dans ma mémoire : «va les n….r ces Espagnols !!!!» Toutefois, les organisateurs trouvèrent les termes, les mots de réconfort, les marques de gentillesse afin que je continue la compétition ; car au départ, avec l’accord cordial de mes partenaires, nous avions décidé de rentrer en France. Je ne me souviens d’aucun élément des deux parties disputées après (j’étais totalement anesthésié)…par la suite j'ai su que nous avions battu les champions du monde Marocains (ALAOUI et pardon pour les deux autres… je ne sais plus !!!!) et apparemment une équipe espagnole en finale. Une situation douloureuse pour moi et notre équipe, mais tout aussi embarrassante pour nos sympathiques adversaires. Ils furent tous remarquables dans ce moment tragique.

2/ Pau 1981, finale du championnat de France doublette associé à Ch. ESCUDE contre MORALDO – UHLMAN…. Je vais tirer la première boule, c’est à ce moment précis, que madame Corinne FOYOT, son ex-épouse, de surcroît paloise, s’aperçoit que les spectateurs debout la gênent. Cris, embrouille énorme, bagarre dans les tribunes, la partie est arrêtée une demi-heure environ…la suite, ce fut le désastre, nous ferons n’importe quoi, laissant la victoire à nos valeureux adversaires, sans vraiment jouer. Le scénario vécu auparavant ayant anéanti notre jugement. Je manquerai dans cette finale plus de boules que dans les deux jours passés.

Que penses tu du jeu provençal: Magnifique jeu la longue, ainsi que la lyonnaise… J’ai joué aux deux, mais c’est trop long et surtout trop loin !!! Dans le 64 nous pratiquons le provençal doublette, le jour de sa qualification; aussi je n’y participe pas, car je pense que nous sommes des novices dans cette discipline, et trop faibles pour affronter des joueurs expérimentés.

 

Que penses tu de la pétanque : C’est ma passion !!! Je ne l’ai pas toujours respectée mais c’est la vie. Un 1/2 siècle que je parcours tous les terrains de boules…D’après mon expérience et mon vécu, la pétanque a changé : de «pagnolesque» la reine du verbe retrace actuellement trop d’agressivité, de fantasque elle est devenue triste, à l’amitié on lui propose le professionnalisme, l’apéro entre concurrents se transforme en contrôle anti-dopage, les bras levés, une parole forte, l’adversaire se plaint auprès de l’arbitre…gardiennage assuré et souvent sanction à l’appui …. Devant toutes ces interdictions, un jour j’ai dit à un arbitre : «Bientôt on ne pourra plus avoir de boules !!!!» Les joueurs sont «parqués», souvent à l’extérieur des villes (décharges, zones industrielles, pistes de stade) les tribunes se désertent, et les joueurs sont de plus en plus absents. Ce jeu ouvert à tous, est en train de se fermer à la masse populaire, il est régi par une dizaine de joueurs ; que je caractériserais comme «les huissiers» de la pétanque. Terminé les parties d’amis, de jouer et de se défoncer pour un joueur jugé plus faible, de connaître la joie de la consécration avec un pratiquement novice !!! Les pros sont là, pour nous rappeler que cette époque est révolue. Malheureusement, nous nous adaptons à leurs exigences et formons des équipes de «renégats» ; la pétanque perd toute sa convivialité et beaucoup aussi de ses licenciés. Réagissons donc devant cette désaffection du public et ce manque d’intérêt de nombreux joueurs. « La petanque se meurt à petit feu  ». Elle reflète malheureusement la société actuelle, les puissants d’un côté (une infime minorité) et les misérables de l’autre essayant de lutter afin de survivre. Dommage !!!!Attention toutefois à la révolte des « manants».

Joueurs préférés à chaque poste :

Pointeur: Nanou PHILLIPOT (champion de France tête à tête…impressionnant), Daniel NARDOZZI, Zvonko RADNIC zombi

Milieu: Roger MARCO, Marco FOYOT C13MF, Michel LOY mimi77, Jean-Yves LOULON, Christian FAZZINO.

Tireur: Roger MARIGOT rog34, LACROUX, Ch. ESCUDE, Jérôme PIZZOLATO, Didier CHOUPAY PP, Philippe SUCHAUD et bien sûr Philippe QUINTAIS DUCPH.

Joueuses préférées à chaque poste: Absent trop longtemps des terrains je ne connais pas la valeur des féminines actuelles.

Pointeuse: J CLOSTRES (pétanque pasteur PAU).

Milieu: G BACCABARA (pétanque pasteur PAU).

Tireuse: Anna MAILLARD  ptite64 (ancienne licenciée de la pétanque pasteur) et le « must » madame Danielle GROS.

Ton palmarès championnats: Aversion à une période bien définie pour les championnats (mésentente envers mon comité, préférence allouée aux nationaux).

1969 champion d’Aquitaine triplette junior avec (LOUPOUYOU A, DUFRECHOU P).

1994 à Agen champion d’Aquitaine senior associé à (COPPA P, BROUEL M) + 3 finales triplettes seniors perdues (ESCUDE P (le père du joueur de foot et du tennisman, malheureusement décédé) LOUGARO A -HOFFMANN, DESPAUX et LOUPOUYOU A, HOFFMANN)…Voilà pour la ligue.

1981 finalistes du championnat de France doublette C ESCUDE contre MORALDO ULMANN.

2009 1/8 de finale doublette à Aurillac avec M HOFFMANN. Meilleurs résultats en triplettes 1/16 à Tours (menant 12 à 0 D LOPEZ me reproche d’avoir louper la gagne… «  Pétage de câble  » nous perdons la partie !!!! ). Banlieue parisienne tête à tête perdu en 1/16. Excusez pour les dates et les lieux non fournis, je ne détiens aucuns documents sur mon vécu de joueur. J’ai du participer à une vingtaine de championnats toutes catégories confondues. (Toulouse, Pau, Limoges, Brest, Saint-Saulve, Aurillac en doublettes…Tours, Bastia, Angouleme, dans l’est oubli du nom de la ville, Marseille, je crois un autre mais j’ai oublié son nom pour les triplettes France).

2009: 1/8ème du championnat de France doublette 

Ton palmarès Nationaux: 3 périodes dans ma vie boulistique relatent simplement ma vie tout cours :

1/ Vie de château pour le Petit prince faite d’insouciance et de facilité. Victoires nationaux doublettes (Cahors, Toulouse (Digue-2 fois les Zéphirs-2 fois les Trois jours de Saint-Pierre (2 perdus en ½ et 1 en finale) - Rodez – Montauban - 2 Pasteur à Pau-Saint-Juery 1 fois et l’année suivante dont de la finale face à M LOY, VANCAMPENHOUT M, Carmaux) .

Triplettes pour les principales épreuves gagnées : en 1993 « La Toulousaine »- 4 fois la coupe de Noël ; dont 3 années consécutives – Fenouillet – Perigueux - Banyuls - Carmaux - 5 fois Pasteur Pau-etc,etc.…De nombreux partages également ponctuent mon ½ siècle de jeu en triplette ou en doublette ; Finales (Perpignan – Cassis – Graulhet - Barccares - « trophée des As » à Pau - Marseillaise 1983….

½ Finales (Marseillaise 1981,Cassis, Saint-Juery, Carmaux, Auch (en1/2 finale avec GALLY et BRUNET contre les LAGARDE et CAPELO… Sommes arrivés à 2, dans notre nuit de débauche, nous avions perdu GALLY; Pourtant Clovis partagera la partie avec nous) Pamiers en triplettes…. Bedarieux en doublette avec le partenaire qui me procurera le plus de bien-être sur un terrain; il s’agit de Jérôme PIZZOLATO !!!! .

Vainqueur des « 3 jours de saint-pierre » en tête à tête, perdant en ½ l’année suivante ( ½ finaliste du trophée des As à Saint-Pierre, t à t 4 boules…tiens,tiens !!!! FOYOT, COULOMB (un autre postier : « il distribuait quelque chose… »), FAZZINO perdu contre lui ; ce n’est pas un déshonneur n’est-ce pas ??? « Bouchon d'or » de Rabastens de Bigorre à l’époque un majestueux national tête à tête regroupant les «meilleurs» du Grand Sud-Ouest : gagné 2 fois de suite, le même adversaire PERROT d’Agen. Perdu finale contre BORDIN et ½ finaliste.

Tournois espagnols : vainqueurs international de Laredo avec G ESCUDE pleinpau ( j’avais 15 ans ) « Bolas alacant ». 1985 tournoi invitation de nos amis espagnols cité dans les souvenirs…. 24 heures d’Alicante invités par la fédération espagnole, FOYOT, MARTIN B et moi ; 1986 compétition disputée en doublette dont nous sortons « campeones ».

2/ Descente aux Enfers : divorce, garde des enfants, je ne peux plus assouvir ma passion… Nos enfants élevés, j’essayerai de rejouer, mais le rythme n’y était plus, de fêtard je deviendrai alcoolique dépendant…je me compare à Dean MARTIN dans Rio Bravo cherchant les pièces dans le crachoir !!! Cette page de ma vie est ponctuée par 2 suspensions (2 fois 1 an).

3/ Rencontre avec Jackie et c’est la rédemption, la renaissance; petit à petit, je sors la tête de l’eau, c’est le cas de le dire…. Depuis 2007, je vois le monde différemment et je reprend goût de jouer à la pétanque.

2010: 1/2 du Souvenir Cyril ANGLA Salies du Salat

2012: 1/4 à Tarbes, 1/8ème à Labarthe Riviere et Pau

2013:  1/4 du Souvenir Cyril ANGLA Salies du Salat

Tes boules: Les boules offertes par mon fils ATX 75 690 (anniversaire le 10 Octobre…. Pensez y !!!!)

Tes joueurs préférés: Tous mes amis avec qui j’ai joué et fait des résultats : G ESCUDE pleinpau, C ESCUDE, C MESSINA charly1960, G SOULIE ,A GALLY , T LACROUX, VALLEJO, CUZIOL, P COPPA kopa, J PAOLACCI, E BENMERGUI, D LOPEZ, D NARDOZZI, D SCARZELA ,R MARCO, R MARIGOT rog34 (les 2 Roger), J BAUER, M FOYOT, R LUCCHESI, JY LOULON ,Vlady CORAL, J LOCERTALES, R RANQUINE palombe etc., etc.… en dernier lieu, pour raisons sentimentales, J PIZZOLATO ( valeur d’un fils ), Benjamin DEBAYLE ( mon fils qui ne joue plus…blocage !!! quel dommage, j’avais dans nos « murs » le tireur recherché ), M HOFFMANN ( joueur problématique certes, mais doué et patient d’avoir su me supporter dans des moments délicats et Jacqueline CLOSTRES ma dulcinée. Regret de n’avoir pas fait « la marseillaise »avec KOKOYAN, PIZZOLATO ; GALLY Dédé téléphonera à «  Koko », ce dernier affecté déjà par la maladie, lui laissera sa place « je te la ferais gagner, jeune !!! »m’avait-il dit. Il décèdera quelques temps après.

Avec qui aimerais tu jouer: Avant le téléphone sonnait plusieurs fois par semaine…puis ce fut le silence total, depuis les appels reprennent!!! Un concours avec Bruno LE BOURSICAUD niglo ne me déplairait pas. Bruno très fort et correspond à mon style de jeu.

Tes partenaires préférés: Ceux cités dans la rubrique précédente.

Tes clubs: Pau : Pétanque Paloise, Pétanque Pasteur, MJC des Fleurs, Alsace-Lorraine…. Mourenx (LOPEZ NARDOZZI), Pasteur.

Ton club pour la saison 2014: Pasteur Pau. 

Ton équipe pour 2014: Triplette : Daniel NARDOZZI et le jeune prodige du 64 Rémy BUGAT.

Doublette:  Daniel NARDOZZI

Doublettes mixte: Jackie CLOSTRES.

Vétéran: Alain LOUPOUYOU et Roger HERMOSO

Tes ambitions pour 2014: Prendre à nouveau du plaisir sur les terrains, faire le maximum de nous-mêmes.

Es tu sponsorisé: Jamais !!!!Refus à Monsieur BLANC, de la maison OBUT à Toulouse en 1983, prétextant l’envie de rester joueur indépendant.

Catégorie 2014: Honneur.

N° de licence: 06400070

Points 2009: 31 2010: 41  2011: 11 2012: 45 2013: 20

 

Racontes nous une petite anecdote: Cher mamasse j’en ai des wagons entiers; toi l’heureux retraité de la RATP; moi l’actif de la Poste, en fait je suis « un homme de lettres » et vous les conterai dans le site des Pyrénées-Atlantiques. Une petite quand même : premier Masters fait à Nimes avec LOULON et PIZZOLATO : 3 semaines auparavant je suis opéré des 2 carpiens ; je ne peux jouer !!!…tant pis me diront mes partenaires, nous ne voulons pas de remplaçant, nous ferons le maximum de nos possibilités…nous perdons en ½ finale…à chaque partie, une « gentille »dame me prêtait son foulard rempli de glaçons afin de désensibiliser mes poignets meurtris. Mais quels joueurs ces deux la !!!! «  J PIZO » fit un rétro à 18 mètres (mesuré par les organisateurs) lors du ¼ de finale contre les champions de France de l'époque (Dominique PATRUNO dom63, Gérard REYMOND et François FERREIRA),

Pratiques tu un autre sport: Le foot dans ma jeunesse, la pelote, la lyonnaise ( les frères ESCUDE le grand niveau), le billard, le transat et le vélo pour me rendre à mon travail depuis 7 ans (plus de voiture…pas les moyens de l’entretenir…. Autre idée de cadeau !!!).

Autres commentaires. Il faut assainir la pétanque, notre jeu admirable se dénature. Retrouvons enfin, la joie de jouer, faite de parties élégantes et amicales. Tous ensemble nous pouvons redonner ses galons à notre jeu favori et redorer son image quelque peu flétrie. La conjoncture actuelle de notre société, laisse des traces néfastes aux individus, mais retrouvons tout simplement nos terrains pour s’y détendre. Profitons longtemps de notre PASSION et sachons la préserver de ses déboires. Bravo à ce site, j’en suis accroc, peut-être saura-t-il freiner et stopper la mauvaise voie prise par notre sport ???

Mamasse tu es genial !!!

Le Petit Prince

PS : De Petit Prince…vais-je enfin passer ROI chez les vétérans ???

Merci de m’avoir sollicité pour mon portrait…

AMITIES à tous.

 


 

 

Format imprimable
Envoyer cet article à un ami
Créer un fichier PDF à partir de cet article

  
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
(1) 2 3 4 ... 9 »
Auteur Conversation
mamasse
Posté le: 28/1/2014 9:28  Mis à jour: 28/1/2014 9:28
Co-Webmaster
Inscrit le: 5/7/2004
De: Pontault Combault 77 Seine et Marne Île de France
Envois: 96147
 Re: PORTRAIT N°651 DEBAYLE Jean Marc "lepetitprince&...
Bonne saison 2014 Jean Marc.

A bientôt mon poto
CHARLY84
Posté le: 21/10/2013 19:32  Mis à jour: 21/10/2013 19:32
Boulistenaute aspirant !
Inscrit le: 9/6/2007
De: LAPALUD- 84 Vaucluse - PACA
Envois: 916
 Re: PORTRAIT N°651 DEBAYLE Jean Marc "lepetitprince&...
Salut,
J'ai connu le petit bonhomme à Santa Suzanna. Je ne le connaissais pas. Puis, on m'en a parlé, je l'ai vu jouer, pauvres boules , elles morflent quand il va tirer.
Peut-être le plus émouvant de tous les portraits que j'ai pu lire jusqu'à présent, avec une écriture facile et tellement vraie. Respect Monsieur.
Très bonne analyse de la pétanque d'aujourd'hui, il a tout compris le Monsieur...
Bon courage à toi et continue ta passion...
------------

L'IMPORTANT C'EST D'AIMER CE QUE L'ON FAIT.ALORS ON Y ARRIVERA TOUJOURS

PORTRAIT N°378 Charly BERARD "Charly84".
http://www.boulistenaute.com/actualite-portraits-interviews-portrait-378-berard-
mamasse
Posté le: 10/10/2013 5:11  Mis à jour: 10/10/2013 5:11
Co-Webmaster
Inscrit le: 5/7/2004
De: Pontault Combault 77 Seine et Marne Île de France
Envois: 96147
 Re: PORTRAIT N°651 DEBAYLE Jean Marc "lepetitprince&...
Bon anniversaire "lepetitprince".
rylca78
Posté le: 9/4/2013 13:19  Mis à jour: 9/4/2013 13:19
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 27/11/2008
De: limay
Envois: 297
 Re: PORTRAIT N°651 DEBAYLE Jean Marc "lepetitprince&...
Super portrait et quelle belle analyse de la pétanque.La passion et le respect transpirent; pourvu que le petit prince ait raison et que l'on revienne à une pétanque faite d'humour et d'amitié (ce qui n'empêche pas la gagne).
Encore merci pour ce beau portrait où l'homme n'a rien à envier au pétanqueur.
Amitiés sportives Caryl
maladroit
Posté le: 21/12/2012 11:45  Mis à jour: 21/12/2012 11:45
Boulistenaute en progrès
Inscrit le: 10/8/2005
De: Poitiers - 86 Vienne - Poitou-Charentes
Envois: 363
 Re: PORTRAIT N°651 DEBAYLE Jean Marc "lepetitprince&...
je ne connaissais pas ce Mr mais quel recul et quelle lucidité sur la pétanque et la vie en générale, bravo.

Et sortir comme meilleur souvenir la victoire de son fils au lieu de se mètre en avant comme beaucoup cela veut tout dire...
------------

L'abus de modèration nuit à la consomation

Le blog du club... http://petanquebouressoise.unblog.fr/
(1) 2 3 4 ... 9 »
          103 utilisateur(s) en ligne plus...

  • Didier Le Masson, liberté, égalité, fraternité

    Mascotte de l'équipe boulistenaute et jeune retraité, le grand Mamasse profite de cette liberté pour aller à la rencontre, sur tous les terrains de France, de ses milliers d'amis.

  • Jean-Luc Robert, le lieutenant du roi

    Personnage haut en couleur longtemps indissociable du Roi Quint...

  • Stéphane Robineau, cap au Sud

    Entretien avec un champion qui est devenu sans faire de bruit, au fil d'un début de carrière constellé de grandes victoires, un des joueurs majeurs de la dernière décennie.

  • Damien Hureau, l'as de carreau

    A trente-six ans, l'Angevin est toujours l'un des meilleurs tireurs du monde. Après une saison 2013 étincelante, il est revenu avec boulistenaute.com sur son actualité récente et sur ses ...

  • Marco Foyot, le rêve américain

    A soixante ans passés, le môme de Meaux continue, année après année, à tisser sa légende. En automne dernier, celle-ci a emprunté les routes mythiques du pays de l&...

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !