Inscrivez-vous maintenant !

Portraits-Interviews : PORTRAIT N°556 VAAST Christian "ecureuil"

Posté par ecureuil le 23/8/2009 0:10:00 (39249 lectures) Articles du même auteur

N°556

Nom: VAAST

Prénom: Christian

Date de naissance: 23/08/1951

Nationalité : Française

Situation de famille: Divorcé, 2 grands garçons

Tu habites où: Istres ( 13 )

Profession: Cadre bancaire, depuis peu à la retraite.



Depuis quand es tu boulistenaute: Juillet 2004

Comment as-tu connu le site: C’est Maryan Barthelemy maryan avec qui j’ai beaucoup joué qui m’en a parlé.

D’où vient ton pseudo boulistenaute: ecureuil, facile à deviner : je travaillais à la Caisse d’Epargne…

Ton plat préféré: Les pâtes et la soupe au pistou

Tu es gaucher ou droitier: Droitier

Quand et comment as-tu commencé à jouer: A la fin des années 1950, avec mon grand-père ( bon joueur moyen ).

T’entraînes tu souvent et comment: Rarement, car mon travail me laissait peu de temps pour les loisirs.

Ton poste préféré: Milieu, mais je peux jouer à tous les postes, aussi bien à pétanque qu’au jeu provençal.

Tes meilleurs résultats: Champion départemental (05 ) doublettes 2004, vice- champion doublettes 2003, ½ finaliste ligue PACA, 22 fois champion de France ASCEF ( Caisse d’épargne),  (15 fois en triplette et 7 fois en doublette) + de nombreux concours régionaux et une quinzaine de carrés nationaux. Vice champion départemental (05) triplettes 2010.

Ton meilleur souvenir: Il y en a plusieurs, mais je citerais d’abord, au jeu provençal mes victoires au national de Digne d’abord, face à Griseri, Valero et Bergamini puis à Fos sur mer, contre Benoit-Gonin louleBG, Schiffano et Del campo, alors qu’ils nous menaient 12 à 2 après 1h30 de jeu( il était alors 22h30 ), nous avons gagné, avec mes partenaires Françis Fauchier et Jacky Roggero, à 1h du matin après une fantastique remontée.

A pétanque ensuite, mon invitation au National de Rodez 2005 par les organisateurs, où j’ai effectué les parties de démonstration la veille du national, en compagnie de Quintais DUCPH, Robineau Roby, Foyot C13MF, Milei boom-boom, Grandet et Dath bombdunord entre autres et enfin, la partie de démonstration à Meudon en 2008, contre Didier Choupay PP, Le Bourgeois djmc et Le Lons jpl77 ainsi que celle contre Quintais et Suchaud à Clermont Ferrand en 2005, lors des jeux nationaux d’entreprise ( fédération FFSE ).

Ton pire souvenir: Ma ½ finale du Provençal 1989 ( cf photo ), où, après avoir été mené 0 à 11, nous avons remonté la partie à 11 partout avec mes partenaires Luc Fantini et Thierry Peyre, pour finalement perdre….sur un rami de Françis Fauchier qui allait devenir un ami. Je me suis qualifié avec lui quelques années plus tard, pour le championnat de France triplettes en compagnie de « mimi »  Escarras.

Que penses tu du jeu provençal: C’est à la pétanque, dans le domaine des boules, ce que le bridge est à la belote dans le domaine des cartes, c'est-à-dire un jeu magnifique, surtout lorsqu’il est bien joué par les 6 acteurs d’une partie. J’ai le souvenir de parties sensationnelles, notamment avec Maryan Barthelemy maryan ( à l’époque où il frappait beaucoup de boules…), où nous faisions de véritables parties de pétanque. La finale de Sisteron contre Philippe Roux, Valdes et Lovisolo par exemple en fait partie, nous jouions avec Françis Fauchier et le journaliste présent, Patrick Muratelle avait titré :«  Déluge de fer sur Sisteron ». Ma demi -finale au national d’Arles en 1979, n’était pas mal non plus, j’avais fait un sans faute ( 14 boules frappées sur 14 tirées ) et nos adversaires avaient «  baisé fanny …» Présent dans la galerie, le grand joueur «  Marquis d’Avignon  » avait crié : «  Ma mounte sorte aquèou !! » ( mais d’où sort-il celui là ! )

Que penses tu de la pétanque : J’ai la nostalgie, comme beaucoup d’anciens, de l’atmosphère qui régnait sur les jeux de boules avant que de trop nombreuses règles trop strictes ne viennent gêner, à mon avis , ce jeu très tactique où le mental joue un rôle essentiel. Trop de règlement tue le règlement. Néanmoins, il reste un jeu magnifique, vecteur de cohésion sociale unique dans son genre. C’est un jeu qui apprend l’humilité…malheureusement, de nombreux joueurs (ceux qui croient qu’ils sont les seuls à faire des carreaux) ne l’ont pas encore compris… !

Joueurs préférés à chaque poste: Chez les hommes, je citerai surtout l’ancienne génération que j’ai bien connue, à savoir :

Pointeur: Lubrano dit  pipette , Maurice Rhoner ( de Port de Bouc ).

Milieu: Hector De Fabbritis dit guêtre (de port de Bouc), Milou Lovino, Daniel Serrano (J’ai beaucoup joué avec lui, il s’entête à pointer alors que c’est un super milieu…!)

Tireur: Pierre Brocca ( mon modèle lorsque j’étais plus jeune ), Paul Richaud ( je l’ai connu alors qu’il avait 23 ans, un vrai phénomène qui n’a pas le palmarès qu’il mériterait !)

Joueuses préférées à chaque poste:

Pointeuse: Sylvette Innocenti

Milieu: Danielle Gros, Christine Kraemer christine13 ( avec qui je joue de temps en temps )

Tireuse: Angélique Papon bicounange 

Ton palmarès championnats:  Pétanque: Vice-champion départemental 2x2 en 2003, Champion 2x2 en 2004 ( 1/16e à Nevers avec Bernard Faure ). Vice champion départemental (05) triplettes 2010. Qualifié pour le championnat de France à Nice.

2011: Vice-Champion départemental vétéran  ( perdu à 12 en finale, à 23h30 après avoir attendu 6h30 entre les 1/8 et les 1/4 )

2012: Champion des Hautes Alpes triplette vétéran

Jeu provençal: Qualifié en triplette (1/16e à Draveil avec Françis Fauchier et Mimi Escarras ). Pour la petite histoire, pour raisons professionnelles, je n’ai pas souvent participé aux qualificatifs, mais lorsque j’ai pu les disputer…j’ai manqué la qualification «  à la bonne  »… 5 fois au jeu provençal et 4 fois à pétanque… ( Noir c’est noir… !!! )

Ton palmarès Nationaux :

Vainqueur : Digne 1996, Beaucaire 1989, Fos sur Mer 1995, Côte bleue 1979 ( l’ancêtre de Martigues dans les années 70/80 )

Finaliste: Beaucaire 1988, Arles 1979 et 1992, Sisteron 1991.

½ finaliste: Martigues, St Maximin, Fos sur mer, Avignon, Cannes, Mazan, Arles, Pertuis.

2010: 1/4 du National de la Riaille Malataverne

2011:  1/2 finaliste des 12 heures boulistes de Marseille 

2012:  1/2 finaliste l'an dernier des 12h boulistes de Marseille, cette année, après une première phase remarquable, nous avons été battus en 1/8e et notamment battus les tenants du titre Bonnet SYLVAIN, Bettoni winner et Guglielmo freddydusud, nous avons été éliminés par les futurs vainqueurs. A noter que cette partie a été arrêtée au bout de 25 min dans la plus totale confusion. ( je n'y retournerai pas l'année prochaine ni mes partenaires Gérad Sacco et Eric Rosi )

2013: 1/2 finaliste du national vétéran de Ruoms.

Tes boules: Pétanque Ton’r 74 x 700 et prestige noire 74 x 695, Jeu Provençal ATX 76 X 685.

Tes joueurs préférés: Quintais, Suchaud, Lacroix

Avec qui aimerais tu jouer: Les mêmes

Tes partenaires préférés:

Au jeu provençal ( que j’ai du arrêter en 2000 à cause de 3 hernies discales ), j’ai joué, le plus souvent comme tireur ou milieu dans les nationaux cités plus haut, avec René Mussi, Roger Bonifay, Jean Calvez, Robert Allaux, Alain Valdes, René Scalla, Marc Perez, Jean Paul Deveye, Claude Rivoira, Piras, Jean Gregoire, Mimi Escarras, Franck Arnone, Maryan Barthelemy, Secchi Franck et serge, Jean Michel Isaac, Gilbert Quiles, Jacky Roggero, Loule Bachet, Roger Cassini, Luc Fantini, Thierry Peyre, Françis Fauchier et d’autres que j’oublie…

A pétanque, j’ai longtemps joué avec Jean Gomar d’Istres ( peu connu mais très efficace ) et actuellement avec Bernard Faure d’Istres ainsi que Guy Galonnier d’Agde.

Occasionnellement je fais quelques concours avec Daniel Serrano et Charles Battiste qui m’ont connu «  en pleine forme… » et avec qui je jouais régulièrement… il y a ….quelques années !

Tes clubs: La boule humide Istres, puis boule gazeuse Rassuen, boule des Pins Fos sur mer, Entente bouliste Martigues, pétanque boule Embrunaise, JBAG Carpentras

Ton club pour la saison 2014:  La boule humide Istres (13)

Ton équipe pour 2014: Doublette: Daniel Serrano

Triplette vétéran: Daniel Serrano et Sylvain Garcia

Pour le reste, je continuerai à jouer occasionnellement avec charly "casquette" Baptiste, José Benony et dans le Vaucluse avec José Palazon, Gérard Sacco et d'autres amis en participant à quelques nationaux vétérans ou autres.

Tes ambitions pour 2014: Avec l'espoir de faire partie des 2 équipes qualifiées pour le France vétérans...

Es tu sponsorisé : Je suis dans le team Vinci.

Catégorie 2014: Honneur  (avec le nouveau règlement, en descendant d'élite, j'en ai pris pour 3 ans d'honneur), par conséquent, même en faisant l'effort de ne rien gagner, je ne serai donc pas promotion avant 2015.

N° de licence: 01309580

Points 2009: 19 2010: 36 2011: 31 2012: 17 2013: 22 

As-tu une petite anecdote à nous raconter: J’en ai 2 : J’ai beaucoup joué dans les années 80 avec André Nérino de Martigues (Joueur très connu localement, il a été vice champion de France à la fin des années 60 et avait fait abandonner le fameux César de Montélimar en partie d’intérêt tête à tête). A cette époque là, lorsque le « coup »  allait mal, certains joueurs ( dont André ) faisaient«  la chanson ». Cela était admis et faisait partie du charme d’une partie disputée. ( il faut avoir assisté aux parties avec Bonfort, Maccari de Nîmes ou Puglièse ou le Majard de Martigues…)

Un jour, à Port de Bouc, lors de la finale du concours doublettes contre Fernand Rivière et son frère Coco ( nous avons joué ensemble lorsque nous avion moins de 20 ans ), alors qu’il me reste 2 boules et lui une, le jeu étant «  serré », il me dit : «  Ho grand, il faut tirer au bouchon !  » «  Ok, lui répondis-je » et je me dirigeais vers le rond (je frappais énormément de boules à cette époque là ). Une fois arrivé dans celui-ci, je vis André devant le but, les bras croisés sur son tricot (un marcel) relevé sur son nombril, casquette vissée sur la tête qui me dit : «  qu’est ce que tu fais ?  »

« Hé bien je vais tirer au bouchon… ! », lui répondis-je.

Il s’avança alors vers moi, mit son nez contre le mien et cria : « Le bouchon…c’est André qui va le tirer, et s’il n’en fait pas de la sciure, tu lui craches à la figure !!!  ». Il le tira et l’expédia au fond du boulodrome… Voilà le type de scènes auxquelles on pouvait assister…

Une autre concerne mon «père spirituel des boules» qui m’avait pris sous son aile au milieu des années 60, alors que j’avais 15 ans ; il s’agit d’Antoine Artigues, surnommé Toine de Robinson à Istres ou le vieux Toine lorsqu’il partit à Nîmes (il fut entre autre vice-champion de France au jeu Proven9al en 1972). Dans les années 70, alors que j’avais arrêté de jouer (pour cause de mariage), j’allais le voir en finale du Grand Prix d’Istres (renommé à cette époque là). Lorsque j’arrivais près du carré, la finale ayant débuté, il me lança lorsqu’il me vit «  Hé grand, tu frappes toujours autant de boules… ?  » avant que j’aie répondu, il ajouta : «  j’ai trouvé ton remplaçant à Nîmes !  ». Pour la petite histoire, il jouait contre Alain Mouret, Paul Richaud et Salato de Salon de Provence et ses partenaires étaient Denis Salvador de Nîmes et mon remplaçant…un certain Schatz…vous aurez reconnu Passo ( tout maigrichon…)

Pratiques tu un autre sport: J’ai joué au tennis de table à un très bon niveau (classé 35) jusqu’à l’âge de 30 ans.

Autres commentaires. Parmi les joueurs que j’ai côtoyé, tous pétris de classe mais peu connus du grand public, André Nerino et Antoine Artigues m’ont beaucoup appris lorsque j’étais tout jeune, je voudrais également citer Lucien Malacarne de Rassuen (hameau d’Istres ), un autre phénomène du jeu provençal (il fut 2 fois finaliste du Provençal et vainqueur de la coupe de France à pétanque en 1955) qui lui aussi contribua à mon «  éducation bouliste, de même que le regretté Raoul Gauthier, d’Istres, parti trop tôt…

 

Format imprimable
Envoyer cet article à un ami
Créer un fichier PDF à partir de cet article

  
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
(1) 2 3 4 ... 8 »
Auteur Conversation
mamasse
Posté le: 19/2/2014 14:43  Mis à jour: 19/2/2014 14:43
Co-Webmaster
Inscrit le: 5/7/2004
De: Pontault Combault 77 Seine et Marne Île de France
Envois: 95915
 Re: PORTRAIT N°556 VAAST Christian "ecureuil"
Bonne saison 2014 Christian.

A bientôt
mamasse
Posté le: 23/8/2013 8:13  Mis à jour: 23/8/2013 8:13
Co-Webmaster
Inscrit le: 5/7/2004
De: Pontault Combault 77 Seine et Marne Île de France
Envois: 95915
 Re: PORTRAIT N°556 VAAST Christian "ecureuil"
Bon anniversaire "ecureuil".
mamasse
Posté le: 9/11/2012 15:56  Mis à jour: 9/11/2012 15:56
Co-Webmaster
Inscrit le: 5/7/2004
De: Pontault Combault 77 Seine et Marne Île de France
Envois: 95915
 Re: PORTRAIT N°556 VAAST Christian "ecureuil"
Salut "ecureuil".

Voilà Christian ton portrait est mis à jour.

Je te souhaite une bonne saison 2013 dans ton nouveau département.

A bientôt avec le team Vinci
mamasse
Posté le: 23/8/2012 23:43  Mis à jour: 23/8/2012 23:43
Co-Webmaster
Inscrit le: 5/7/2004
De: Pontault Combault 77 Seine et Marne Île de France
Envois: 95915
 Re: PORTRAIT N°556 VAAST Christian "ecureuil"
Bon anniversaire "ecureuil".
ecureuil
Posté le: 31/7/2012 1:01  Mis à jour: 31/7/2012 1:01
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 13/7/2004
De: 13 ISTRES Bouches du Rhône PACA
Envois: 154
 Re: PORTRAIT N°556 VAAST Christian "ecureuil"
merci pour la mise à jour que je n'avais pas encore lue
( ni ton msg de félicitations d'ailleurs...)
Abientôt sur les terrains ( j'étais à Palavas avec le team VINCI mais ne t'ai pas vu ) à Millau pt être ?
------------

Ce n'est pas parce que c'est difficile que l'on n'ose pas, c'est parce que l'on n'ose pas que c'est difficile...

PORTRAIT N°556 VAAST Christian "ecureuil"
http://www.boulistenaute.com/actualite-portrait-556-vaast-christian-ecureuil-11796
(1) 2 3 4 ... 8 »
          173 utilisateur(s) en ligne plus...

  • Didier Le Masson, liberté, égalité, fraternité

    Mascotte de l'équipe boulistenaute et jeune retraité, le grand Mamasse profite de cette liberté pour aller à la rencontre, sur tous les terrains de France, de ses milliers d'amis.

  • Jean-Luc Robert, le lieutenant du roi

    Personnage haut en couleur longtemps indissociable du Roi Quint...

  • Stéphane Robineau, cap au Sud

    Entretien avec un champion qui est devenu sans faire de bruit, au fil d'un début de carrière constellé de grandes victoires, un des joueurs majeurs de la dernière décennie.

  • Damien Hureau, l'as de carreau

    A trente-six ans, l'Angevin est toujours l'un des meilleurs tireurs du monde. Après une saison 2013 étincelante, il est revenu avec boulistenaute.com sur son actualité récente et sur ses ...

  • Marco Foyot, le rêve américain

    A soixante ans passés, le môme de Meaux continue, année après année, à tisser sa légende. En automne dernier, celle-ci a emprunté les routes mythiques du pays de l&...

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !