Publicité

Mondial de Millau : Jean-Pierre Mas : pour la beauté du jeu

Posté par BOULEGAN le 18/6/2009 1:00:00 (9257 lectures) Articles du même auteur

Jean-Pierre Mas : pour la beauté du jeu

L'ami "jipom" est une des quatre têtes pensantes du plus beau concours du monde. Organisateur et champion, il prépare simultanément la prochaine édition du Mondial de Millau et le championnat de France doublettes, qu'il disputera le mois prochain à Aurillac en compagnie de Laurent Morillon.

Le prochain Mondial aura lieu du 12 au 16 août prochains. Des changements par rapports à l’année dernière ?



Il va y avoir une modification importante : le doublettes hommes va commencer le matin à 11 heures, ce qui nous permettra de gagner du temps sur l’horaire, et de libérer des terrains pour le doublettes féminin qui débute l’après-midi. Cela empêchera toutefois la plupart des quarts de finalistes du triplette d’y participer : je pense qu’ils nous pardonneront, car nous avons relevé les prix de ce concours de 30%.

En ce qui concerne la mêlée boulistenaute, elle aura bien sûr lieu comme d’habitude, le 12 août, en ouverture du Mondial, et je voudrais aussi rappeler le concours cher à mon papa, celui des Papys pétanqueurs qui aura lieu le 11 août à partir de 10 heures (engagements : 60 euros comprenant concours, t-shirt et repas pour les 3 joueurs, repas accompagnateurs ou épouses : 15 euros, inscription au plus tôt (limité à 128) à : Millau pétanque promotion BP 40223. 12102 Millau cedex)

Qu’est-ce que les soirées du Mondial vont proposer cette année ?

Nous avons mis sur pied un vieux projet : un match France-Italie de tir en relais en jeu lyonnais, en équipe de deux. Ce devrait être du très grand spectacle. Il y aura aussi, évidemment, le trophée de tir à la pétanque, avec comme chaque année les meilleurs tireurs du circuit, ainsi que le traditionnel feu d’artifice tiré chaque soir depuis le parc de la Victoire.

Ces soirées sont la marque du Mondial. Nous ne voulons pas qu’il soit un simple concours : il doit être avant tout un lieu de fête, de gaîté et de convivialité.

C’est la troisième édition organisée par l’équipe que vous formez, Claude Bonneviale, Claude Lacan "Coco12", Bernard Rouquayrol "ber12" et toi. Qu’est-ce qu’on éprouve lorsqu’on est chargé de mener à bien un tel événement ?

C’est une lourde responsabilité, notamment lorsque, comme cela a été le cas cette année, on rencontre des difficultés avec certaines autorisations préfectorales (les accords tacites concernant la vente d’alcool aux buvettes ont été brisés, et celle-ci ne sera possible cette année qu’au Petit Montmartre). C’est dommage car une telle manifestation demande de l’argent, et (d’autant plus que nous avons toujours fait en sorte qu’elle ne s’accompagne d’aucun problème) la vente d’alcool en génère.

Ceci dit, le fait que nous soyons quatre nous rend la tâche plus facile : nous nous partageons les différents domaines en fonction de nos compétences, et décidons ensemble tout en gardant les coudées franches. Claude Bonneviale gère tout l’aspect technique, Bernard Rouquayrol les fonds et la trésorerie, Claude Lacan s’occupe des différents partenariats et des relations avec la presse et j’assure pour ma part la direction des concours. Chacun de nous est entouré d’adjoints compétents. Tout cela, je crois, produit une bonne organisation.

Le Mondial s’appuie sur 130 bénévoles, auxquels il faut ajouter ceux des autres associations sportives milliavoises, qui font notamment tourner les buvettes : cela fait, en tout, environ 500 personnes.

Le Mondial est donc important pour tous les Millavois ?

Bien sûr. Il présente un intérêt économique majeur dans cette ville de 20000 habitants. Les hôtels, les campings, les différents commerces ressentent l’effet Mondial dès le 1er août : beaucoup de joueurs ont découvert Millau en venant au concours et y passent maintenant leurs vacances. L’impact du Mondial est également très important en matière de notoriété, au même titre que le Viaduc ou les Gorges du Tarn.

Millau est un concours international, qui a reçu en 2008 des joueurs de 21 nationalités. Que penses-tu du développement de la pétanque dans le monde ?

Il y a de plus en plus de fédérations, c’est certain. Pourtant, je ne suis pas sûr que ce développement se déroule partout correctement : le niveau ne monte pas beaucoup, ce sont toujours les mêmes pays qui jouent bien et le niveau français est toujours très supérieur à celui des autres nations.

Le fait de créer des championnats continentaux est une bonne chose, certainement.

Tu es aussi un compétiteur de haut niveau, et depuis longtemps. Champion de l’Aveyron cette année, tu étais déjà finaliste du premier Mondial doublettes, en 1982. Que penses-tu de l’évolution de la pétanque durant ces vingt dernières années ?

La pétanque a évolué, c’est vrai. Ceci dit, je pense que la pétanque est un loisir, un jeu psychologique, qu’elle nécessite d’être très fort pour gagner les grandes compétitions, mais qu’elle n’est pas un sport. Ses champions, même si ce sont de formidables compétiteurs, ne sont pas des sportifs : d’ailleurs, dans aucun sport, on ne peut gagner pendant quarante ans.

Une bonne évolution, selon moi, serait que plus de jeunes poussent les vieux. La difficulté, c’est qu’il n’y en a pas assez.

La pétanque ne sera jamais un sport professionnel. Il n’y a pas assez de retour médias, et trop peu de ressources financières.

On parle beaucoup, depuis quelques mois de classement et de labellisation des différents concours nationaux. Ton avis ?

Pour moi, un national est un national. Il est le résultat des efforts de toute une équipe, d’une ville : on doit respecter çà.

Pour ce qui est de l’instauration de têtes de série, je suis à 100% contre. La beauté de ce jeu, c’est que les plus petits puissent rencontrer les gros dès la première partie, et aussi que les gros puissent se rencontrer dès le début, comme Quintais et Loy il y a quelques années au Mondial tête-à-tête : çà, c’est extraordinaire ! C’est çà la pétanque et la beauté du jeu.

Je pense qu’il faut que tout le monde continue à être mélangé. Si on rentre dans le système des têtes de série, on risque de finir avec des concours aseptisés à trente-deux équipes, toujours les mêmes.

La fédération vient de décider de séparer les championnats de France doublettes et tête-à-tête. Qu’en pense l’organisateur du plus grand tête-à-tête de la saison ?

C’est une décision qui tombe sous le sens, que j’appelais de mes vœux depuis longtemps. On va pouvoir rêver que quelqu’un gagne trois titres la même année, et si c’est quelqu’un du Sud-Ouest qui a décidé çà, cela me réjouit doublement.

Je trouve également très bien que l’on ait maintenu le championnat de France minimes : c’est là que commence la pétanque, avec les petits.

Un dernier mot pour les boulistenautes ?

Nous sommes très heureux d’accueillir chaque année tous les boulistenautes, et je leur souhaite un bon séjour parmi nous. Comme en 2008, l’un d’eux gagnera cette année une invitation pour le Mondial 2010 après tirage au sort des participants à la grande mêlée. (> S'inscrire dans le calendrier)

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -



Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
(1) 2 »
Auteur Conversation
Anonyme
Posté le: 8/7/2009 18:41  Mis à jour: 8/7/2009 18:41
 Re: Jean-Pierre Mas : pour la beauté du jeu
bonjour qu'est-ce la mélée boulistenaute ??
picot77
Posté le: 18/6/2009 18:46  Mis à jour: 18/6/2009 18:46
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 23/12/2006
De: Ponthierry - 77 Seine et Marne - Île de France
Envois: 5750
 Re: Jean-Pierre Mas : pour la beauté du jeu
c'est vraiment le temple de la pétanque, j'ai réussi a le faire une foi en 1999 (si ma mémoire est bonne) et avec mes partenaires PERROTIN DELAHAYES nous avions perdu en 1/8e contre LAUROT PIZZOLATO BAUER, pas mal
pour nous !!!!!! depuis le travail m'oblige a ne pas y participer, et en plus avec la mélée boulistenaute c'est encore plus dur de ne pas participer ....
bonnes chances a toutes et a tous et prenez beaucoup de plaisir a faire le plus grand concours du monde !!!
------------

Assis dans un siège! derrière les ficelles!
C'est facile la pétanque
picot77
PORTRAIT N° 332 Patrick DEL TOSO "picot77".
http://www.boulistenaute.com/actualite-portraits-interviews-portrait-332-del-toso-patrick-picot77-8033
angy
Posté le: 18/6/2009 15:38  Mis à jour: 2/1/2015 14:27
Boulistenaute en progrès
Inscrit le: 7/7/2003
De: 69 Rhône
Envois: 501
 Re: Jean-Pierre Mas : pour la beauté du jeu
Si vous êtes pétanqueurs, pétanqueuses, et si vous ne connaissez pas le MONDIAL DE MILLAU
alors un conseil....aller à MILLAU
et vous ne serez pas déçus du voyage.....tout y est OK.....superbe organisation.....
bravo à la famille MAS et toute son équipe....
c'est les 3 M
MILLAU MAS MERVEILLEUX

Angy
------------

@+
Angy
jacpetanque
Posté le: 18/6/2009 15:26  Mis à jour: 18/6/2009 15:26
Co-Webmaster
Inscrit le: 15/10/2002
De: Pays-Bas - Hilversum
Envois: 18910
En ligne !
 Re: Jean-Pierre Mas : pour la beauté du jeu
Malheureusement je ne peut être pas à Millau cette année avec mon appareil photo. Toutefois, j'espère que ce nouveau Mondial sera une réussite comme les années dernières. Et bonne chance à Aurillac et un gros bisous à Sophie !

Amitiés, Jac
------------

Sans les mots, les boules ne seraient qu'un jeu.
Avec eux, elles deviennent un humanisme.
(Yvan Audouard - Le noble jeu provençal, 1997)
Anonyme
Posté le: 18/6/2009 14:29  Mis à jour: 18/6/2009 14:29
 Re: Jean-Pierre Mas : pour la beauté du jeu
Très belle article et un GRAND RESPECT à Jean-pierre pour tout ce qu'il fait et réalise, que ce soit pour le Mondial de Millau ou pour cette merveilleuse association, mais aussi quand il est question d'aidé les gens, il est toujours présent, c'est une personne formidable sincèrement.
bisous, bulus
(1) 2 »
  
          287 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !