Publicité

Mondial la Marseillaise à pétanque : Mondial la Marseillaise 2008 : Que la fête commence !

Posté par BOULEGAN le 4/7/2008 16:10:00 (9395 lectures) Articles du même auteur

QUE LA FETE COMMENCE !

Titre envié de tous, réputation internationale, véhicule de toutes les légendes et de tous les fantasmes, la plus grande compétition open de la planète est avant tout...




... une gigantesque fête à ciel ouvert, pleine de bruits de couleurs. Pendant quatre jours, les allées du parc Borély brassent indifféremment les plus grands noms de la pétanque, des personnalités du show- business et de la télé et des joueurs venus du monde entier avec le peuple de Marseille, qui n’a jamais jamais jugé les champions qu’à l’aune de leurs prestations dans ce qu’il considère comme la compétition-reine. Ce sont eux, les Marseillais, qui font l’ambiance et le parfum incomparable (même si certains lui reprochent parfois quelques notes de soufre ou d’anis) de ce concours unique. Et c’est cette atmosphère, souvent bon enfant et parfois impitoyable, que près de douze mille joueurs, venus de plusieurs dizaines de pays vont venir rechercher cette année encore.

Car il ne faut pas s’y tromper : après le gigantesque fête, sympathique et bariolée, de dimanche, c’est une des compétitions les plus difficiles de l’année qui commence. Le Mondial est un ogre, capable de dévorer les plus forts : on ne compte plus les grands noms de la pétanque qui n’ont jamais trouvé le chemin du Vieux Port, et beaucoup de ceux qui ont pénétré dans le dernier carré n’y ont trouvé que la défaite et la désillusion. Ce sont ces défaites et ces espoirs perdus, tout autant que les victoires, qui ont écrit la légende de la Marseillaise à pétanque : l‘immense Pierre Brocca qui manque trois boules de gagne en demi-finale dans un silence de mort, Eric Bartoli qui voit se fermer deux fois devant lui la porte de la finale entr’ouverte, et le merveilleux Passo échouant trois années de suite en finale ne sont que quelques exemples de la détresse qui a parfois saisi les plus grands sur la route du titre.

 Mais c’est aussi ce concours qui suscite quelques-unes des plus grandes joies : tous ceux qui ont contemplé l’an dernier le visage de Michel Adam, brandissant enfin la coupe de la victoire après cinq échecs sur le Vieux-Port, savent à quoi ressemble le bonheur.

Sur qui verrons-nous ce bonheur se poser cette année ? Réponse jeudi prochain…

(Rétro 2007 : Robineau roi du Vieux Port)


Boulistenaute.com sera sur place durant tout le Mondial pour tenter de vous en faire vivre le déroulement. Articles, résultats, interviews, images seront bien sûr à votre disposition chaque soir, ainsi que les rubriques animées par deux boulistenautes un peu particuliers...

 

> Un Américain à Marseille

> La journée de Marco Foyot

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -



Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
  
          280 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !