Publicité

Mondial la Marseillaise à pétanque : Intouchables !

Posté par BOULEGAN le 7/7/2017 23:10:00 (19696 lectures) Articles du même auteur

Grands favoris depuis le début du concours, Rocher, Lacroix et Robineau ont remporté ce soir le 56ème Mondial la Marseillaise à pétanque.


 
Toutes les parties en intégralité sur Youtube France 3 Provence-Alpes Côte d'Azur 

    Lire la vidéo de la finale (1h36 minutes)  

 

Avec seulement quatorze points concédés en douze parties et un niveau de jeu monumental développé depuis dimanche par Rocher, Lacroix et Robineau, on n'imaginait pas que la victoire finale, lors de ce Mondial la Marseillaise à pétanque 2017, puisse échapper aux sociétaires de l'ABC Draguignan. On craignait même, à la lecture des palmarès des uns et des autres, que le match tourne court.
 
Mais une finale reste une finale, et la victoire y est souvent plus affaire de vaillance et d'envie que d'expérience et de niveau technique. Les Lozériens de Vandicke le savaient, et dans le sillage d'un Heredia survolté qui frappait double dès la première mène, tentaient crânement leur chance. Didier Vandicke, hésitant sur le début de partie, trouvait ses marques à partir de la quatrième mène et ne quittait plus le bouchon. Heredia continuait à frapper, suivi par un Maille étonnant de volonté et d'adresse. Les grands favoris de la compétition, à l'image d'un Lacroix en dessous de son rendement habituel mais s'arrachant sur les bonnes boules, souffraient et tentaient difficilement de rester à hauteur de leurs adversaires. 
 

Toutes les parties en intégralité sur Youtube France 3 Provence-Alpes Côte d'Azur 
 
Ce n'est qu'à la neuvième mène, sur le premier trou d'Heredia, qu'ils trouvaient enfin une première ouverture. Après deux ajouts phénoménaux de Lacroix et un gain de quatre points, la machine varoise se mettait enfin dans le sens de la marche. On pouvait alors craindre que ses adversaires fassent le gros dos : il n'en était rien, et ceux-ci lançaient au contraire deux mènes d'attaque ! Cinq frappes sur six à la dixième mène, six sur six à la onzième : Vandicke et les siens montraient les dents, revenaient à 7-5 avant de signer une nouvelle mène, superbe, conclue par une magistrale reprise de Lacroix. 8-5. Robineau, sobre et excellent dans un rôle de pointeur qu'il semble avoir à présent intégré, continuait son travail de sape. Heredia, qui ne faisait pas passer à la reprise suivante, laissait une nouvelle ouverture à Dylan qui, sur un carreau somptueux, obligeait Maille, puis Vandicke à partir au bouchon. 

 

 

Manqué deux fois, la messe était dite, et Robineau, Lacroix et Rocher pouvaient savourer la joie d'avoir, après avoir débuté la compétition avec le statut de super-favoris, magnifiquement honoré leur statut face à 4151 autres équipes. Vandicke et les siens, eux, peuvent malgré la défaite s'autoriser à ressentir une sensation assez proche : celle d'avoir répondu présent lors de l'un des rendez-vous les plus éprouvants de leur carrière bouliste.

David n'a pas vaincu Goliath, mais il nous a fait vivre un bien beau moment de pétanque.

 

 

 

Partie à absolument revoir 1/4 de finale : un match de titans

 

La partie qui a opposé hier Rocher-Lacroix-Robineau aux Malgaches de Falimanantsoa a été, sans conteste, le sommet de ce 56ème Mondial la Marseillaise. A revoir en intégralité !


      Lire la vidéo (1h30 minutes) 

 

Les boulistenautes en parlent dans ce ::FORUM  


 

>L'ACTU 
by France3

 

>L'ACTU 

by La Marseillaise  

   

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -



Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
  
          307 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !