Publicité

Midi-Pyrénées : Eric Pailhas quitte le rond

Posté par DUCH31 le 22/4/2014 0:10:00 (7221 lectures) Articles du même auteur

Le Comminges comme beaucoup de régions françaises a engendré de grands joueurs de boules, ses garçons sont devenus des sortes de légendes, des icônes, après « Coco »Jourda, Mario Fiocco, c'est au tour d'Eric Pailhas de tirer sa révérence et de dire au revoir au monde des vivants.


Notre petit « Massoni » commingeois, notre petit blondinet de Palaminy était d'une exceptionnelle adresse autant au point qu'au tir, Eric jouait toujours debout, il est très rare de l'avoir vu se baisser, les pieds légèrement décalés dans le rond, le torse en avant, la tête bien haute et ce bras ce merveilleux bras qu'il enroulait derrière lui presque à croiser son dos, ensuite la boule sortait brossée, surtout à l'envoi, et crois moi à l'envoi l'efficacité était au rendez-vous. Quant au tir le geste était plus sec et très tendu il ne montait presque pas la boule, mais toujours en fin de course ce redoutable coup de poignet qui se soldait souvent par un carreau. Il émanait de ce petit bonhomme une sorte d'élégance naturelle, il était toujours bien mis, bien peigné (d'ailleurs il détestait qu'on lui touche les cheveux,) c'était vraiment un plaisir de le voir évoluer avec grâce au cours d'une partie, Sa discrétion, son humilité, sa politesse, sa gentillesse en faisait un exemple pour ces jeunes joueurs du club qui attendaient en le « badant » et espéraient un jour disputer une partie en sa compagnie.
 

19 juillet 1992, National de Cazeres Haute-Garonne
 
J'ai eu la chance à l'époque de le rencontrer souvent en tant qu'adversaire et crois moi sur parole ce n'était pas de la tarte.

Une fois à Salies-du-Salat pour le fameux concours de la « Reine du Sel » au cours de la finale, Eric jouait avec Michel Dubois et Jean-Claude Fauré et moi avec Gérard Milhorat et Hervé Limongi, Eric avait eu la pièce et les trois premières mènes nous les avions comme par enchantement jouées à six mètres, curieux non? au cours du quatrième lancer de but j'observais attentivement Eric qui le plus naturellement du monde, lançait le bouchon à quatre ou cinq mètres, se reculait juste ce qu'il fallait pour avoir le rond à six mètres pile, je lui en fis amicalement la remarque et aussitôt de la pointe de son soulier de ville bien ciré, me dessina un rond magnifique en me souriant fier que son stratagème est marché pendant quatre mènes.

Je sais qu'aujourd'hui nombreux de ses amis sont dans la peine je ne vais pas tous les citer car la liste serait trop longue, mais je pense particulièrement à André Fauré son ami et président de Palaminy, Josianne Jourda qui fut sa compagne, Michel Dubois tous les deux ils écriront les plus belles pages du club, Jean-Claude, Titou, Christian, Jean-Marie, Lionel, père et fils Canut, et tant d'autres encore.

Au revoir l'ami, sache une chose tu as laissé un merveilleux souvenir de toi et même si je ne te l'ai jamais dit j'ai fait partie des joueurs qui t'ont envié et admiré.

MIMILE http://www.petanque-en-comminges.com

 
 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -


Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
(1) 2 »
Auteur Conversation
Anonyme
Posté le: 29/4/2014 10:19  Mis à jour: 29/4/2014 10:19
 Re: Eric Pailhas quitte le rond
merci phil cela rechauffe le cœur de lire ses commentaires c est tres dur de voir disparaitre tous les gens que nous aimons avec qui nous avons passes de tres bon momments de nombreux souvenirs se bousculent dans ma tete que dire de plus d eric a la petaénque un phenomene dans la vie un etre tres devoue tres gentil merci a tous
DUCH31
Posté le: 26/4/2014 23:29  Mis à jour: 26/4/2014 23:29
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 4/2/2008
De: BOUSSENS
Envois: 438
 Re: Eric Pailhas quitte le rond
Samedi 26 avril 2014
Le temps passe et les photos restent

Le temps passe et les photos restent. En la memoire d'Eric j'ai cherché quelques Photos pour nous rappeler ces moments magiques passés avec lui .

Mais pas grand chose a l'époque on ne faisait pas de blabla. On jouait et comme beaucoup de finales se jouaient, les concours finissaient tres tard . J'ai retrouvé cette photo des années 1993 au Grand Prix de St Girons . Une finale à couteaux tirés entre amis . La victoire d'Eric , Déde Canut et Louis Auditeau sur le score de 13 a 11 contre Patrice Vergé , Yvan Dubouch et Philippe Duchein avec une tres belle casquette de l'époque . Ce concours fut un parcours du combatant. En ce temps la je travaillais au Leclerc de St Gaudens , amoureux de Petanque je fis ce Grand Prix en sachant que je travaillais le lendemain a 5h du matin. Nous voillà partis pour jouer, je me retrouvais en quart de finale a 3h du matin, que nous avons gagnés. J'ai dormi une petite heure et j'ai repris le travail à 5h. Mon rayon a été fait en vitesse grand V, et à 8h je repartais jouer les demi finale .

La passion de ce jeu nous faisait faire des efforts surhumain . Apres avoir passer ces demi finale contre notre regrétté Denis Lonca "présent sur la photo a coté du célébre Guy Zanon" nous voila en finale contre La grosse équipe de l'époque . Eric m'a fait une remarque" La Duche t'es solide comme un chêne" !!! Mais il m'a quand mème tordu !!!!!!!!!!!!

Adieu Blond et merci de m'avoir mis le pied dans le bon étrier

ps je me prend pas pour Phil Alary , Mimile ou méme Zoe mais c'est juste qu'un souvenir pas si loin que ça finalement, car quand je croisais souvent Eric nous reparlions de cette belle epoque.



PhilDuch

Commentaires:

Toujours très touchant les souvenirs des jours heureux :)

Merci Phil de les faire partager aux plus jeunes, à ceux qui débarquent dans la pétanque (comme moi!) et aux anciens qui y repensent..

Zoé
------------



PORTRAIT N° 487 Philippe DUCHEIN "DUCH31"
http://www.boulistenaute.com/actualite-portrait-487-duchein-philippe-duch31-10705
DUCH31
Posté le: 25/4/2014 16:45  Mis à jour: 25/4/2014 16:45
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 4/2/2008
De: BOUSSENS
Envois: 438
 Re: Eric Pailhas quitte le rond
C EST AVEC UNE TRES GRANDE TRISTESSE QUE J AI APPRIS LE DÉCÈS D'ERIC...TOUS LES SOUVENIRS SONT REMONTES A LA SURFACE...QUEL HOMME C ÉTAIT DANS TOUS LES SENS DU TERME...
MES SINCÉRES CONDOLEANCEs A TOUTE SA FAMILLE ET AMIS....

CORDIALEMENT.
ASSÉNE"
------------



PORTRAIT N° 487 Philippe DUCHEIN "DUCH31"
http://www.boulistenaute.com/actualite-portrait-487-duchein-philippe-duch31-10705
DUCH31
Posté le: 25/4/2014 16:43  Mis à jour: 25/4/2014 16:43
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 4/2/2008
De: BOUSSENS
Envois: 438
 Re: Eric Pailhas quitte le rond
un commentaire de Tanin (Jean-Marc Barrère)


En ce jour si triste, j'apprend cette terrible nouvelle: Eric s'en est allé, un énorme pan de vie qui fout le camp. "Vieillir est un naufrage", disait De Gaulle, il avait bien raison. Avec notre bande d'amis cazériens, nous avons bien profité de notre jeunesse. A cette époque, Eric Pailhas était un être assez extraordinaire. Son charisme était tel, que partout où nous allions, les liens se créaient tout naturellement. Les gens avaient envie d'aller vers lui. Ce garçon était béni des dieux, une classe folle, une adresse venue d'un autre monde avec les boules en main, un magnifique joueur de cartes très intuitif, un culte de l'amitié sans failles, ce petit brin de folie qui l'incitait à relever tous les challenges... Comment oublier un tel personnage ! Je me souviens de ce bonheur quand il me disais: "Tanin, demain il y a un beau concours, on va le faire?" Bien sûr que j'allais le faire avec lui ce concours. Je savais qu'on ne serait pas loin de le gagner mais au delà de ça, je savais que j'allais vivre de grand moment. Aujourd'hui, je touche du doigt la chance que j'ai eu de croiser un tel homme, qu'il m'accorde son amitié.
Je l'avais revu lors d'un bref passage à Cazères et même diminué, j'avais décelé dans son regard, cette joie de se retrouver. Depuis deux jours, je n'arrive pas à sortir son image de ma tête. Je pense qu'elle y restera à jamais tant cet homme m'a apporté.
Avec sa disparition, je pense aussi à mon cher frère, Bernard, qui aimait tant Eric, tout comme "Coco" Jourda ou Georges Rives. Je pense aussi à "Dédé" Canut et à son père, Jacques, dont j'imagine la peine; à "Titou", à André, à Jean-Claude, à Jean-François, à Patrick, à "Ali", à Lionel... Reposes en paix mon cher Eric!

PS. Mimile, je te remercie pour cet hommage à Eric, et pour tous tes écrits toujours passionnants à lire, surtout ta partie de pêche avec Georges Rives qui, la aussi, a fait remonter de si beaux
souvenirs.
------------



PORTRAIT N° 487 Philippe DUCHEIN "DUCH31"
http://www.boulistenaute.com/actualite-portrait-487-duchein-philippe-duch31-10705
DUCH31
Posté le: 25/4/2014 16:40  Mis à jour: 25/4/2014 16:40
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 4/2/2008
De: BOUSSENS
Envois: 438
 Re: Eric Pailhas quitte le rond
Le blond vient de nous quitter cette photo rappelle bien l’esprit et la solidarité de l'époque !!
il fut nommé par les médias la révélation de cette Marseillaise .
Le blond quel joueur Champion de ligue Midi Pyrénées 1990 avec ses amis Titou et Christian ,par la suite il fit une tres belle équipe avec Dédé Canut et Louis Auditau ils gagnèrent un grand nombre de Nationaux .
Puis cette maladie le diminua tout doucement J'ai le souvenir des discutions de l'époque ou la facilité d'envoyer ses boules . Sa tenue vestimentaire , 'exemplaire de ce joueur faisait beaucoup d'envieux. Adieu Blond repose en paix !!
Commentaire n°1 posté par Philippe Duchein
------------



PORTRAIT N° 487 Philippe DUCHEIN "DUCH31"
http://www.boulistenaute.com/actualite-portrait-487-duchein-philippe-duch31-10705
(1) 2 »
          277 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE
PODCASTS

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Snapchat pétanque     Tiktok pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !