Publicité

Masters de Pétanque : Masters de Pétanque 2008 : 3e étape à Oloron Sainte-Marie

Posté par yves le 20/7/2008 8:00:00 (7912 lectures) Articles du même auteur

Masters3° étape des Masters 2008 à Oloron Sainte Marie
Vu
e par un boulistenaute

C'est la troisième année consécutive que les Masters font étape au pied du fronton d'Oloron Sainte Marie et c'est l'occasion pour nous de voir que les infrastructures ont évolué au fil des ans, apportant à tous confort et fonctionnalité.

Question sport la volonté des producteurs est d'avoir, pour le spectacle, des terrains impitoyables : les choix tactiques deviennent difficiles, tant l'envoi, indispensable à l'appoint, est aléatoire et le tir de coup, impératif et spectaculaire, redoutablement exigeant.

Classement général via l'onglet Compétitions/Les masters...



 

Oloron quart

 Le maire de la ville ayant tiré au sort, la veille, une enveloppe parmi les pré-tirages proposés, le concours démarre instantanément.

Les ¼ de finale choisissent leur camp assez rapidement :

Rocher s'inclinera face à Hureau en 1H05 et 8 mènes ; Radnic s'imposera sur un Delforge qui alternera les petites chiques et les casquettes avant de tourner avec Trembleau, sans plus de succès (13-7) ; la force de frappe de Rousseau fera loi sur l'équipe Pyrénéenne (13-6, 1h30, 11 mènes) et le choc Passo-Quintais, spectaculaire, tournera à l'avantage de la dream-team sur 2 tirs au but malheureux, un de Foyot qui blesse le bouchon sans le sortir puis une casquette de Passo qui aurait mérité un meilleur sort !

La pause déjeuner est l'occasion de rencontres et de discussions. Patrick Grignon, l'arbitre, nous accorde un long entretien. On en reparlera. 

Oloron Marc-Alexandre 

 

Marc Alexandre toujours professionnel, chaleureux et convivial, tout en préparant ses fiches de match pour l'après midi, nous aide à nous orienter dans cette étape en nous offrant ce doux breuvage qui a fait la célébrité de la chapelle à « mamasse ».

 

 

Passo nous évoque son admiration pour les Marco, Marigot ou encore Rouvière : ces yeux brillent autant en évoquant ces souvenirs que les nôtres en le regardant ! Il se rappelle également des jeunes années de Didier Choupay : « le plus fort de loin, à 10/11 mètres ».

 

Après le repas et avant la reprise, nous pouvons rencontrer les jeunes de l'équipe de France « B », Trembleau, Delforges et Montoro.

Pour Christophe Trembleau, après avoir fait partie de l'équipe de France « espoir » en 2000 et 2004, c'est la 3° participation aux Masters cette année. Avec une finale du trophée des villes en plus, c'est presque un habitué des caméras. Il revient sur la partie qu'ils viennent de perdre, loue les qualités de pointeur de Ludo Montoro, trouve qu'ils ont tourné à temps avec une possibilité de revenir à 10 partout. L'ambiance lui paraît plus calme que pour un championnat de France. Moins de tension, moins d'intensité, moins d'enjeu mais une nécessité d'être performant d'emblée. Il avait pris soin de faire le national de Bron avec Pascal Milei et Ludovic Montoro.

Oloron Delforges

 

Stéphane Delforges a participé aux 3 premières étapes de cette saison mais c'est sa première année dans les Masters. Il nous dit du reste son émotion lors de sa « première » et se dit impressionné à la fois par l'organisation et la bonne ambiance qui règne dans cette qualité d'exigence. Evidemment, il n'y a que huit équipes mais elles sont toutes bonnes et il faut vraiment avoir envie de gagner pour s'imposer.

C'est l'occasion pour lui de jouer pour la première fois avec Christophe Trembleau. Ils sont tout de suite dans le grand bain et doivent se trouver rapidement, même si, pour Stéphane, « toutes les options sont bonnes et il suffit de bien jouer. »

En ayant fait partie du groupe « France-Espoir » des moins de 26 ans (actuellement descendu aux moins de 23 ans) et avec une participation par le passé, à une étape à Nice, dans l'équipe locale, Ludovic Montoro voit sa sélection dans cette équipe de France B comme une progression somme toute logique. Ludovic affiche son ambition sportive avec calme et humilité. Evidemment, participer aux Masters implique des sacrifices professionnels et familiaux. Bien que la mairie de Nice qui l'emploie, soit conciliante,il doit prendre sur ses jours de congés et se passer de vacances « en famille », par exemple, pour être là. Néanmoins, les Masters constituent pour lui un tremplin à saisir « si ça se passe bien » ! D'un point de vue sportif, Ludovic met en avant la capacité des joueurs à « tourner » au sein d'une équipe. Cette polyvalence doublée de feeling, de tact entre les partenaires doit permettre de gérer la performance de chacun et de l'optimiser pour au profit de l'équipe. C'est cette convivialité, cette bonne ambiance doublée de confrontation avec les grands « qui sont super forts mais qu'en faisant des efforts, on doit pouvoir accrocher » qu'est venu rechercher Ludovic en acceptant la proposition de la Direction Technique Nationale.

Pour tous, l'équipe de 4 « tournante » est une nécessité pour assumer cette compétition aux longs déplacements et gourmande en disponibilité.

Oloron FrB-Locale*

Dans la partie de barrage, tous les trois se chercheront un peu. Bien souvent ils auront la boule de marque sans arriver à concrétiser. Il faut dire qu'ils ont été opposés à une très bonne équipe locale des Pyrénées Atlantiques, issue de qualifications disputées la veille et qui a joué crânement son jeu.

Les demi finales s'avancent.

La première ( Lamour-Hureau-Cortes contre Lacroix-Quintais-Suchaud) est un peu faussée par la (relative) faiblesse de Philippe Suchaud. 7/11 dont deux carreaux n'ont pas pesés lourd face au 14/15 de Simon Cortes et 7/9 dont 2 carreaux de l'excellent Damien Hureau en milieu. Forcée à sur-pointer, la dream-team s'incline 13-2.

Oloron Zombie

 

 Dans la deuxième demi finale (Radnic-Weibel-Pucinelli contre Malbec-Grandet-Rousseau) l'équipe de Kevin Malbec, en excellent petit pointeur, a retourné en sa faveur une situation qui paraissait bien compromise. A 6-11 ils reviennent « à bataille » à 11-11 avant de s'imposer 13-11 sur un Radnic valeureux mais finalement déçu.


 

 En finale, Lamour-Hureau-Cortes prendront un meilleur départ pour mener 6-2 avant de se laisser remonter par Malbec-Grandet-Rousseau à 6 partout. La mène de 6-6 est particulière : à 4 boules contre 3, Malbec refuse le tir sur une boule devant qui paraissait somme toute dangereuse. A priori, ça semble être une erreur. Malbec s'empale sur cette boule devant, idem pour Grandet qui oblige Rouseau à réussir brillamment un tir « chirurgical ». 3 boules contre une mais 4 points contre eux, Cortes attaque la plus proche du but, s'en s'assurer de la couverture. Elle passe mais il en reste 3 au tapis que ni Hureau ni Cortes de sa seconde n'arriveront à couper. Grandet ajoute : 6-10, le trou semble fait.

Oloron Finale

 C'est sans compter avec la force et la stabilité de cette équipe de France « A » qui garde le cap et pose son jeu. A 7-10, Malbec refuse à nouveau le tir sur une boule devant de Lamour. Il passe, obligeant Rousseau à frapper : contre franc et ce décalage de trois boules, bien exploité par Cortes-Hureau ramènera France « A » à 10-10.

La dernière mène est manqué par l'équipe Malbec et la victoire revient à la « solide » France « A » qui assure son avance au classement.

Les moyennes : Cortes 12/14 dont 3 carreaux; Hureau 4/5; Lamour 1/1 Rousseau 11/13 dont 2 carreaux, Grandet 0/3.

Oloron Récompenses 

 Interview Boulistenaute.com : K Malbec -  J Lamour -  Z Radnic   

Les récompenses sont remises par Mr Bernard UTHURRY, maire d'Oloron Sainte Marie, qui nous assure que la pétanque est une passion forte de la ville. Structurée autour de son club, elle offre un rapport qualité sur investissement intéressant pour ce type de ville. Si les personnes âgées trouvent dans le club house un lien social sain, les jeunes seront à l'honneur avec la création d'une école de pétanque. Les Masters sont la cerise sur le gateau d'une semaine de compétition toutes catégories confondues et la ville étudie avec intérêt la proposition des instances fédérales de confier à Oloron Sainte Marie la finale de la coupe de France des clubs 2009.

C'est tout le mal qu'on lui souhaite !


On en parle dans nos forums : MASTERS

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -



Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
(1) 2 »
Auteur Conversation
Anonyme
Posté le: 21/7/2008 21:13  Mis à jour: 21/7/2008 21:13
 Re: Masters de Pétanque 2008 : 3e étape à Oloron Sainte-M...
Bravo à cette de france A qui à l'air vraiment solide et bravo au finaliste.
Stéf
Anonyme
Posté le: 21/7/2008 20:51  Mis à jour: 21/7/2008 20:51
 Re: Masters de Pétanque 2008 : 3e étape à Oloron Sainte-M...
tres beau compte rendu yves la classe
lagauffre
Posté le: 21/7/2008 17:37  Mis à jour: 21/7/2008 17:37
Bébé boulistenaute
Inscrit le: 5/11/2019
De:
Envois: 3
 Re: Masters de Pétanque 2008 : 3e étape à Oloron Sainte-M...
Merci Yves pour ce super compte rendu.
------------

"rien n'est impossible"
gg95
Posté le: 21/7/2008 16:37  Mis à jour: 21/7/2008 16:37
Bébé boulistenaute
Inscrit le: 7/11/2006
De: 95 - Val d'oise - Eaubonne
Envois: 143
 Re: Masters de Pétanque 2008 : 3e étape à Oloron Sainte-M...
Tres beau reportage sur cette etape. Bravo
monero
Posté le: 21/7/2008 9:45  Mis à jour: 21/7/2008 9:45
CLUB des Supporters Boulistenaute.com
Inscrit le: 4/3/2005
De: Pénestin - 56 Morbihan - Bretagne
Envois: 223
 Re: Masters de Pétanque 2008 : 3e étape à Oloron Sainte-M...
Merci à "yves" pour ce reportage très complet. On en redemande.
------------

Pétanque = Image de notre monde.
(1) 2 »
  
          158 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !