Publicité

Les Jeunes : Pétanque - Billet d'humeur : Où sont les jeunes pétanqueurs ?

Posté par Anonyme le 9/5/2007 8:00:00 (16177 lectures) Articles du même auteur
Les Jeunes

Où sont nos jeunes pétanqueurs ?


Dimanche 6 Mai ont eu lieu sur les sélectifs terrains de Brignais les championnats du Rhône de pétanque, catégories minime, cadet et junior (en parallèle aux championnats doublettes mixte).

On peut je crois une année de plus déplorer le manque de participant à cette compétition qui naguère rassemblait deux à trois fois plus de jeunes. 11 équipes juniors, 18 cadettes et 12 minimes, c’est bien peu à mon goût pour un département comme le Rhône. Et ce qui est vrai dans le Rhône se vérifie dans tout le pays. Certains départements n’engageants plus qu’une dizaine d’équipes, toutes catégories confondues. Quelles raisons à cette érosion des jeunes pétanqueurs ?



Difficile à dire.
Cette génération a il est vrai plus le choix de sports et de loisirs, mais ça n’explique pas tout. Alors que la pétanque est depuis peu reconnue sport de haut niveau par le ministère des sports, que des clubs à « gros budget » se créer de part et d’autre de l’hexagone (DUC  de Nice, Stars Master’s, Elite club d’Ambert) pour ne citer qu’eux, la part laissée à la formation et l’encadrement des jeunes pétanqueurs n’est pas à la hauteur des besoins d’une discipline qui se voudrait d’avenir.


Aujourd’hui, beaucoup repose sur le bénévolat de quelques passionnés. Je profite donc de cette occasion pour « faire un appel du pied » aux communes pour qu’elles créer de vrais terrains de pétanque, aux professeurs d’éducations physique des collèges, pour qu’ils fassent découvrir la pétanque dans les cours d’école, mais également à tous les joueurs connus et reconnus, (et je ne pense pas qu’aux « stars », mais également aux « joueurs de régions ») pour qu’ils donnent l’envie de jouer aux boules à la génération à venir.


Les effectifs des sénoirs diminuent d’année en année également, et donner l’envie et les moyens de jouer à la pétanque aux jeunes est je crois très important pour la pérennité de mon sport préféré.

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -



Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
« 1 2 3 (4) 5 6 7 »
Auteur Conversation
Anonyme
Posté le: 10/5/2007 14:15  Mis à jour: 10/5/2007 14:15
 Re: Pétanque - Billet d'humeur : Où sont les jeunes ...
eric
bonjour
j ais eu la chance de créer une école de pétanque à clichy ( hauts de seine; C est ce meme club le lou pitchoun l ancien qui a tout subventionné. Cet structure aujourd hui n existe plus et c est bien dommage. NOus donnions des cours une fois par semaine + le week end; Les comités n ont pas la possibilité d aider tout les clubs qui désirent créer une structure pour les jeunes ( materiel pédagogique, vetements etc;;;;;;;;
la fédération n aloue pas de subvention pour cela
je concoie parfaitement qu il faille aider l élite internationale mais avant d en faire partie nos chere représentant fut jeunes.
Anonyme
Posté le: 10/5/2007 13:54  Mis à jour: 10/5/2007 13:54
 Re: Pétanque - Billet d'humeur : Où sont les jeunes ...
Bonjour,
Dommage pour l'avenir !
Je partage les différents points de vue sauf:
1. Bien que beaucoup pensent le contraire, je ne pense pas que ce soit un problème d'argent (surtout pour des jeunes, en grande partie encadrés par leurs parents qui comme pour de nombreux sports, mettent la main à la poche pour les activités de leur progéniture).
2. Un "sport" necessite des qualités physiques (qques foies innées) qui se développent et se spécialisent par un entrainement continu et technique (voire médical). En général un "sport" établit une hiérarchie par des résultats à peu près répétitifs.
Le pétanque est un "jeu d'adresse". Ce n'est pas l'entrainement physique qui prime, mais les dons (pour la plupart des cracks qui effectivement ne s'entrainent pas, et pour eux les concours suffisent, surtout qu'ils y gagnent des parties donc acquièrent de l'expérience) et la capacité de concentration qui peut effectivement se travailler (pour les laborieux et "cérébraux").

Je pense que la désaffection des jeunes est due plutot à l'absence de perspective sportive, en particulier en dernière année junior: bien que finalement l'activité de ces jeunes n'est pas mal structurée, quels exemples ont ils au niveau de leurs ainés ? Quand ils passent senior, ils sont récupérés par le grand magma des concours de toutes sortes, sans aucune continuité de structure sportive, sans objectif de progression, confrontés ou liés à 99,9% de joueurs qui n'ont pas fréquenté d'école de pétanque, et qui si on les écoute tirent leurs capacités d'un entrainement régulier au petit jaune, tout en se plaignant "on ne gagne plus rien", et quand ils gagnent 4 euros s'empressent de le consacrer à l'apéro de fin de journée (qui commence pour eux vers 16h).
Anonyme
Posté le: 10/5/2007 7:49  Mis à jour: 10/5/2007 7:49
 Re: Pétanque - Billet d'humeur : Où sont les jeunes ...
Bonjour Sylvain69, dans les pyrénées Orientales, bon nombre d'école de pétanque ont vu leur effectif en 3ans diminuer de moitié à 2/3 même dans certains cas.
On dénombrait cette année sur les départementaux jeunes 8 ou 9 équipes junior, une dizaine en cadets et autant en minimes.
On va dire que certains jeunes sont indécis, et y viennent par curiosité puis changent de discipline et j'ai même vu certains parents les mettre de force à la pétanque pour on va dire être pépére de leur côté (un jardin d'enfant en quelque sorte et c'est difficile de motiver un gamin qui préfèrerait être au lit ou faire ce qu'il veut chez lui).
La pétanque ou on l'a dans les veines dés le départ ou on ne l'a pas; c'est difficile de lutter avec les sports majeurs comme le football, le rugby, le tennis et même d'autres sports comme le judo, le basket.
Anonyme
Posté le: 10/5/2007 7:17  Mis à jour: 10/5/2007 7:17
 Re: Pétanque - Billet d'humeur : Où sont les jeunes ...
La pétanque est avant tout un loisir, elle est devenue un sport à cause de l'argent.
Quand les parents qui viennent pour la première fois sur un terrain pour regarder une compétition et qu'il voient certains adultes "s"embrouiller" et échanger quelques doux noms d'oiseaux, ils n'ont pas envie de mettre leurs enfants dans ce milieu (même si les educateurs font un excellent travail).
Il est temps que tous le monde y mette du sien et que les grands montrent que la petanque est un moment convivial.
kassou
Posté le: 10/5/2007 1:15  Mis à jour: 10/5/2007 1:15
Boulistenaute régulier !
Inscrit le: 19/4/2006
De: 69 Rhône - Rhône-Alpes
Envois: 1576
 Re: Pétanque - Billet d'humeur : Où sont les jeunes ...
Salut Titou, là est un des problèmes de la pétanque actuelle.

Le jour des concours jeunes se doit être soda et limonade.
Le mixte en même temps, les femmes a de rare exception ne boivent pas d'alcool, donc pas de problème.
Car moi si j'étais novice dans la petanque, je viens sur un concours jeune et je vois une scène comme dimanche et bien je prend mon enfant et au revoir.
« 1 2 3 (4) 5 6 7 »
  
          162 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !