Publicité

Les champions : Robert Leca, le roc varois

Posté par BOULEGAN le 29/4/2020 13:00:00 (9515 lectures) Articles du même auteur

Il y a des champions qui, par leur personnalité, leur attitude ou leur talent, marquent durablement leur temps. Robert Leca est de ceux-là.



Robert Leca, le roc varois

 

 


Il y a des champions qui, par leur personnalité, leur attitude ou leur talent, marquent durablement leur temps. Robert Leca, qui a été de toutes les expéditions varoises sur le circuit national pendant plrès de trente ans, est de ceux-là.


Très jeune, il fait déjà remarquer sa formidable puissance de tir auprès des très bons joueurs de Sanary, auxquels il va bientôt être associé. C'est en compagnie de Pierre Innocenti et de Jean-Claude Bacchieri qu'il va pénétrer, en 1986, dans le dernier carré de la Marseillaise et commencer avec le Mondial marseillais une longue histoire, pleine de beaux parcours et de féroces désillusions. Avec les deux mêmes partenaires, il échouera l'année suivante en quart de finale, une fois de plus face aux futurs vainqueurs, cette année-là Agueni, Manzon et Adrouamine. De quoi le désigner comme l'un des grands favoris pour les années suivantes, d'autant qu'il va atteindre encore, en 1989 et 1994, les quarts de finale en compagnie de son ami Hervé Fontani et du fantasque François Santiago.

 

 

Ce sont les belles années. Robert Leca se déplace beaucoup, éssaime ses carreaux sur tout le circuit français et collectionne les titres de champion du Var. En 1994, c'est le sacre à Millau, où il remporte le premier Mondial tête-à-tête face à Christian Fazzino.

 

 

Photo Pétanque Magazine

 

Mais sa carrière va prendre encore une nouvelle dimension lorsqu'il va s'associer avec un jeune talent prometteur, Henri Lacroix. Ce seront tout d'abord deux nouveaux quart de finale de la Marseillaise, en compagnie de Fontani, et une demi-finale du championnat de France avec Robert Houdelette. Celui-ci sera bientôt remplacé par Claude Marin : une équipe qui va peu à peu monter en puissance, signer un quart de finale au championnat de France en 2000, et obtenir enfin, en 2001, le titre national aux dépens de Fazzino, Suchaud et Voisin.

 

 

Photo Pétanque Magazine

 

Mais la formidable équipe varoise ne va pas survivre longtemps à ce beau succès. Les trois hommes vont se séparer, Lacroix vivre le destin que l'on sait, et Leca continuer à tracer son sillon en compganie de tous les talents varois. Celui-ci sera semé d'une nouvelle demi-finale au Mondial la Marseillaise, en 2000 avec Fontani et Demaria, et de nombreux grands parcours sur le circuit national, notamment au Mondial de Millau. C'est en finale de celui-ci, en 2004, qu'il y retrouvera Lacroix associé à Suchaud, en compagnie de Cédric Soma.

 

 

Après avoir fait émerger de nouvelles jeunes pousses varoises (Soma, Gendrau, Moutte) et disputé une demi-finale du championnat de France doublettes avec Frédéric David, il va s'associer durablement avec Jean-Yves et Richard Bettoni, avec lesquels il va notamment remporter l'Europétanque en 2006.

 

 

Joueur complet et attachant, tireur de très haut niveau, mental exceptionnel, monstre de fair-play, il a marqué profondément, durant près de trente ans, la pétanque varoise et nationale, avant de se consacrer à un bonheur familial qui l'a éloigné des jeux où malgré tout, de temps à autre, il refait une apparition. De quoi suffire au bonheur de ses admirateurs, et raviver dans leur mémoire l'image de l'un des monuments de la pétanque méditerranéenne.

 

 

 

Lire aussi

Marco-Marigot, doublette du siècle

Damien Hureau, un souvenir arc-en-ciel 

Baldo et Garcia, les gitans merveilleux

Gilles Gayraud, droit au but

Rouvière, le taureau de Camargue 

Le Boursicaud, la rage de vaincre

________________

Michel Loy, la France au coeur

Simoès, tout près du but

Philipson, un week-end bleu blanc rouge

Marco Foyot, jours de gloire

Robert Lebeau, le maître à jouer

Jean-Luc Robert, seul en haut du podium

René Luchesi, le seigneur de Châteaurenard

Dylan, l'année du sacre

Daniel Voisin, itinéraire d'un gagneur 

Weibel, sur le toit du monde 

Bartoli, le Prince noir de Borély 

Didier Choupay, le bombardier du Bourget 

Zvonko Radnic, un match face à Miléi  

René Coulomb, une légende varoise 

Romain Fournié, trente et une parties sans perdre

 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -


Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
jydroitier
Posté le: 30/4/2020 12:12  Mis à jour: 30/4/2020 13:47
CLUB des Supporters Boulistenaute.com
Inscrit le: 2/10/2007
De: Bourg-Lès-Valence / Drôme / Région Auvergne-Rhône-Alpes
Envois: 586
 Robert Leca, le roc varois
Encore un très bel article proposé par Pierre Fieux "BOULEGAN".
J'ai eu la chance de côtoyer Robert Leca sur Sanary pendant quelques années par l'intermédiaire d'un ami commun. Robert fait vraiment partie de ces grands joueurs qui allient Fair-play et Jeu de haut niveau. Quel palmarès pour ce joueur qui a choisi depuis quelques années de privilégier sa vie de famille. Pour l'annecdote, un de ses anciens partenaires cité par "BOULEGAN" n'est autre qu'un ancien coiffeur Jean-Claude Bacchieri surnommé "Bigoudi" cela va de soi ......

Au plaisir de se revoir dans quelques temps .....

Un bonjour amical de Jean-Yves Dessalles, mais aussi de la famille Para à Robert Leca. 😉
------------

ksfjdi2000
Posté le: 30/4/2020 10:45  Mis à jour: 30/4/2020 10:45
Bébé boulistenaute
Inscrit le: 4/7/2006
De:
Envois: 146
 Re: Robert Leca, le roc varois
Un exemple de fairplay et de gros mental.
Le seul qui bat régulièrement Henry Lacroix !
Gonzal21
Posté le: 29/4/2020 17:56  Mis à jour: 29/4/2020 17:56
Boulistenaute aspirant !
Inscrit le: 9/5/2006
De: Dijon - 21 Côte d'Or - Bourgogne
Envois: 1232
 Robert Leca, le roc varois
J ai eu la chance de le rencontrer et de le battre en septembre 2001 au national Bicbo de Chalon-sur-Saône , l’année de son titre en triplette !! Il jouait avec Claude Marin et Jean Pierre Albentosa qui remplaçait Henry Lacroix retenu au championnat du monde , je garde un énorme souvenir de cette partie où les petits joueurs que nous étions avaient lutter de toutes leurs forces pour remporter cette partie de 16eme de finale sur le fil ..... 13a11 ! Dernière mène 11a11 le but ce déplace aux environs de 11,50m il me semble que c’est Jean Pierre Albentosa qui pointe et le gagne , il me reste une boule j ai le tire au point , carreau gagner .... je rentre ds le rond et je me dit que la boule est vraiment loin !!!!! Et Robert me dit calmement .... carreau gagner jeune ! Je tire ...... boum en place ..... j’en ai encore les frissons , de part la performance mais aussi parce que notre pointeur de ce magnifique week-end est décédé quelques années après , et qu’à chaque fois qu’il me voyait il me parlait de cette partie ... sacré Christian ;) Robert Leca et ces partenaires avec été très respectueux pendant la partie et nous avaient félicités , bravo Robert pour votre magnifique carrière ;)
------------

un chameau peut travailler 10 jours sans boire et moi je peut boire 10 jours sans travailler

PORTRAIT N° 344 Arnaud GONZALEZ 'Gonzal21".
http://www.boulistenaute.com/actualite-portraits-interviews-portrait-344-gonzalez-arnaud-gonzal21-8441
Capri
Posté le: 29/4/2020 13:42  Mis à jour: 29/4/2020 13:43
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 7/7/2005
De: Belgique (Seraing)
Envois: 6031
 Re: Robert Leca, le roc varois
Beau compte rendu,l'ai rencontré au MASTERS MAAESTRICHT 2007
  
          283 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !