Publicité

Les champions : René Luchesi, le seigneur de Châteaurenard

Posté par BOULEGAN le 30/3/2020 8:00:00 (11234 lectures) Articles du même auteur

Il a été l'un des très grands joueurs de la fin du vingtième siècle. Pointeur précis, grand tireur, il a incarné, plus que tout autre, l'archétype du milieu. Retour sur une carrière exemplaire.



René Luchesi, le seigneur de Châteaurenard

 


Il a été l'un des très grands joueurs de la fin du vingtième siècle. Pointeur précis, grand tireur, il a incarné, plus que tout autre, l'archétype du milieu en triplettes. Retour sur une carrière exemplaire.


Dans les années soixante-dix, ce Vauclusien fait ses premières armes en compagnie du grand Eric Bourdin et d'Alain Rey, champions de France en 1968. C'est ensuite son association avec Roger Capeau qui va faire éclater son talent. Il forme avec le tireur de Bagnols-sur-Cèze l'une des meilleures paires françaises, et va remporter avec lui un grand nombre de grands concours, à une époque où ceux-ci se déroulent essentiellement en doublettes. A Marseillan, Pézenas, Bordeaux ou Toulouse, la France entière va découvrir le talent du gaucher de Châteaurenard.

 

Photo Pétanque Magazine

 

C'est pourtant en triplettes que sa carrière va s'emballer. Associé à Serge Rouvière et Claude Calenzo, il va devenir champion de France en 1975 et conquérir deux titres mondiaux dans le foulée en 1976 et 1977, avant de revêtir une autre tunique tricolore l'année suivante. L'équipe est irrésistible : Luchesi en est l'âme, et sait concilier en permanence la rage de vaincre de Rouvière et le calme imperturbable de Calenzo. Dans les allées du parc Borély, les trois hommes vont signer deux énormes parcours en 1977 (finale) et 1978 (quart de finale).

 

 

Mais c'est avec Jean Kokoyan qu'il trouve, toujours avec Rouvière, la combinaison gagnante en 1980. Les trois hommes vont remporter le Mondial la Marseillaise, et signer un doublé l'année suivante. Luchesi est alors, de l'avis général, le meilleur milieu du monde.

En 1983, il va commencer avec Marco Foyot une collaboration qui se révèlera plus que fructueuse. Avec Kokoyan, ils vont signer un autre doublé à la Marseillaise, en 1983 et 1984, et être constamment présent dans les parties finales lors des éditions suivantes.

 

 

Photo Journal la Marseillaise

 

C'est le moment où Marco Foyot décide de venir résider dans la Vaucluse. Avec Serge Lapietra, il va accompagner Luchesi dans la conquête d'un nouveau maillot tricolore en 1988, avant de poursuivre sa carrière dans l'Hérault.

René Luchesi reste dans le Vaucluse. Sa fine moustache et sa casquette marseillaise vont désormais accompagner les talents de son département, et les faire profiter d'une expérience unique. On le retrouve ainsi, aux côtés de Christophe Richard et Roger Cargolès, en finale du championnat de France en 2000, face à... Marco Foyot, et au sein de la JBAG Carpentras pour quelques beaux parcours en Coupe de France des clubs.

 

 

Photo Pétanque Magazine

 

Milieu accompli, compétiteur redoutable, le gaucher de Châteaurenard a développé, tout au long de ces longues années, un style unique et un jeu complet. Devant des galeries énormes, avec lesquelles il aimait commenter chaque rebondissement de la partie, il a su suivre fidèlement, au tir comme au point, le jeu énorme développé par ses grands partenaires. Et écrire, boule après boule, la légende de l'un des plus grands joueurs de l'histoire.

 

Photo Pétanque Magazine 

 

Lire aussi

Dylan, l'année du sacre

Daniel Voisin, itinéraire d'un gagneur 

Weibel, sur le toit du monde 

Bartoli, le Prince noir de Borély 

Didier Choupay, le bombardier du Bourget 

Zvonko Radnic, un match face à Miléi  

René Coulomb, une légende varoise 

Romain Fournié, trente et une parties sans perdre

 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -


Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
PatGoch
Posté le: 31/3/2020 9:48  Mis à jour: 31/3/2020 9:48
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 12/6/2005
De: 35
Envois: 4159
 Re: René Luchesi, le seigneur de Châteaurenard
Ne pas oublier non plus dans les grands milieux : Ange Arcolao, Simoes Georges qui savait également tout faire, Fazzino Christian biensûr, Michel Loy, et d'autres qui ne jouent plus sur la scène nationale....
Ce que l'on peut dire de Mr Luchési c'est que sa force en + de son adresse c'étaient : La Niac, le Coeur au Ventre, et un caractère très très fort.. .
en cette période de confinement la pétanque molle est à revenir sur le devant de la Scène ( Seine ) ...
cdt Portez vous bien ! Amitiés !
ksfjdi2000
Posté le: 30/3/2020 22:50  Mis à jour: 30/3/2020 22:50
Bébé boulistenaute
Inscrit le: 4/7/2006
De:
Envois: 146
 Re: René Luchesi, le seigneur de Châteaurenard
Ça a été, avec Robert Lebeau, et maintenant Henry Lacroix et Philippe Quaintais, l'un des plus grands milieux de ce jeu, à une époque où les jeux n'étaient pas des bacs à sable et les parties n'étaient pas aseptisée...
petanque
Posté le: 30/3/2020 9:46  Mis à jour: 30/3/2020 9:46
CLUB des Supporters Boulistenaute.com
Inscrit le: 26/9/2002
De: 18 Cher - Bourges - Région Centre Bourges
Envois: 34731
 Re: René Luchesi, le seigneur de Châteaurenard
------------

Pour la promotion du sport pétanque O°O

La boutique 100% Passion Pétanque, vente de boules de pétanque : [BOUTIQUE]
  
          245 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !