Publicité

Les champions : Jean Paon, point final !

Posté par petanque le 28/2/2014 21:20:00 (14706 lectures) Articles du même auteur

Jean PAON le pointeur indispensable, champion du monde de pétanque en 1972 avec Tiburce MATTEI et Robert LEBEAU nous a quitté ce vendredi 28 février.


Quatre fois champion de France triplette, une première fois avec Marcel SARNITO et François MELIS en 1965 puis avec Tiburce MATTEI et Robert LEBEAU pour un doublé en 1970 et 1971 et enfin un dernier titre en 1977.

En 1975, il remporte aussi le championnat de France doublette avec son ami et partenaire Robert LEBEAU.

Son nom restera gravé dans les mémoires de tous ! Point final pour ce joueur qui rentre pour toujours dans la légende de notre sport.

1_5310e68ea823e.jpg 422X560 px

Jean Paon, Robert Lebeau et Tiburce Mattei lors du championnat de France 1972 à Bordeaux. C'est l'équipe de L'Aveyron, Catusse, Sénezergues et Lafon qui a été championne de France, cette année-là.

(Soumis par Sylvain Bonnet {SYLVAIN}; photos de la collection de Jean Paon)

Les boulistenautes lui rendent un dernier hommage dans ce ::FORUM

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -



Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
(1) 2 »
Auteur Conversation
morral
Posté le: 23/3/2014 15:57  Mis à jour: 23/3/2014 15:57
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 28/3/2004
De: Meaux - 77 Seine et Marne - Île de France
Envois: 1445
 Re: Jean Paon, point final !
Bonjour Christian
Je vois que tu manies aussi bien la plume que la langue qui t'en fait un narrateur inénarrable....Tu as fait là un très bel article ma foi.
Je vais te conter moi aussi une anecdote.
En 1973, je faisais mes études à Paris.
Un soir en rentrant, je passe Place de la Nation.
Je suis interloqué par un attroupement, et entendant un bruit de boules je me fraie un chemin.
Deux triplettes étaient en train d'en découdre.
Quel beau jeu!!! Je demande alors à mon voisin s'il connait ces joueurs. Il me toise de haut et me dit fermement:
"Dis donc gamin, tu ne connais pas Paon, Lebaud et Mattei les champions du monde?"
J'ai passé plusieurs heures à les regarder, et garderais à jamais ce souvenir gravé dans ma mémoire.
Alain
mamasse
Posté le: 5/3/2014 15:27  Mis à jour: 5/3/2014 15:27
Co-Webmaster
Inscrit le: 5/7/2004
De: Pontault Combault 77 Seine et Marne Île de France
Envois: 106965
 Re: Jean Paon, point final !
Jean Paon venait d'avoir 87 ans, il est né le 24 janvier 1927 à Nancy. Avant de venir à la pétanque c'était déjà un sportif accompli, nage, course à pied, tennis de table et football en quasi-professionnel.

En 1948, il entre à la BFCE (Banque Française du Commerce Extérieur) en bas de l'échelle, il classe les dossiers... douze ans après on le retrouve fondé de pouvoir au Siège de la Banque.

Puis il rentre chez Saint-Clair - fameuse maison de prêt à porter - il en sera le Directeur pendant cinq ans, il en partira et il y reviendra.

Au début des années 60, il vient donc à la pétanque suite à un accident au genou et une opération des ligaments. Il rencontre Raymond Gallland - quel professeur, excusez du peu, ce dernier était un véritable seigneur - en 1965 le premier titre de champion de France et en 1968 la Coupe de Noël... En 1975 il est champion de France doublette avec Robert Lebeau; cette année là il n'aurait fait que ... deux concours. En 1977 à la Courneuve, la demi-finale historique avec la victoire sur la fameuse triplette R. Authieu, J.M. Foyot et F. Mélis

Au début des années 80, sur proposition de la Fédération, il est fait Chevalier de l'Ordre de la Courtoisie française, dans cette promotion il y avait aussi Raymond Poulidor.

Début 1984, il accorde une interview au journal "Sport Pétanque" qui vient de naître : " ... effectivement, beaucoup de boulistes disent qu'ils pourraient me prendre en tête à tête. Il est évident que par rapport à un tireur je serais désavantagé surtout que je ne me considère pas comme un joueur de tête à tête. Fazzino et Coulomb le sont eux, mais il n'ont jamais rien fait en triplette...".

Le "maître" se vexe et cette même année il gagne le triplette à Bastia et la doublette à Montpellier; et vous connaissez la suite.

Jean Paon était encore licencié en 2012 au club de Mandelieu la Napoule.

Pour finir, il était admiré par certains, discuté par d'autres mais il n'a jamais laissé indifférent.

Adieu Jean Paon, nous ne t'oublierons pas.

Christian Sanson
mamasse
Posté le: 4/3/2014 11:15  Mis à jour: 4/3/2014 11:15
Co-Webmaster
Inscrit le: 5/7/2004
De: Pontault Combault 77 Seine et Marne Île de France
Envois: 106965
 Re: Jean Paon, point final !
Jean PAON sera enterré cet après-midi 4 Mars 2014 à 15h30 au cimetière annexe Abadie à Cannes La Boca.
PatGoch
Posté le: 2/3/2014 12:54  Mis à jour: 2/3/2014 12:54
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 12/6/2005
De: 35
Envois: 4156
 Re: Jean Paon, point final !
Jean Paon, un Monsieur de la pétanque distingué, intelligent et roublard.

En gagnant le doublette avec Robert Lebeau il avait cloué la " parole " à beaucoup de joueurs qui le sous-estimaient !

J'ai 2 anecdotes à son sujet :
- La 1ère amusante concernant le personnage.
Nous étions au Grand Prix De Caen je crois année 1978 : Nous attendions pour jouer une partie et nous dirigeâmes vers une Galerie
*( Il jouait avec Robert, et un tireur que je ne connaissais pas ). Il avait attrapé froid et ne pouvait pas parler, il avait dans sa main tout en jouant une petite ardoise et une craie. Sur une phase de jeu ils se concertent Lui et Robert et envoient au rond le tireur, celui-ci manque " Jean écrit sur l'ardoise " : ASSASSIN " , ils lui disent de retirer celui-ci manque à nouveau Alors Jean ré écrit et lui montre en souriant / ASSASSINS § Il avait rajouté un S....La galerie était pliée...Jean aussi mais pas robert ni le tireur...Il avait le sens du théâtral comme beaucoup d'anciens joueurs !

La seconde moins amusante pour nous : Nous les rencontrons en 16ème à Alençon et nous étions en forme. Tout en bien tirant (j' avais fait un trou ) nous étions à 0 8 pour eux (Jean, Robert et Tiburce )ils jettent le but à 7m et jean met un point à 50 cm , nous prenons la décision d'essayer une grosse mène afin de remonter. Je vais au rond et fait un petit palet à 1m, tiburce reste à env 50 , notre pointeur perd la 1ère puis repointe et gagne tiburce re reste. il reste 2 boules à robert et une jean, ils ont 2 points on décide de pointer vers la boule la plus près de Tiburce on fait presque un devant, Robert ne veut pas tirer et demande à Jean de jouer un peu le bouchon ( il faut 20 cm pour en refaire 2 ) ce que fit jean avec sa boule qui compte ils en ont 3 .... on le perd une fois sur 2 et on s'en prend 4........12 à 0 .

La mène d'après à 9 pas, Jean fait quasi 2 bouchons....et ils finissent par 3 points....
On s'est serré la main et on a pris un verre....
4 parties après on les a féliciter...........

Merci à vous Jean pour tout ce que vous nous avez appris rien qu'en vous voyant jouer pendant une décennie !
Je souhaite des sincères condoléances à toute la famille.

Encore un " pan de la pétanque " qui se referme ! Mais vous resterez dans la légende.
Anonyme
Posté le: 1/3/2014 11:45  Mis à jour: 1/3/2014 11:45
 Re: Jean Paon, point final !
Mes sincères condoléances a sa famille et à ses proches. Une personne sympathique et toujours le mot pour rire. RIP
(1) 2 »
  
          339 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !