Publicité

Les champions : Hommage à Raoul BONFORT : Salut l'Artiste !

Posté par RAOUL30 le 22/7/2010 0:20:00 (23871 lectures) Articles du même auteur

Hommage à Raoul BONFORT : Salut l'Artiste !

Raoul BONFORT un patronyme qui a lui seul représente déjà tout un programme... Une vraie tête d'affiche et un monument du jeu de boules. Avec cette disparition c'est une certaine idée du jeu, de sa pratique et de son plaisir qui s'en va, c'est aussi une page qui se tourne loin de la monotonie et de la morosité des parties de boules d'aujourd'hui...

Quand on voit ce qu'est devenue la Pétanque (notamment au haut niveau) et le comportement de quelques pseudo champions de Jeu Provençal on est bien loin de ce qu'aimait Raoul... Le stress, la tension, les objectifs, l'individualisme forcené et pourquoi ne pas le dire le fric ont pris le pas sur le jeu, sa convivialité, son élégance et aussi sa transmission aux plus jeunes... L'enjeu a définitivement tué le jeu et Raoul un jour lors du Midi Libre me disait "Regarde les, on dirait pas qu'ils jouent... On dirait qu'ils travaillent... Et puis ces tenues..." puis "Et lui le tireur qu'est-ce qu'il va faire il va pointer alors que c'est le jeu de tirer et qu'il garderait la main sur la mène... C'est sans doute le trac..."

Car Raoul était un pur tireur qui jouait un jeu d'attaque et ne refusait jamais le tir, il jouait champagne et n'hésitait pas à faire appel à la galerie pour se galvaniser. Il avait une telle présence que les gens se bousculaient sur plusieurs rangs pour créer d'énormes galeries autour de ses partie avec Néné MACARI...

Au théâtre ce soir... :



En effet que d'anecdotes et d'histoires savoureuses avec Néné MACARI dont voici quelques exemples :

Lors d'un grand concours de Longue en doublette en quart de finale nos deux compères sont malmenés 1 à 10 et en face le tireur fait un festival avec un quatorze sur quatorze agrémenté de nombreux carreaux... Bref le coup va mal et c'est alors que Raoul n'en pouvant plus dit à Néné sur le moment interloqué ou faisant semblant : "Néné fait moi la courte echelle je vais monter sur ce murier platane pour voir le spectacle d'en haut car çà doit être encore plus beau !!!..." Et voici notre Raoul perché et dés la mène suivante Néné qui ne manque pas d'embouchonner... Le tireur se précipite dans le rond fait les trois pas et... manque au fil puis remanque et manque encore... Et bien entendu à partir de là il n'en a plus aganté une et Bonfort lui descendu de son arbre multiplia les frappes... Les adversaires se disputérent le pointeur accusant son tireur d'être traqueux et nos deux compéres gagnérent la partie puis le concours...

 

Une autre fois lors du Midi Libre dans une partie trés tendue et très serrée arrive une boule de gagne à tirer à la sautée contre l'avis de Néné qui demande à Raoul de pointer... Ce dernier rentre alors dans une tirade sans pareil "Quoi toi tu voudrais m'empécher moi qui m'appelle Bonfort de tirer alors que cela me fait gagner, tu es devenu fou ou quoi ? Regarde là cette boule elle tremble déjà, elle gémit car elle, elle le sait..." Macari convaincu, les adversaires médusés et la galerie ravie et conquise et bient entendu aprés trois pas aériens le palet superbe qui soulève les acclamations...

 

Jacky ROGGERO qui était un ami de Raoul et que je salue au passage raconte dans un de ses livres "Un jour au Provençal lors de la pause du Midi Raoul échangait avec un autre de ses vieux complices Jeannot PUGLIESE sur la construction d'une mène (beau débat philosophique) et Jeannot de dire "Une mène çà se construit comme une maison avec les fondations..." et Raoul de surenchérir "Pardon cher ami comme un château !" quand Jean Pierre PARTENGO qui passait par là et qui les avait entendu leur asséne "Oui et vous vous êtes plutôt dans le style Baroque !" avec éclats de rire de toute l'assemblée...

 

On pourrait en citer d'autres comme celles des boules pasteurisées du Pasteur Exbrayat, celle du papet vauclusien qui les fit jouer devant le cimétière etc.. etc...

 

C'était çà BONFORT, l'adresse la technique mais aussi le spectacle, la poésie et l'art dont Raoul était épris sous toutes ses formes... Fabuleux danseur et meneur de revue il tint la tête d'affiche pendant plusieurs années dans les grands cabaret marseillais et refusa les sollicitations qui l'appelaient à Paris préférant rester auprès de sa Maman et continuer à jouer aux boules. C'était aussi un grand chanteur et un fin poête qui fit paraître deux recueils donc le plus connu portait le titre "Eclats de vivre".

 

 

 

Au niveau de sa carrière bouliste impossible de citer l'intégralité de son palmarés tant au jeu Provençal qu'à Pétanque, cela reléverait de l'inventaire à la Prévert. Mais il reste le co recordman de victoires au Midi Libre avec 5 victoires (pour 7 finales) et surtout la plus grande amplitude entre sa première en 1950 et la dernière en 1979... Il gagna assi Laragne plusieurs fois Beaucaire Digne et les plus grandes classiques... Son grand regret fut de ne jamais remporter le Provençal Ah cette demi finale perdue en 1966 avec Néné et Laugier contre les martégals de Malacarne par 11 à 13... Il disputa aussi 3 finales de championnat de France à la longue ne pouvant enfiler la tunique tricolore... A pétanque il fut Champion de France en 1969 à Roubaix avec Salvador et Macari puis perdu deux finales de ce même France... Il remporta là aussi les plus belles classique comme le Grand Prix Lino Ventura à Cannes avec le tout jeune JP FERRET. Il joua avec les plus grands aux deux jeux : Lilou MAURIN, Jean FERRET, LOVINO, CARBUCCIA, MATALANA, P BROCCA , R CAPEAU, PASSO... et aussi avec ses partenaires de légende qui transportaient toujours d'immenses galeries : Dédé CABANEL et Jeannot PUGLIESE en plus bien sûr de son quasi frére Néné MACARI. Il avait débuté sa carrière en famille chez lui à Gallargues le Montueux avec son grand pére l'athlétique Emile et son père Aimé qui étaient trés forts malgré les boules cloutées et la distance qui à la longue allait jusqu'à 25 métres.... Il demarra réellement avec son cousin germain Guy TURQUAY qui l'accompagna fiérement toute sa vie...Ensuite après guerre repéré par les meilleurs il signa à Vauvert où il joua avec Fulcrand Erb Seze Sommacal et Alteirac (qui était de Redessan et sans doute le plus fort pour Raoul notamment en partie d'intérêts), les titres et les résultats arrivant logiquement trés vite avec un premier Midi Libre dés 1950 et une longue hisoire à succés qui allait durer 50 ans... Raoul jouait avec des 76 / 760 et m'avait expliqué pourquoi il avait choisi de jouer lourd dés le début des années 70...

 

Je ne l'oublierai jamais lui que j'étais aller voir lors de sa première mise en maison de retraite en 2006 à St Gilles... Je lui avais fait part de mon projet de livre sur le Midi Libre et je l'avais fait parler, il était si heureux et si ému à la fois... Surtout que je lui avait apporté un vieux bouchon en buis et qu'il le serrait trés fort me disant "Je vais pouvoir en refaire des parties et des finales... Merci Vincent Merci minot..." Bien entendu j'avais les larmes aux yeux et c'était la dernière fois que je devais le revoir en forme et vibrant... Ensuite mes visites à Vergéze jusqu'à l'hiver dernier furent beaucoup plus difficiles et dans ce regard bleu clair et cette voix tremblante qui me disait qu'il n'avait plus la force j'avais compris qu'il ne gagnerait pas cette partie là...

 

Adésias Raoul, je te promets qu'on est tous tristes mais qu'on ne pleure pas car tu détestais voir les hommes pleurer... Là haut ils doivent bien se régaler et je suis sûr que tu t'es déjà débrouillé pour faire la prémière partie du spectacle d'Henri SALVADOR... On vous entend presque rire d'ici...

 

Une pensée pour Dany son fils qui poursuit la saga bouliste et qui l'a accompagné jusqu'au dernier souffle. Dany je t'embrasse affectueusement.

 

 

Poème d'adieu : Chanson de gestes

Un dernier hommageDécés de Raoul BONFORT le Fred Astaire des boules !

 

Vincent MEGER dit RAOUL30

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -



Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
(1) 2 3 »
Auteur Conversation
jacpetanque
Posté le: 11/3/2014 21:24  Mis à jour: 11/3/2014 22:38
Co-Webmaster
Inscrit le: 15/10/2002
De: Pays-Bas - Hilversum
Envois: 18910
 Re: Hommage à Raoul BONFORT : Salut l'Artiste !
Le plus court et tout dernier poème, extrait de son recueil 'Eclats de vivre', avec quelques-uns sur le jeu de boules, éditée en 1987 par les Editions Lacour à Nîmes :

RIDEAU

Le spectacle se meurt. Il arrive à son terme.
Ensemble le rideau et le livre se ferment...


Adieu l'artiste, adieu champion !
------------

Sans les mots, les boules ne seraient qu'un jeu.
Avec eux, elles deviennent un humanisme.
(Yvan Audouard - Le noble jeu provençal, 1997)
cristof
Posté le: 22/7/2010 18:22  Mis à jour: 22/7/2010 18:22
Boulistenaute en progrès
Inscrit le: 6/2/2003
De: 45160
Envois: 493
 Re: Hommage à Raoul BONFORT : Salut l'Artiste !
Superbe hommage. Grandes émotions que de lire ces anecdotes qui font aimer les Boules, avec un grand B. Merci.
Sincères condoléances à ses proches.
------------

Nous sommes là pour faire le moins de mal possible à ceux qu'on n'aime pas et le plus de bien possible à ceux qu'on aime.
Anonyme
Posté le: 22/7/2010 17:22  Mis à jour: 22/7/2010 17:22
 Re: Hommage à Raoul BONFORT : Salut l'Artiste !
Merci Vincent de nous avoir fait partager une partie des liens qui t'attachait à ton ami Raoul et l'intimité de votre passion commune pour le Jeu Provençal.
"Artiste" est parfaitement choisi...
mosta99
Posté le: 22/7/2010 15:01  Mis à jour: 22/7/2010 15:01
Boulistenaute en progrès
Inscrit le: 23/6/2006
De: Ansouis - 84 Vaucluse - PACA
Envois: 716
 Re: Hommage à Raoul BONFORT : Salut l'Artiste !
au vu de cet hommage on comprend bien pourquoi tu a pris le pseudo de raoul30 depuis longtemps.si gourmand de recits et d'anectodes tu ne pouvais pas manquer cette occasion de rendre à ton IDOLE un peu de ce qu'il t'avait donné,bravo encore pour ton article et respect monsieur BONFORT pour ce que vous avez fait toute votre carriére.
ecureuil
Posté le: 22/7/2010 10:58  Mis à jour: 22/7/2010 10:58
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 13/7/2004
De: 13 ISTRES Bouches du Rhône PACA
Envois: 398
 Re: Hommage à Raoul BONFORT : Salut l'Artiste !
Super hommage qui me ramène " quelques " années en arrière..!
Merci d'évoquer Jacky Roggero et Lucien Malacarne avec qui j'ai eu la chance de jouer et que jévoque tous les deux (ainsi que Raoul Bonfort d'ailleurs)dans mon portrait.
C'est vrai, les parties de boules ne sont plus ce qu'elles étaient, le jeu provençal notamment qui se rapproche plus de la lyonnaise désormais et qui n'aura bientôt plus rien à voir avec ce magnifique jeu que les anciens nous apprenaient à respecter ( sans arbitre à l'époque ).Je fais notamment allusion au déplacement du pied pour pointer, lorsque le second est sorti du rond ( sans sauter, ni le trainer au sol ), ainsi qu'aux "véritables 3 pas pour tirer...Heureusement, nos amis Jean Paul Raffi et rené Mussi ( avec qui j'ai également joué , épaulés par Guy Ravier essaient de faire bouger les choses.
Merci Raoul30 encore une fois pour ce parfum d'antan dont tu as su réveiller l'odeur magnifique mais hélas disparue à jamais.
------------

Ce n'est pas parce que c'est difficile que l'on n'ose pas, c'est parce que l'on n'ose pas que c'est difficile...

PORTRAIT N°556 VAAST Christian "ecureuil"
http://www.boulistenaute.com/actualite-po
(1) 2 3 »
  
          151 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !