Publicité

Les champions : CHAMPIONS de LÉGENDE de JEU PROVENÇAL

Posté par Anonyme le 15/6/2004 12:30:00 (7721 lectures) Articles du même auteur

Robert TROVATELLI et Henri MAURIN

Voilà encore 2 joueurs exceptionnels qui ont marqué de leurs empreintes le monde bouliste dans les années 1950 à 1980.

Robert TROVATELLI dit « OTELLO » : octogénaire et toujours en vie dans son petit village au pied du Luberon (vaucluse), il doit son surnom au jeu provençal lorsqu'il remporta son premier PROVENÇAL à MARSEILLE en 1951 associé à Jean TRICON dit "le japonais" et CASTAGNOLO. Il récidiva en 1955 avec Jean TRICON et Serge BORSI et en 1958 toujours avec Jean TRICON et Alphonse BALDI, ce dernier étant pour lui le plus grand de tous grâce à sa hargne et à son adresse hors du commun..

Source intarissable d'anecdotes, il a écrit 3 livres sur les boules, a fait le tour du monde pour le compte de la boule OBUT, a tenu une chronique sur Radio Monte Carlo et a reçu le prix de la courtoisie de la FFPJP parmi 200 000 licenciés.
A pétanque, son partenaire principal a été le grand
Pierre BROCCA avec lequel il a gagné d'innombrables compétitions régionales. Son domaine a été le jeu de boules du "CAGNARD" à Cavaillon où il a disputé de grandes parties d'intérêt.
Son émotion a été immense en 2003 lorsqu'il fut choisi pour être le parrain du PROVENÇAL13 à MARSEILLE; une larme perla sur son visage. Après le jet du but de la finale, il reçu une véritable ovation des 3000 spectateurs.


Henri MAURIN dit « Lilou » : Il a quitté son village de La Celle (var) voilà plusieurs années. Il a été un des plus grands tireurs de tous les temps et sans doute celui qui a fait le plus de carreaux. Très spécialisé dans le jeu provençal avec un grand palmarès : 2 fois champion de France triplettes en 1964 et 1965 avec Barbier et Marchensani, 3 fois LE PROVENÇAL en 1948 avec Fabian et Ribe, en 1966 avec Calanotti et Gibert et en 1980 avec Gasparini et Gouffon. Vainqueur aussi de VAR MATIN REPUBLIQUE où il avait sorti des anonymes le jeune Billy MALVICINO devenu champion de France en 2003 avec Henri LACROIX et Thierry TERRENO à Cabriès.
Phénomène de longévité, sec comme une trique, parlant le patois provençal à merveille, il ne craignait pas le soleil car il se protégeait la tête avec une feuille de marronnier placée sous son bob bleu légendaire; tu comprends, disait-il, pendant que le soleil sèche la feuille il ne sèche pas mon cerveau.



Ange PACINI ? ex Boulistenaute « SPORTJP »

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -


Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
  
          188 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE
PODCASTS

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !