Publicité

Les champions : Cargolès, itinéraire d'un joker

Posté par BOULEGAN le 29/6/2020 13:00:00 (8408 lectures) Articles du même auteur

Fidèle du circuit des nationaux depuis plus de trente ans, il a brillé au sein d'une multitude d'équipes.



Cargolès, itinéraire d'un joker

 


Il fait partie de ces joueurs qui apportent un énorme plus à chacune des équipes qu'ils composent. Depuis plus de trente ans, Roger Cargolès brille, au sein d'une multitude de formations, au sein des plus grands nationaux.


Il se fait tout d'abord connaître dans l'Aude, en jouant quelques années avec le Toulousain Mohamed Benamra, puis en s'associant avec le Parisien Gérard Tournay. Même sens du détail, même recherche patiente de la concentration, les deux hommes sont faits pour s'entendre. Ils écument ensemble les concours du Languedoc, et vont pénétrer par deux fois, en 1992, dans le dernier carré du Mondial de Millau, en doublettes, et en triplettes avec Michel Loy.

 

 

Cargolès va ensuite s'associer avec l'ancien champion du monde Georges Simoès, avec lequel il formera plusieurs triplettes fameuses, aux côtés de Christophe Tartaroli et surtout du fantastique tireur catalan Michel Ville, avec lequel les deux hommes entreront, en l'espace de quelques années, dans le dernier carré de L'Europétanque, de la Comédie pétanque et d'une foule de nationaux.

Dans le même temps, Cargolès s'établit dans le Vaucluse et partage ses parties avec les meilleurs joueurs du département, notamment le tireur Christophe Richard. Une nouvelle association qui va le mener jusqu'en finale du championnat de France en 2000, aux côtés du légendaire René Luchesi, et en finale du Mondial de Millau doublettes en 2005.

 

 

Photo Pétanque Magazine

 

Ce rôle de joker de luxe, Roger Cargolès va continuer à le tenir tout au long des années 2000, apportant à une grande variété de partenaires et de clubs son jeu complet, son sens de la mène, son calme imperturbable et son intense capacité de concentration. Ce sont également ces qualités qui vont lui permettre, en 2013, de parvenir en finale du Mondial la Marseillaise en compagnie de Pierre Lucchesi et de Rémi Galleau. Et de montrer, une fois de plus, l'étendue de la palette de l'un des plus grands joueurs de son temps.

 

 

Lire aussi

Bideau, deux vies bien remplies 

Alaoui, le géant de l'Atlas

Bezandry, la pétanque comme une fête 

Stohr, le modèle à suivre

Jeremy Darodes, au nom du père

Debayle, le Petit Prince et le renard

Fazzino, entretien avec le maître

Le Dantec, intermittent à grand spectacle

Fara N'Diaye, saga Africa 

Danielle Gros, la dame d'Entrecasteaux

Angy Savin, entre hier et demain 

François Gouges, une fierté catalane

Cocciolo, la pente ascendante

Briand, le gaucher magique

Andriantseheno, le métronome de Madagascar

 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -


Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
          237 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE
PODCASTS

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !