Publicité

Lawn Bowls : Les jeunes Français continuent leur apprentissage en indoor en vue des Mondiaux 2020

Posté par petanque le 19/12/2019 16:20:00 (1481 lectures) Articles du même auteur

Pour la première fois de son histoire, l’équipe de France de Lawn Bowls a participé à un championnat du monde : le Mondial junior à Newcastle...


 

Les jeunes Français continuent leur apprentissage en indoor en vue des Mondiaux 2020

 

 

 

Pour la première fois de son histoire, l’équipe de France de Lawn Bowls a participé à un championnat du monde : le Mondial junior à Newcastle. Entourés de tous les meilleurs joueurs de la planète de moins de 25 ans, Emma BAGGIO et Amaury DUMONT n’ont pas démérité. Ils se sont mesurés à de grandes nations de notre sport (l’Australie, l’Angleterre, l’Ecosse…). Si les résultats sont mitigés, nos joueurs ont montré un véritable potentiel en indoor sur une surface très rapide qu’ils retrouveront lors des Mondiaux en Australie, en mai prochain.

Après une année 2019 prometteuse, cette nouvelle compétition internationale (à Gold Coast) est notre objectif numéro 1 pour 2020. 

 

Créée il y a seulement trois ans, la Fédération Française de Lawn Bowls attire des joueurs venant d’horizons différents.

C’est le cas de nos deux juniors : Emma BAGGIO, 21 ans, est une multiple championne de sport boules (boule lyonnaise) et Amaury DUMONT, 23 ans, vient lui du monde de la pétanque. Il était de l’aventure à Guernesey, quand nos Bleus ont remporté une superbe médaille d’argent en quadrette mixte.

 

A Newcastle, nos joueurs ont découvert la Lawn Bowls indoor, sur une moquette semblable au gazon australien coupé très court. Cela peut sembler être un simple détail, mais change en réalité presque tout : c’en devient même un sport différent ! Le terrain est beaucoup plus rapide et il faut donc savoir s’adapter. 

Après seulement quelques sessions d’entraînement, nos champions ont affronté des joueurs expérimentés sur cette surface. Emma n’a pas remporté de match de groupe mais Amaury a réussi l’exploit de battre l’Anglais Ryan ATKINS, champion du monde junior en 2015. Le double mixte a perdu au premier tour contre la Nouvelle-Zélande, nation phare de la Lawn Bowls.

Néanmoins, ces résultats sont très encourageants pour notre jeune fédération ! C’est la vision de notre coach, Stéphane FOURNIER : « Nous savions que ça allait être compliqué, mais nous ne venions pas en touristes pour autant. Nous souhaitions mettre nos adversaires en difficulté, c’est chose faite. Nous avons accumulé de l’expérience sur surface rapide pour les échéances à venir, je pense évidemment à l’Australie. Nous avons bien figuré et continuons notre apprentissage du plus haut niveau : c’est très prometteur ! » Notre coach n’était pas présent sur place mais était très impliqué, débriefant avec les juniors chaque match juste après que le dernier point soit joué.

Les coachs des équipes adverses ont également vu beaucoup de potentiel dans notre équipe. Il y a tout d’abord le sentiment général de professionnalisme qui ressort : une attitude irréprochable sur et en dehors du terrain, des tenues très élégantes (notre fameuse French touch !) et un entraînement physique avant les matchs. Il y a ensuite une manière bien singulière de jouer : très offensive et audacieuse. Nous avons eu le plaisir d’interviewer les coachs du Tonga et de la Nouvelle-Zélande : elles ont trouvé que nous nous étions bien battus en proposant un beau jeu, dans la mesure où nous n’avons qu’un seul terrain d’entraînement (outdoor) en France (notre partenaire Bowls Social Club, le DOMAINE LES RANCHISSES en Ardèche). Elles nous ont également confié être impressionnées des progrès réalisés sur les terrains rapides indoor de Newcastle pendant la compétition. Elles ont salué la compétition d’Emma BAGGIO et Amaury DUMONT.

 

 

Andy THOMSON 

 

Nous avons également eu l’honneur d’échanger avec une légende de la Lawn Bowls : l’Ecossais Andy THOMSON, aujourd’hui entraîneur pour la fédération australienne.

« Ce championnat du monde junior n’est pas une compétition facile. C’est très bien pour notre sport que la France soit impliquée à ce niveau. Ils ont bien joué. » Ces mots prononcés par le septuple champion du monde motivent nos joueurs pour la suite.

 

Pour ce tournoi, notre fédération a sorti les grands moyens en termes de communication : en effet, une vidéaste déployée à Newcastle a pu retransmettre tous nos matchs sur notre page Facebook, et rapporter les moments de vie du Team France sur Instagram. Près de 20 000 personnes ont suivi les finales en simple féminin et en double mixte. Pour la retransmission aussi, la FFLB va continuer ses efforts et nous mettrons tout en place pour que la couverture des Mondiaux australiens soit parfaite en tous points.

 

Nous tenons à remercier la World Bowls et les bénévoles du West Denton Indoor Bowls Club pour l’accueil et l’organisation parfaits. Nous pensons aussi à tous les joueurs qui ont été des plus bienveillants avec nos juniors français. Et voulons également saluer nos partenaires : DALES, la référence des terrains de Lawn Bowls, PULZ, notre agence de marketing, LES RANCHISSES, notre premier Bowls Social Club et enfin le magazine INSIDE BOWLS.

 

 

 

Le travail sera le fer de lance de notre début d’année 2020. Des stages d’entraînement en indoor vont avoir lieu, pour encore plus souder notre équipe et arriver prêts et sûrs de nous à Gold Coast. La France est sur la bonne voie, et les efforts vont payer ! Tous ensemble avec les Bleus en Australie !

 

Tout savoir sur la FFLB – Le site

 Communiqué de presse transmis par

Melissa TATAH

Groupe DUVARRY

 

----- AJOUT DE LA RÉDACTION -----

 

Lire aussi

L’équipe de France de Lawn Bowls pour une place dans le gotha  (Novembre 2019)

La France en argent à l’Euro de Lawn Bowls ! (Octobre 2019)

Lawn bowl à Jersey... So British ! (Mai 2019)

La Lawn Bowls débarque en France (Juillet 2018)  

 

 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -


Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
sbpromotion
Posté le: 20/12/2019 17:09  Mis à jour: 20/12/2019 17:09
CLUB des Supporters Boulistenaute.com
Inscrit le: 24/1/2012
De:
Envois: 3331
 Re: Les jeunes Français continuent leur apprentissage en ...
Bravo et merci à la FFLB pour le développement de cette pratique bouliste.

A l'image de nombreux joueurs et joueuses nationaux et internationaux, Emma Baggio et Amaury Dumont démontrent que l'on peut être à l'aise dans de multiples pratiques boulistes.

Un clin d'oeil et de grosses bises à :
- Emma Baggio, formée à la boule lyonnaise par Jean-Claude Châteauzel, le dénicheur de talent, du côté de Longages (31),
- Stéphane Fournier, dont apprécie également le travail du côté de la grosse boule.
------------

Pas obligé de croire, libre d'expérimenter !
          235 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE
PODCASTS

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !