Publicité

Languedoc-Roussillon : Cortes maître chez lui

Posté par BOULEGAN le 3/10/2021 20:10:00 (9908 lectures) Articles du même auteur

L'Héraultais Simon Cortes s'est imposé aujourd'hui à Montpellier, avec Bacchin et Bauer, en finale de l'Odyssée de la pétanque...



 

Odyssée des Champions & Mondial Montpellier 3M - 01-02-03 octobre 2021
Cortes maître chez lui

 


Elle avait bien manqué, l'an dernier, au paysage de la pétanque. En quelques éditions à peine, l'Odyssée de Montpellier s'est imposée comme l'un des rendez-vous majeurs de la saison bouliste et le maintien de l'édition 2021 a été l'une des bonnes nouvelles de cette année. Rien d'étonnant donc si, au-delà de la pléïade de champions et de championnes de France et du monde réunie dès vendredi pour le Trophée des Champions, une grande partie de l'élite ait pris ce week-end le chemin de la place des Grands Hommes.

 

 

L'écrémage commençait donc très tôt, et on voyait disparaître prématurément les Marocains de Saïssi, Darodes, N'Diaye, Magier, Sini, Hatchadourian, Rousseau et Quintais. C'était ensuite le tour de Maïga, Le Dantec, Courtois et Perrin, avant que les trente-deuxièmes de finale ne voient les sorties de route de Rocher, Molins, Nexon, Le Boursicaud et Philipson. En soirée, c'était au tour de Bonetto, Scholl, Lellouche, Mallet, Delforge, Demeter, Durk, Lelons et Milei de ranger les boules, mais la journée était loin d'être terminée pour les équipes encore en course.

 

 

Les mauvaises prévisons météo pour aujourd'hui décidaient en effet les organisateurs à prolonger la nuit en faisant disputer les huitièmes et les quarts de finale dès hier soir. Une phase de la compétition qui voyait un nouveau succès de Ghanem, Marmi et Astier vainqueurs de Rocamora après Rocher et Durk. Salah Kanes, déjà demi-finaliste ici en 2019, confirmait en prenant le meilleur sur Monros alors que Turquais mettait fin à l'excellent parcours de l'organisateur d'Ajaccio, Jean-Philippe Santucci. Les Montpelliérains étaient encore là, et si Laborde, Triaki et Bezandry s'inclinaient face à Cortes, Choppi Sanchez passait face à Brun père et fils. Autres chocs de huitièmes, la partie entre Malbec et Claudy voyait le succès du premier alors que les Espagnols de Cardenas s'imposaient face à Dubois, Ben Molinas et Reinard.

 

 

C'était donc tard dans la nuit qu'on voyait Ghanem céder enfin face à Malbec, Kanes passer contre Sanchez et Cortes arrêter le beau parcours du jeune Tarnais Théo Hergert, associé à Julia et Aurel-Ceres. Enfin, c'était au tour des Espagnoles de Cardenas d'accéder, après une longue partie contre Turquais, Turquais et Sanchez, au dernier carré.

Dans le trophée féminin Véronique Foppolo, du nom d'une inoubliable bénévole de Ped Tanca 34, on voyait peu de surprises avec la qualification pour les demi-finales de Colombet/Bandiera, Schopp/Beji et Herlem/Lapoutge, mais aussi celle de Debbie Hemery et Marie Cieutat, victorieuses en quart de Darodes et Baussian-Protat. Force restait pourtant face à elles, en demi-finale, à Beji et Schopp, alors que Herlem subissait la loi de Colombet. Cette dernière, bien épaulée par Audrey Bandiera, continuait sur sa lancée en finale en disposant largement de Florence Schopp et Mouna Beji.

 

 

Dans l'International, les demi-finales qui se disputaient dès neuf heures voyaient tout d'abord Cortes partir en tête face à Puccinelli, Perez et Malbec, avant que ceux-ci ne remontent un peu la pente après trois annulations du Fréjusien. Mais ce n'était qu'un sursaut, et le Colosse de Lodève, comme aime à l'appeler Laurent Causse, se qualifiait bientôt 13-8 pour la finale. Dans l'autre demi-finale, c'était beaucoup plus serré entre des Espagnols pugnaces et un Laurent Dumont auteur d'une incroyable série de carreaux qui maintenait ainsi son équipe à flot. Après deux heures de jeu et un score de 12-12, c'est finalement sur une somptueuse mène de six frappes que l'équipe d'Espagne finissait par s'imposer face à Kanes, Dumont et Meiss.

 

 

La finale France-Espagne promettait, et elle a tenu ses promesses : si Bauer souffrait parfois face à un Javier Cardenas impressionnant au point, Bacchin livrait une partie impeccable en sollicitant beaucoup le jeune et efficace Escacho. Cortes, au fil des mènes, pesait de plus en plus sur la partie. Après un début équilibré, les Espagnols finissaient par céder une mène de cinq points et être menés 8-4, avant que dans la mène suivante, Bacchin ne manque l'estocade. Un trou qui permettait à Cardenas de revenir, mais c'était pourtant le début de la fin pour les Ibériques qui, avec un Alejandro Cardenas qui ne parvenait jamais à trouver la bonne carburation, finisaient par s'incliner 13-7. L'Héraultais Simon Cortes, après une partie de grande classe, était resté maître chez lui.

 


Les 50 plus belles photos signées Pierre FIEUX ! 

 

Toutes les vidéos bientôt disponibles, toutes
sur Dailymotion et les plus belles sur YouTube 

Lire

La fête montpelliéraine 

RÉSULTATS : HOMMES FEMMES 

 Les boulistenautes en parlent sur ce FORUM

 -------------------------
-----------------
--------
---    

 Ne rien manquer de nos directs : notifications début de parties ! 

SUR

< BoulistenauteLIVE.com VISITER / INSTALLER >

 

Pétanque sur Apple Store Application Mobile

Pétanque sur Google PLAY Application Mobile

 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -


Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
          148 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE
PODCASTS

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Snapchat pétanque     Tiktok pétanque Twitch pétanque Apple Podcasts Pétanque Spotify Pétanque Deezer Pétanque
Pétanque sur Apple Store Application Mobile
Pétanque sur Google PLAY Application Mobile

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !