Publicité

L'entretien du mois : 30 années avec le National de Cholet

Posté par petanque le 13/2/2020 18:00:00 (3483 lectures) Articles du même auteur

Notre Boulistenaute « Marcelbichon » animera dimanche la finale du National de Cholet (49) pour la 30ème année d'affilée. Le « Meilleur speaker du monde à la pétanque » dresse un bilan contrasté d'une étonnante trajectoire. Marc Alexandre dans le texte.


 

Marc Alexandre « Marcelbichon »

30 années avec le National de Cholet

 

Notre Boulistenaute « Marcelbichon » animera dimanche la finale du National de Cholet (49) pour la 30ème année d'affilée. Le « Meilleur speaker du monde à la pétanque » dresse un bilan contrasté d'une étonnante trajectoire. Marc Alexandre dans le texte.


Trente ans au National de Cholet ça n'est pas rien...

Les boulistenautes partagent l'actualité
de l'événement dans ce > FORUM 

C'est même carrément exceptionnel. Il aura fallu tellement d'éléments réunis. La durabilité de ce National, déjà, qui est l'un des plus anciens de France. La confiance de ses dirigeants, tout ce que nous avons bâti ensemble. Ces années traversées de Roger Tharreau à Roger Bibard, avec André Nicolet, Daniel Dubillot, Michel Billaud, autant de dirigeants attachés à pérenniser ce rendez-vous. 


Si tu devais conserver un souvenir de Cholet ce serait lequel ?

  

Je pense spontanément à la confiance des dirigeants de Cholet, et aux liens que j'ai tissé avec tous. Aujourd'hui c'est Patrick Croizer qui tient les rênes, et nous sommes sur une belle collaboration.

Cholet me ramène aussi aux débuts de « Youl » Marchesseau dans la pétanque. Il commençait à devenir le revendeur emblématique de La Boule Obut, mais n'était pas encore « La Boule » de Fort Boyard. Il y avait aussi Eric Pain, le secrétaire général du Comité de Charente-Maritime, Marc Bodeau, l'ancien président du Comité de Haute-Vienne, et toute une bande de copains pour qui Cholet est toujours un rendez-vous incontournable. Et bien sûr Jean-Louis Beneteau, mon pote de la première heure à Cholet, le boulistenaute {LOULOU}.

 


Au fil des années tu conduis toujours une belle trajectoire de speaker. Cependant on te voit moins sur les championnats de France...

 

Quand la Fédération a choisi de ne plus collaborer avec Quarterback en 2014 j'ai fait les frais de la scission. Et j'ai payé ma fidélité à QB. J'étais parti dans l'aventure avec Denis Naegelen et Maryan Barthélémy dès 2001, et pourquoi aurais-je dû tirer un trait sur tout cela. Les Masters de Pétanque, le Trophée des Villes, plus récemment le Trophée L'Equipe, ces manifestations prestigieuses font honneur à notre sport. Quarterback m'a ouvert cette porte, et m'a permis de grandir, ce que je respecterai toujours profondément.


On te sens un peu fataliste tout de même...

 

J'ai très mal vécu d'être marginalisé par une Fédération à laquelle j'estimais avoir beaucoup donné. Et puis la maladie m'a rattrapé en 2016. L'hôpital, l'opération, tu te trouves d'un coup emporté dans une sacrée spirale. Et là, ces choses qui te semblaient importantes deviennent soudain futiles. 

J'ai lâché prise sur mes rancoeurs, et je me suis tracé une autre route. Sans ces événements je n'aurais peut-être jamais collaboré avec Bernard Blanot en Espagne ; avec Pierre Guille au Mondial La Marseillaise ; avec Patrick Neuville en Belgique et au Maroc ; ou encore avec Fabrice La Posta, sur la Ligue Sport-Boules M1.


La confiance est donc une vertu essentielle...

 

Plus que ça. Elle est fondamentale. J'ai animé le Mondial de Millau durant 20 ans. Je travaille avec Nyons, Palavas et Porto-Vecchio depuis longtemps.  Parce que Yves Rinck et Pascal Farin, Gilles Bonutti et Christophe Andrietti me font confiance. Nous nous téléphonons souvent, pour débriefer. Pour échafauder l'édition suivante. C'est la même chose avec Marcel Laborde, à Montpellier, et en fait avec tous mes partenaires.

Et cette confiance est encore plus intense avec Maryan Barthélémy. Je lui dois les championnats du monde en 2012, les finales des Masters de Pétanque à Monaco et sur les îles du Frioul. Des trucs de fou ! Il est bien le seul à pouvoir croire à ce genre de projet.


Qu'en est-il de ton entente avec les joueurs ?

 

Il n'y a pas de rivalité sportive, donc je m'entends bien avec la majorité d'entre eux. J'ai grandi dans l'Allier, une terre de pétanque, avec Fazzino, Rochelet, Amblard, Suchaud, Rypen, aujourd'hui Beulama. J'étais là aux débuts de Philippe Quintais, qui est de tous mon meilleur ambassadeur. Il est toujours bienveillant, et nous menons des projets ensemble.

Un speaker à la pétanque ne doit jamais oublier qu'il est là d'abord pour mettre les champions en lumière. Et non lui-même. Donc une seule règle prévaut : Humilité et travail.


Tu vas fêter 60 ans le 17 mars prochain. Tu nourris encore des projets...

 

Le jour où tu n'as plus de projets tu meurs. Imaginer l'avenir c'est continuer à exister. La pétanque offre un terrain de jeu formidable. Créer et inventer me passionne toujours autant. Mais je n'oublie jamais la formule fétiche de Jean-Marie Méhouas, l'arbitre européen avec qui je passe pas mal de temps en compétition. « Pas de haine, une bonne mémoire »... 

 

Entretien réalisé par Lionel ZANET 

 

LIRE AUSSI

Marc Alexandre : ma vie est entièrement tournée vers la pétanque (2011) 

 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -



Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
coatch05
Posté le: 15/2/2020 9:47  Mis à jour: 15/2/2020 9:47
Boulistenaute en progrès
Inscrit le: 12/9/2008
De: SERRES O5
Envois: 601
 Re: 30 années avec le National de Cholet
MARC pour moi , c 'est le ROGER COUDERC de la pétanque !
Avec lui les concours ont une autre dimension.... il est chaleureux , enthousiaste et a la fois discret ! Je crois l' avoir découvert a Millau en 1999.... et depuis je l'ai recroisé souvent un peu partout. J'adore quand il est la car c'est un VRAI PRO qui aime ce qu'il fait.... et dans un carré d 'honneur il ne fait pas de difference entre l immense champion multiple champion du Monde et de France et vous joueur occasionnel présent là au détours d'une belle journée.
MERCI Marc pour tout cela et ne change rien !
berry
Posté le: 13/2/2020 23:06  Mis à jour: 13/2/2020 23:06
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 7/7/2011
De: saint plantaire
Envois: 121
 Re: 30 années avec le National de Cholet
Un mec bien. La durée de son sacerdoce le prouve. E puis un sacré randonneur rappel toi Marco Biz a toi mon ami.
  
          202 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !