Publicité

Histoire : La bourle avec un " r " qui ne manque pas d'air.

Posté par petanque le 22/3/2008 10:50:00 (12618 lectures) Articles du même auteur

"Le jeu de bourles"
Son histoire remonte à la nuit des temps et se confond avec celle du Versant Nord-Est de la métropole lilloise. Il y a 20 ans on ne donnait pas cher de sa survie. Aujourd'hui, la fédération du Nord recense 7000 licenciés, de plus en plus jeunes.

Il s'en est fallu d'un cheveu qu'elle ne soit enfouie dans la nostalgie d'une agglomération, avec pour unique témoin de son âge d'or le tableau de Rémy Cogghe intitulé " jeu de bourles en Flandre intérieure " exposé en mairie de Roubaix. Aujourd'hui, après avoir connu un recul, la bourle reprend du poil de la bête...



...et aborde sereinement le XXI° siècle. Même en période estivale, les bourleux se lancent des défis dans leurs chères bourloires.

Le nombre des bourloires s'est pourtant réduit au fil des décennies.
Tourcoing en recensait 244 en 1900. Une dizaine aujourd'hui. La faute au vieillissement des adeptes qui ne se sont pas souciés à temps de transmettre leur expérience, aux opérations d'urbanisme dans des quartiers vétustes, aux tenanciers ou associations gestionnaires qui n'ont pas engagé les frais nécessaires pour entretenir leurs équipements et les mettre aux normes de sécurité. La faute enfin à la raréfaction des bourles, aux difficultés de trouver un bois de qualité et dénicher des tourneurs capables de les confectionner.

Et pourtant ce jeu traditionnel pratiqué autant dans les cercles paroissiaux
que dans les sociétés non-confessionnelles hébergées dans les dépendances
des estaminets fait corps avec l'histoire du Versant Nord-Est. On pensait
que la pratique de ce jeu ne remontait qu'à 2 ou 3 siècles. De récentes
recherches démontrent qu'on le pratiquait déjà au Moyen Age. En témoigne cet
arrêté pris à Lille, daté du 4 août 1382 : " que nul soit si hardi, ni
grands ni petits, dorénavant à jouer à quelque jeu de bourles grandes ou
petites en notre ville sous peine d'une amende de 60 sols de forfait même
pour les enfants seraient castagnés de verges ou autre peine selon la
gravité du méfait ou intention ".

Loin

La fédération du nord des sociétés de bourles née il y a une dizaine d'années
ne se contente pas de se pencher sur le passé. Elle veut réhabiliter une
tradition populaire ancestrale et ce dans deux directions : établir une
cartographie aussi précise que possible de la bourle et s'ouvrir aux jeunes.
Rompre l'isolement géographique n'est pas forcément un pari fantaisiste.
Même si la bourle est fortement implantée dans le Versant Nord-Est notamment
à Tourcoing et Wattrelos dont les fédérations regroupent chacune une
quinzaine de sociétés, elle n'est pas l'apanage d'une agglomération.
Certaines localités de la Flandre Française intérieure et de Belgique la
pratiquent en extérieur lors des ducasses. Les bourleux se sont même trouvés
des liens de parenté avec les adeptes de la boule de fort pratiquée autour d'Angers
et de la boule anglaise qui se joue sur gazon et rassemble dans les anciens
pays du Commonwealth des milliers de licenciés. Difficile pourtant d'imaginer
un championnat du monde comme pour la pelote basque sans unifier les règles
et standardiser les lieux de rencontre.

Et les jeunes

Alors, à défaut de sortir de son cadre territorial, la fédération du Nord a
décidé de convertir les jeunes. Une tentative prometteuse de l'avis de
Francis Geneau, vice-président de la fédération qui trimballe d'école en
école une vidéo présentant l'histoire de la bourle et accueille, comme
plusieurs responsables de cercles locaux, chaque samedi, en initiation, des
écoliers.

La mini-bourloire à l'échelle d'un cinquième confectionnée par les Papillons
Blancs de Tourcoing est aujourd'hui de toutes les fêtes au point qu'il est
nécessaire de la réserver un an à l'avance, et que les constructeurs en ont
créé cinq autres modèles. Et puis la bourle s'apprête à illustrer. une
station de métro tourquennoise. La mosaïste Sophie Battist, avec la
fédération a décidé de lui dédier la station du Pont de Neuville.

Joël COTTRANT

 

Règles de l'art

Ne pas confondre bourle et boule. Pagnol et Van der Meersch n'ont pas de
filiation commune. Bourle s'écrit d'ailleurs avec un " r " comme le mot
picard " bourler " qui veut dire tomber. Le jeu se pratique sur une piste
concave avec des cylindres. convexes. Autant dire qu'un bon bourleux est un
expert en balistique. La bourle en effet ne roule pas droit. Elle progresse
en titubant selon un tracé sinusoïdal d'une rive à l'autre de la bourloire
avant de s'affaler. Le jeu consiste à la rapprocher d'un point fixe à l'autre
bout de la piste, l'étaque.

En général, la partie oppose deux équipes de quatre personnes qui lancent un
certain nombre de bourles (huit à Tourcoing, six à Wattrelos). Il s'agit de
bien se situer par rapport à l'étaque mais aussi de créer des obstacles de
façon à ce que l'équipe adverse ne puisse placer ses propres bourles et
prendre les points. La bourloire a partout les mêmes dimensions, 25 mètres
de long sur 2 de large, mais le galbe peut différer d'une bourloire à l'autre.

Noyer ou gaïac

Les bourles sont très différentes d'une ville à l'autre : à Tourcoing, on
utilise la petite bourle en souche de noyer de moins de 20 cm de haut et de
10 à 11 cm de large pour un poids maximal de 2 kg, à Wattrelos, on préfère
la grosse bourle en bois de gaïac, une essence longtemps utilisée en raison
de sa dureté dans le machinisme textile. De tradition plus récente, la
grosse bourle mesure 30 à 40 cm de diamètre pour une largeur de 10 à 11 cm
et un poids maximal de 9 kilos. A Halluin mais aussi en Belgique, on utilise
la bourle dite de Roulers. En bois de noyer, elle dispose d'un diamètre à
peu près égal à celui de la tourquennoise mais elle est plus large et plus
arrondie. Son poids est de 1,8 kg. Les bourles ont une face plus lourde que
l'autre. La face lourde, le " fort ", contribue à lui donner son mouvement.
Les vieux bourleux ne se séparent jamais de leur bourle dont il sont les
seuls à maîtriser le fort.

Qu'elle soit en noyer ou en gaïac, la bourle, objet que l'on se transmet de
père en fils est soigneusement entretenue. Par le passé pour éviter qu'elle
ne soit attaquée par les vers, on la plongeait dans. une fosse à purin. On
préfère aujourd'hui la traiter à l'huile de lin. Actuellement , la bourloire
de Wasquehal se livre à des essais avec un prototype en Celoron, une matière
synthétique très dure. Son prix est nettement plus élevé : 1200 francs
environ alors qu'il faut compter environ 200 francs pour une bourle en
noyer.

Le progrès technique a également fait son apparition pour la réfection des
bourloires. On utilise désormais des mélanges de résine, de chaux et de
sable apposés sur un enduit d'accrochage constitué de goudron synthétique. C'est
sans doute moins poétique que les matériaux utilisés jadis : de la bouse de
vache mélangée à de l'argile et du son de seigle, mais au moins ces nouveaux
matériaux ne se prêtent plus aux tricheries : la bouse de vache était en
effet très sensible à l'humidité et on raconte que par le passé certains
champions durent leur victoire à une serpillère bien mouillée oubliée sur la
piste une veille de compétition.

 

Lexique du parfait bourleux

Beaucoup de termes utilisés par les bourleux semblent s'inspirer du
vocabulaire des mariniers. Rien d'étonnant à cela : la bourle et la boule de
fort se sont développées essentiellement de part et d'autre des cours d'eau
et canaux.

L'étaque : C'est le point fixe scellé à l'extrémité de la bourloire dont la
bourle doit se rapprocher le plus pour que le joueur marque le point.

Aller au tchu : Un joueur maladroit qui place sa bourle hors du jeu en l'envoyant
au fossé à l'extrémité de la bourloire va au tchu.

Faire jo : expression intraduisible. Elle désigne le joueur, adroit
celui-là, qui parvient à marquer le point en plaçant sa bourle sur ou juste
à côté de l'étaque.

Buquer : Le joueur lance la bourle de toutes ses forces afin de dégager les
bourles adverses qui peuvent faire obstacle à ses partenaires sur le chemin
de l'étaque. Attention, la bourle se lance et ne se jette pas.

Faire un cul : par opposition à buquer, c'est pousser légèrement la bourle d'un
partenaire pour la rapprocher de l'étaque.

 

 


http://f-b-n59.spaces.live.com/

Pour tout contact avec la fédération du Nord, s'adresser à Francis Geneau,
bourloire municipale de Tourcoing, 27 rue de Strasbourg (tél. :
03.20.25.16.99) ou à la fédération des sociétés de bourles de Wattrelos,
bourloire municipale, parc urbain de Wattrelos.

 

 

[Annuaire] Les SITES de nos « COUSINS Pétanque » qui Roulent aussi .!

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -


Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
(1) 2 »
Auteur Conversation
snoop
Posté le: 27/3/2008 19:06  Mis à jour: 27/3/2008 19:06
Boulistenaute aspirant !
Inscrit le: 25/2/2008
De: Strasbourg - 67 Bas Rhin - Alsace
Envois: 813
 Re: La bourle avec un " r " qui ne manque pas d...
sympa ce petit article,je ne connaissais pas.c'est bien de faire découvrir d'autres sports.je me coucherai moins bete ce soir.
tapzy
Posté le: 27/3/2008 17:12  Mis à jour: 27/3/2008 17:12
CLUB des Supporters Boulistenaute.com
Inscrit le: 30/12/2003
De: 14 Calvados Basse-Normandie TROARN
Envois: 413
 Re: La bourle avec un " r " qui ne manque pas d...
Ah aussi, il y a un nouveau jeu lancé par nos plus hautes instances de notre Fédé : c'est le jeu de BOURDES !
------------

Une défaite? C'est une déconfiture et pas de pot !
Anonyme
Posté le: 27/3/2008 10:03  Mis à jour: 27/3/2008 10:03
 Re: La bourle avec un " r " qui ne manque pas d...
Je ne connaissais pas ce jeu là qui ressemble vraiment à celui pratiqué dans le commonwealth sauf que celui ci rassemble moins de monde!!
allez les gars du nord restaurez ce beau sport!!
kalaye
Posté le: 27/3/2008 9:42  Mis à jour: 27/3/2008 9:42
Boulistenaute régulier !
Inscrit le: 29/11/2004
De: 27 Eure Haute-Normandie
Envois: 1878
 Re: La bourle avec un " r " qui ne manque pas d...
Bonne Bourle Biloute,hiiiiiiiiinnnnnnnnn!!!!!!!
------------

Mon Portrait:
http://www.boulistenaute.com/actualite-portrait-121-codron-regis-kalaye-5285&start=50


Carton Rouge à tous les cons sur les terrains de pétanque.
Anonyme
Posté le: 27/3/2008 1:10  Mis à jour: 27/3/2008 1:10
 Re: La bourle avec un " r " qui ne manque pas d...
bonjour,
idem, je ne connaissais pas ce jeu, il a l'air très convivial, comme les gens du Nord
(1) 2 »
          208 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE
PODCASTS

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Snapchat pétanque     Tiktok pétanque Twitch pétanque Apple Podcasts Pétanque Spotify Pétanque Deezer Pétanque
Pétanque sur Apple Store Application Mobile
Pétanque sur Google PLAY Application Mobile

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !