Publicité

Editorial pétanque : Message d'Alain CANTARUTTI, vice président de la FFPJP aux boulistenautes

Posté par petanque le 27/2/2008 21:30:00 (55013 lectures) Articles du même auteur

        Dans le souci de répondre à vos interrogations de passionnés de notre sport, je voudrais expliquer ? Selon mon sentiment ? Les décisions prises par le Comité Directeur de la FFPJP lors de sa dernière réunion.

Je reconnais avant toute chose que nous manquons de communication et que ce point fera partie des améliorations à apporter par le nouveau bureau fédéral qui sera élu au mois de janvier 2009.

Si vous le voulez bien, je vais vous expliquer point par point nos décisions ou tout du moins telles que je les ai ressenties et jugées.



Avant ceci, force est de reconnaître que l'homogénéité ne fait pas perdre de licenciés pas plus que la création ou l'existence de championnats de France ne fait gagner des licenciés. Les raisons réelles et certaines du phénomène de perte des licenciés sont ailleurs vers le mode de société, vers le mode de vie des gens aujourd'hui, vers la gestion des clubs enfin vers l'animation des clubs, vers les efforts à faire par la FFPJP vers la base de nos licenciés, la liste n'est pas exhaustive...

Je rappelle aussi que ces décisions font suite aux ateliers consacrés aux sujets lors du dernier congrès FFPJP de Belfort où les congressistes se sont manifestés en faveur de telles mesures.

 

Championnat de France Minimes :


Ce championnat de France rassemble 128 triplettes de minimes, c'est à dire des jeunes de 11 ans et moins. Dans ces 128 formations, il y a 70 % des équipes qualifiées qui sont issues de championnats départementaux ayant une participation entre 8 et 12 triplettes. Les minimes sont convoqués qu'une fois par an pour le championnat départemental, les meilleurs pour 2 à 4 dates dans l'année si on prend en compte les ligues ou inter-départementaux ou inter-ligues.
Au championnat de France en conséquence la majorité à une pratique faible et perdent souvent les parties avec un écart important et font 2 parties après un long déplacement. Il a fallu, ces dernières années palier à ceci avec l'invention de la coupe de l'avenir (consolante).

Les championnats minimes et cadets existaient en 2007 et nous avons perdu, tout de même, 7 % de l'effectif.

Les jeunes et surtout les minimes ont un grand besoin de jouer et souvent. C'est pourquoi, la FFPJP préconise le développement des compétitions départementales et surtout de compétitions par club avec un grand nombre de dates et suivies. Je l'avoue, pour cela, il faut de l'encadrement (les autres sports en ont) et des personnes qui ne jouent pas et qui s'occupent de nos plus jeunes représentants. La pétanque n'a pas encore cette culture c'est pour cela que certains sont surpris et n'ont pas encore la réflexion tournée vers l'avenir. Si nous voulons intéresser nos jeunes, il faut leur proposer des championnats suivis en équipes dans lesquels ils peuvent avoir tout au long d'une saison une histoire entre copains. Une compétition régulière dans le temps est nécessaire. Le reste n'est que discussions de comptoirs et n'a aucun intérêt à mes yeux. Ces compétitions devront aller plus loin, comme le font déjà quelques ligues, oui ! Plus loin au niveau régional et sans doute vers le niveau national. A ce jour, 41 départements ont mis en place des compétitions régulières par club, équipes de 8 à 11 joueurs formées de minimes, cadets et juniors, cela fonctionne.

La DTN réfléchi à une nouvelle formule qui devra passer par les départements, les ligues ou les zones et finir au niveau national avec pas plus de 32 formations.

Il faut aussi une cohérence pour la progression dans tout sport, la pétanque n'échappe pas à cette règle, je m'explique :
Niveau Minime : départemental et régional
Niveau cadet : départemental, régional et national
Niveau junior : départemental, régional, national et international

Nous avons également des accords avec USEP et UNSS (milieu scolaire et extra-scolaire) avec qui nous menons des actions actuellement et qui n'auront aucun débouché si localement rien d'autre de régulier ne peut les fidéliser.

Je signale que le règlement permet depuis 2007 aux minimes de pratiquer en cadets et de disputer les championnats cadets, les plus aguerris y parviendront...

 

Championnats doublettes et tête-à-tête un an sur deux :

Après de larges discussions autour de suppressions de championnats, de changements de formules de certains championnats, de coûts de plus en plus élevés des déplacements (hébergement, frais de route, repas, etc..) pour les comités qui commencent à connaître quelques problèmes de trésorerie, de la véritable portée sportive de la multiplicité de championnats de toutes sortes, la difficulté toujours plus grande de trouver des organisateurs. La notion de suppression pure et simple ne semblait pas convenir et je suis de ceux-là. Alors un consensus s'est dégagé pour l'alternance des championnats de France doublettes et tête-à-tête. Le regroupement de championnats a été aussi mis en avant car ayant de nombreux avantages, libéralisation de dates, impact sportif et médiatique plus important, intérêt plus grand à l'organisateur. De plus et cela est certain, maintenant tous pourront jouer le doublette et le tête-à-tête.

 

Répartition des équipes aux championnats de France en triplettes à pétanque :

Tout d'abord, je dois expliquer qu'à ce jour chaque département et ligue ont leur quota d'équipes et que les équipes restantes sont attribuées sur le nombre de licenciés uniquement. A l'avenir, les départements et ligues auront toujours leur quota et que les équipes restantes seront attribuées en fonction des résultats sportifs. Par exemple : en 2007, la triplette de la Boule d'or de Gaillac (Tarn) aurait grâce à son parcours fait bénéficier son comité, le Tarn, de 2 équipes supplémentaires, alors qu'aujourd'hui se n'est pas le cas. Ensuite, le Tarn aurait été libre d'accepter cette opportunité ou non. Cette mesure ira dans le sens de comités dits « petits » ou « moyens » en taille, mais ayant une équipe faisant quelques résultats lors des championnats triplettes et par-là offriront ainsi une ou deux équipes à leur comité.

 

Communication :

Ce sera un élément très important voire vital de la prochaine mandature. La communication devra aller au plus profond du vivier de nos licenciés. Son développement est obligatoire, l'information et l'image sont aujourd'hui une nécessité absolue, la pétanque et le jeu provençal ne pourront s'y soustraire.

Pour conclure mon propos, je veux que vous sachiez que les mesures prises par la Fédération sont pour la plupart issues de remontées d'informations prises dans toutes les composantes de notre sport et surtout de notre passion.

Je souhaite que la communication puisse faire que les mesures prises soient expliquées, motivées et enfin comprises car toujours dans l'intérêt du plus grand nombre.

Ne jamais oublier que nous sommes tous à notre niveau des passionnés et que rien n'est jamais figé.

 

 

Alain CANTARUTTI, boulistenaute "pégarou"

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
(1) 2 3 4 ... 13 »
Auteur Conversation
Anonyme
Posté le: 14/5/2008 22:27  Mis à jour: 14/5/2008 22:27
 Re: Message d'Alain CANTARUTTI, vice président de la...
Slt..

Je suis retombé la dessus pas hazard

Ou en est on de tout cela ???
phill31
Posté le: 6/3/2008 12:55  Mis à jour: 6/3/2008 12:55
Bébé boulistenaute
Inscrit le: 23/8/2004
De:
Envois: 114
 Re: Message d'Alain CANTARUTTI, vice président de la...
mr Cantarutti,

apres le championnat doublette mixte en Martinique et le congres national a Ajaccio je comprends votre souci de vouloir faire des économies
------------

Philippe
Anonyme
Posté le: 5/3/2008 0:43  Mis à jour: 5/3/2008 0:43
 Re: Message d'Alain CANTARUTTI, vice président de la...
Bonjour,

Je ne suis pas d'accord avec les nouvelles réformes mises en place par la fédération. Je pense qu'on se moque de nous ENORMEMENT. Je suis joueuse et maman de jeunes joueurs (minimes et cadets). C'est lamentable, en tant que femme, je ne peux plus faire les triplettes, les doublettes et les T à T seniors, il nous reste pas grand chose.
D'autre part, on parle "finance" mais avec la carte à puce qui coûtera chère, il y a aussi l'appareil que les clubs organisateurs de concours devront avoir et qui d'après mes infos couterait aux alentours de 1400 € sans compter qu'il faut aussi un PC (portable de préférence) ce qui rajoute environ 700 à 800 €. La fédé aurait-elle un pourcentage sur le nombre de ventes des appareils ? Comment vont faire les clubs qui n'ont pas les moyens et qui n'ont que les concours pour renforcer leur trésorerie car ce n'est pas avec ce qu'ils leur restent sur la vente de la licence qu'ils pourront y arriver ? Est-ce que les clubs pourront tout de même organiser des concours sans l'appareil ? Je ne sais pas, aucune information ne circule à ce sujet.
Et si tout le monde arrêtait de prendre sa licence l'année prochaine et aille faire des concours sauvages, ça les ferait peut-être bouger qui sait ? Ce serait dommage d'en arriver à une telle extrémité mais à méditer tout de même.
Pourquoi la fédé quand elle a des décisions à prendre, ne fait-elle pas un référendum ou un questionnaire qu'elle adresserait à chaque licencié, elle aurait au moins notre avis et ça leur faciliterait la tâche au lieu de faire ça dans leur coin ?
Anonyme
Posté le: 3/3/2008 15:57  Mis à jour: 3/3/2008 15:57
 Re: Message d'Alain CANTARUTTI, vice président de la...
Monsieur CANTARUTTI,

Je me permet de vous demander qui celà genait de voir des femmes participer aux qualificatifs ou championnat départementaux ou ligues séniors 'masculin' ........
En effet, celà ne fait pas longtemps que je joue (30 ans) ... mais souvent les femmes qui partcipent à ces championnats sont soit des épouses ou des joueuses pouvant élever leur niveau de jeu en se confrontrant aux hommes.Qui s'en plaint ? Les hommes qui ont été battus par des femmes "juste bonne à faire la vaiselle ?" Je suis dans l'incompréhension Monsieur CANTARUTTI !
Nous sommes en train de refaire un retour en arrière sur le peu de progrès que nous avions vis à vis de la gente "masculine" ........ bonjour le retour des machos !! (y'en avait pas assez)
Bien amicalement et au plaisir de vous lire

Chris13
microbe
Posté le: 2/3/2008 21:54  Mis à jour: 2/3/2008 21:54
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 10/1/2007
De: 59 Nord Hauts de France ARMENTIERES
Envois: 3999
 Re: Message d'Alain CANTARUTTI, vice président de la...
Bonsoir M. CANTARUTTI,

Comment expliquez vous ce qui est indiqué dans ce compte rendu ? et de la suite que vous y avez réservé ? Merci
(1) 2 3 4 ... 13 »
  
          494 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !