Publicité

Editorial bouliste : Bruno Rougies change de défi

Posté par sbpromotion le 28/3/2020 11:10:00 (3566 lectures) Articles du même auteur

#BoulistesAlaMaison - En moins de dix jours, il est passé de capitaine de l'équipe de la Team Ville de Nice, dans la nouvelle ligue Sport-Boules M1, à soldat en première ligne à l'hôpital militaire de Toulon. 


Bruno Rougies change de défi
Bruno Rougies a changé de défi en dix jours 

C'est le paradoxe de la crise sanitaire que nous traversons. Certains sont contraints à la mise en retrait, pour éviter la propagation du virus.. D'autres sont en première ligne, pour répondre aux urgences des soins. Ils ont le même objectif : préserver la vie des autres. Une épreuve collective dont la réussite dépendra du comportement individuel. Bruno Rougies est du second groupe. En moins de dix jours, il est passé de capitaine de l'équipe de la Team Ville de Nice, dans la nouvelle ligue Sport-Boules M1, à soldat en première ligne à l'hôpital militaire de Toulon. 

Son parcours professionnel est riche : anesthésiste en réanimation dans l'aéronaval, il a passé, en 1996, au moment de sa retraite militaire, un diplôme en esthétique. Il a crée un cabinet de dermatologie et de médecine anti-âge avec une médecin dermatologue. Sa vie bouliste l'est également : arbitre international, dirigeant, un des piliers de l'organisation de l'Euro Nice 2016, avec la responsabilité du volet technique, il est également joueur de haut niveau. Un beau parcours en 2018-2019 a permis à son équipe d'accéder à la division M1 cette saison. Il conduit la Team Ville de Nice dans la nouvelle ligue Sport-Boules M1 créée par la Fédération Française du Sport-Boules.
 
 
 
Son témoignage rend hommage à tous ces anonymes d'hier, devenus les héros d'aujourd'hui. Si le présent les remercie, puisse le futur ne pas l'oublier.

Comment vas-tu Bruno ?

C'est très dur mais on fait face. J'ai fermé le cabinet Freedom, centre laser esthétique et je suis maintenant depuis dix jours en service d'urgence de réanimation de l'hôpital militaire à Toulon. J'ai été rappelé par le service de santé des armées, en renfort comme anesthésiste en réanimation. Je fais les nuits.

Etais-tu préparé à vivre cette situation ?
 
J'avais reçu un courriel demandant de se tenir prêt en cas de besoin. Quelques jours avant la septième étape prévue à Dardilly, les 12 et 13 mars 2020, les joueurs italiens de l'équipe m'ont fait savoir qu'ils ne pourraient pas se déplacer en raison du confinement. Nous avons ensuite appris l'annulation du rendez-vous par l'organisateur. J'ai compris ce qui arriverait ensuite.
 
 
Arbitre international, içi avec Pierre Gribling lors du Mondial Bahia Blanca 2013 
 
Tu es passé de capitaine d'équipe à soldat en dix jours. Comment as-tu vécu cette transition ?
 
Pour moi, ça va. Durant 25 ans, j'ai été habitué à passer de la routine à des urgences en un rien de temps. Il fallait être prêt tout le temps. Avec l'âge, c'est vrai que je m'étais un peu ramolli, mais cela est vite revenu !

Comment vis-tu cette situation aujourd'hui ?
 
La motivation est toujours là. Mon combat depuis des années contre mes propres problèmes de santé m'ont sûrement rendu plus fort. Un cancer dont je suis presque sorti. Mon expérience militaire fait que je suis toujours prêt à partir pour sauver des vies. On ne regarde par la sienne, c'est une devise. 

As-tu quelques craintes pour ta santé ?
 
J'ai cru que j'avais été contaminé il y a quelques semaines mais pour moi, tout va bien à part la fatigue. Une fois encore, ce qui est important aujourd'hui dans mon rôle, c'est la vie des autres.

Les boules dans tout cela ?
 
 
La Team Ville de Nice pour la saison 2019-2020 de la Ligue Sport-Boules M1
 
Elles sont si prêtes mais si loin. Je crois que nous ne sommes pas prêts de reprendre les boules cette saison.

Quels conseils donnes-tu aux lecteurs de Boulistenaute ?
 
Protégez-vous bien, respecter les consignes de confinement et les gestes barrières. Nous ne savons pas combien de temps cette situation va durer. Chacun a son rôle à jouer. L'inaction pour certains est tout aussi importante que l'action pour d'autres dans ce combat.  

Nous te laissons conclure ?
 
Les boules, dans son aspect compétition, c'est un combat, bien sûr pour le plaisir. Là nous sommes dans un combat pour la vie. Militaire, j'ai vécu des missions périlleuses dont je suis revenu. Je reviendrai de celle-là aussi. A deux ans de la retraite, j'ai encore plein de projets, notamment dans les boules. A titre plus personnel, celui de voir grandir et profiter de mes petits enfants dans ma ferme ardéchoise.
 
Vous aussi participez à cette prise de conscience collective en partageant
vos consignes avec le hashtag #BoulistesAlaMaison 
*Vos contenus seront partagés au plus grand nombre ! Vous pouvez aussi ajouter le #boulistenaute 
 
 
Article transmis par Christophe CAMPIGLIA

Note: 10.00 (1 vote) - Noter cet article -


Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
petanque
Posté le: 28/3/2020 11:58  Mis à jour: 28/3/2020 11:58
CLUB des Supporters Boulistenaute.com
Inscrit le: 26/9/2002
De: 18 Cher - Bourges - Région Centre Bourges
Envois: 34886
 Re: Bruno Rougies change de défi
------------

Pour la promotion du sport pétanque O°O

La boutique 100% Passion Pétanque, vente de boules de pétanque : [BOUTIQUE]
          132 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE
PODCASTS

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Snapchat pétanque     Tiktok pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !