Inscrivez-vous maintenant !

Dirigeants : Les élections à la loupe

Posté par lolo le 27/1/2013 5:40:00 (3549 lectures) Articles du même auteur

Attendu depuis maintenant quelques mois, le congrès de Montauban a rendu son verdict. Entre hypothèses plus ou moins farfelues et projections hasardeuses, le congrès électif de 2013 est resté en tout point conforme avec ces prédécesseurs avec une forte prédominance des candidats sortants et l'arrivée de nouvelles têtes à dose mesurée.


Les 21 élus
 
 
 
Une des constantes de ces derniers mandats et sans nul doute la première place de Claude Stirmel, toujours disponible et travailleur infatigable, il se voit à nouveau récompensé pour son dévouement. Dans le trio de tête on retrouve également Michel Desbois et Joseph Cantarelli, une bien belle récompense pour ces deux anciens présidents de ligue emblématiques qui ont su en un seul mandat s'imposer par leur implication et leur travail. Une reconnaissance méritée et actée par Alain Cantarutti qui dès son projet avait décidé de placer les deux hommes à la tête des deux futurs pôles de la FFPJP.


Aucune surprise dans la suite du classement avec la présence du docteur Jean-Pierre Ianarelli seul successeur à son poste. Belle 5ème place du président sortant Alain Cantarutti, dont la fonction est toujours plus exposée que les autres sortants, une place qui laissait peut de doute pour l'élection du président.


Annoncé pour succéder à Tony Juan au poste de secrétaire général, Bernadette Troubat voit une réélection facile tout comme le trésorier sortant Daniel Réad, au caractère parfois cassant mais d'une rigueur implacable pour la tenue des comptes de la FFPJP.  3 autres sortants également dans la suite du classement avec la bretonne Gwénaelle Paugam, le marseillais Michel Poggi et celui qui restera probablement le chef des arbitres Jean-Claude Dubois.


Premier nouvel élu à la 11ème place, Didier Schmitt, le président de la Ligue Lorraine, l'informaticien est à l'origine de l'application "gestion concours" qui permet d'organiser aujourd'hui une très grande majorité des concours partout en France. C'est un renfort de poids pour Claude Stirmel qui pourra s'appuyer sur ce nouvel élu.


Michel Costes, Jean-Claude Desmulie, Jean Charpentier et Claude Carbonnier suivent dans le classement, surement un grand ouf de soulagement d'être réélu et même  de se retrouver avec une petite marge de sécurité. Michel Costes élu en dernière position dans son comité du Vaucluse mais néanmoins président et surtout Jean Charpentier battu dans le comité de la Vienne avait tout à craindre de ce congrès. Des réélections qui pour le coup ne vont pas décapiter le comité de pilotage de la Coupe de France. Pour Jean-Claude Desmulie, le biloute de service, il sera encore pour 4 ans le digne représentant du Nord. Quant à Claude Carbonnier il pourra continuer à s'investir dans le monde des handicapés au sein de la FFPJP, une population de plus en plus demandeuse.


2ème nouvel élu, Laurent Rougier, le président du comité du Tarn et Garonne accueillant ce congrès 2013. En 3 ans Laurent Rougier aura démontré toute sa capacité, avec l'aide de son comité, pour organiser des grands évènements comme le championnat d'Europe jeunes, le championnat de France doublette provençal, le trophée des villes, le congrès et cette année encore le championnat du monde jeunes fin août.


Dernière féminine à être élue, Céline Peronnet Thédevuide, elle conclue la liste des sortants réélus soit 15 sur 18. Pour terminer cette liste de 21, 3 nouveaux et un revenant. Gérard Chevalier, président de la Ligue Bretagne, connaît parfaitement les rouages de la fédération, représentant des présidents des ligues auprès du comité directeur, il a suivi pendant 4 ans la gestion de la fédération. Francis Garrigue, président de la Ligue Aquitaine, aura connu une ascension fulgurante au sein du monde dirigeant en à peine 10 ans. Cette ancien excellent joueur et toujours compétitif aura gravi tous les échelons en intégrant le comité de Dordogne en 2002, avant d'en devenir président en 2006  puis également président de Ligue en 2008. C'est donc un très bon connaisseur du jeu et des joueurs qui se voit récompensé par cette élection. Pour Yvon Delchet, le président de la Ligue Limousin, c'est un retour aux affaires après avoir été battu il y a 4 ans. Dernier élu Jean-Louis Rizzo, le président du Gard  accuse presque de 200 voix d'écart sur le 20ème mais suffisant pour rester en tête devant les battus qui suivent de près.


Les battus


Jacques Guigue. Le président de la Ligue Ile de France avait toutes ses chances mais malheureusement il finit à la plus mauvaise place la 22ème.
Jacques Théron. Après plus de 40 ans de présence, le parisien est obligé de rendre son tablier avec surement un petit pincement au coeur. La mémoire vivante de la fédération mais aussi celui qui a écrit le règlement du jeu va pouvoir prendre un repos forcé. Malheureusement pour lui l'usure du temps aura fait son effet.
Patrice Combes. 2ème sortant non élu, le cantalou n'aura jamais su s'imposer pendant ce mandat et se voit signifier son congé.
Michel Le Bot. Surement le plus déçu de tous les candidats, celui qui voulait défier le président sortant en est quitte pour retourner dans le comité de la Haute Garonne. Parti tôt voire trop tôt en campagne, le toulousain n'aura pas su convaincre et son envie de présidence lui aura surement porté tort. Une grande déception pour l'homme mais au final un échec prévisible et surtout stratégique.
Jean-Claude Moreau. Dernier sortant à être battu, le landais a voulu surement faire le mandat de trop.
Victor Nataf. L'ancien DTN voulait faire son retour par les urnes à la FFPJP mais force de constater qu'il n'a pas trouvé un écho favorable. Toujours difficile de s'imposer lorsque l'on n'est pas issu du sérail de la pétanque surtout que ses idées à la tête de la DTN n'ont pas toujours été approuvé par les comités.
Colette Maujonnet. Dans un collège féminin où il fallait 3 élus sur les 5 candidates, la mission était presque impossible d'aller détrôner les 3 sortantes.
Daniel Floch. Le président du comité des Hauts de Seine avait porté tous ses espoirs sur son interview donné à boulistenaute, une bonne impression qui ne se sera pas traduit dans les urnes. Pour celui qui avait une envie irrépressible de faire son entrée à la fédération, cela restera un rêve inachevé.
Marie-Ange Carlier. La présidente du club de Burbure, le champion de France de CNC1, mais aussi vice présidente du Pas de Calais a voulu tenter crânement sa chance mais comme pour Colette Maujonnet la marche était trop haute.
Daniel Lerda, William Czekata, Alain Khalini. Peu connus ou pas assez connus, c'était mission impossible pour ces 3 là mais on ne peut que louer leur engagement sincère pour la pétanque et la FFPJP.


Fin des élections, devant les attentes multiples la nouvelle équipe aura à coeur de se mettre au travail dès les derniers lampions du congrès éteint.
 
Réalisation Laurent VAISSIERE "lolo"
 

Nouveau Comité Directeur Fédéral :

 CANTARELLI Joseph (57) 1894 voix

CANTARUTTI Alain (32) 1838 voix

CARBONNIER Claude (76) 1271 voix

CHARPENTIER Jean (86) 1288 voix

CHEVALIER Gérard (56) 1114 voix

COSTE Michel (84) 1528 voix

DELCHET Yvon (19) 1008 voix

DESBOIS Michel (74) 1920 voix

DESMULIE Jean-Claude (59) 1422 voix

DUBOIS Jean-Claude (31) 1610 voix

GARRIGUE Francis (24) 1054 voix

Docteur :

IANNARELLI Jean-Pierre (06) 1844 voix

 Mesdames :

PAUGAM Gwenaëlle (29) 1713 voix

PERONNET-THEDEVUIDE Céline (34) 1143 voix

Messieurs :

POGGI Michel (13) 1618 voix

READ Daniel (92) 1808 voix

RIZZO Jean-Louis (30) 824 voix

ROUGIER Laurent (82) 1231 voix

SCHMITT Didier (57) 1576 voix

STIRMEL Claude (67) 1982 voix

Madame :

TROUBAT Bernadette (87) 1830 voix

 
 
Vos réactions dans notre ::FORUM

Format imprimable
Envoyer cet article à un ami
Créer un fichier PDF à partir de cet article

  
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
          95 utilisateur(s) en ligne plus...

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !