Publicité

Dirigeants : [Elections FFPJP] Joseph CANTARELLI : Retour et constats sur les élections de ST POL SUR MER

Posté par budi le 14/1/2009 19:20:00 (4987 lectures) Articles du même auteur

Joseph CANTARELLI
Qu’on me rende ce qui m’appartient…

Retour et constats sur les élections de ST POL SUR MER

Joseph Cantarelli souhaite faire partager son point de vue sur le congrès qui vient de se dérouler. Retrouvez avec son accord l'intégralité du courriel qu'il vient d'adresser aux comités départementaux.

"D’abord MERCI à toutes celles et ceux qui m’ont accordé, par leurs suffrages, leur confiance. Mes
plus amicales pensées et sincères amitiés à mes colistiers individuellement battus pour l’instant.
Vous n’avez pas entendu ma voix au cours de ce Congrès National puisque je n’étais plus délégué
de CD et de Ligue pour avoir cessé ces fonctions et m’y retrouver comme simple candidat.
Dois-je être satisfait d’avoir « tapé dans la fourmilière » ou m’en excuser ? Alors mes excuses à nos
dirigeants et licenciés qui penseraient que je leur en dois
…"



1. Synthèse d’une « compétition par équipes »


- Arrivé en finale de la compétition par équipes à ST POL / MER avec pour seule différence que l’on y joue d’abord en collectif puis en individuel, on a connu l’arrêt de partie non pas pour intempéries mais pour « un temps de péril ».
- De ce terrain devenu impraticable car très glissant David, face à Goliath en est sorti debout « les boules en main ». Prêt à reprendre la partie pour représenter ses collègues et joueurs de base derrière lui.
- Etre entré comme 21 ème au classement c’est d’une logique arithmétique et le résultat du jeu électoral implacable. Puisque je me présentais contre 2 candidats issus des grandes régions du Sud - Ouest et Sud – Est très fortes en voix électorales. Celles – ci bien sûr apportent la majorité de leurs voix à leurs champions respectifs et pas à moi.
- C’est le jeu qu’il faut savoir comprendre, accepter et expliquer !
- Ceci est valable pour mon Grand Ami Michel DESBOIS tout autant exposé que moi
- A 4 contre 17 dans les élus (confirmation de l’éternelle « prime accordée aux sortants) je n’avais aucune chance d’être présenté à la Salle
- Et après la perte de leur Capitaine les 16 autres bien élus, car non exposés, et qui n’ont subi, j’insiste, aucune consigne de vote négatif de notre part, n’ont jamais cherché le moindre contact avec nous
- Fort de leur majorité, après le refus de l’un ou l’autre Lieutenant d’aller devant la Salle, ils ont fait l’erreur, l’esprit ailleurs que la gravité de notre situation, de proposer le sympathique et énorme travailleur « plein de voix » Claude STIRMEL à l’Assemblée …..on connaît la suite…..(petite pensée amicale à toi Claude)
- En me présentant à la Salle ils avaient pourtant l’occasion unique de me faire prendre « une veste » au lieu du « costume » et donc de se débarrasser définitivement de moi. Ils n’y ont pas pensé ou n’ont ils pas osé ?
Peur de me voir élu par elle d’où je viens. Joseph élu, alors ils avaient un chef « au coeur gros comme ça » mais d’un caractère en « acier bien trempé » de Lorraine. Toujours à l’écoute de sa base en plus que de ses « conseillers » les plus proches

 

2. Retour sur les risques
Je suis celui qui en avait pris le plus :
- Pour être le seul des trois à avoir proposé par écrits un Programme puis une Profession de Foi diffusés à tous les dirigeants concernés et mis sur site Internet afin qu’ils soient disponibles pour tous nos licenciés
- Je n’étais pas « candidat sortant » comme les deux autres
- Je venais de la Salle comme ex Président de Ligue pour lesquels le fil des élections passées prouve qu’il leur est difficile d’entrer au Comité Directeur FFPJP
- Je suis d’une Ligue du Nord – Est du pays et me présentait sur le tard (beaucoup d’accords et de choses étaient bouclés) contre 2 candidats issus de très grosses Ligues du Sud – Est et Sud – Ouest toutes deux très puissantes en collèges électoraux
- Je n’avais pas de majorité dans la liste des 39 candidats

 3. Retour sur la campagne
- NON je n’ai pas mené de campagne dirigée contre Alain car je n’ai fait que m’opposer vivement (comme je l’aurai fait comme simple Président de Ligue) aux décisions du dernier Bureau Fédéral dont il fait partie, et que ces décisions représentaient l’essentiel du Budget Prévisionnel 2009
- D’où réaction normale d’Alain et ma réponse à celle-ci qui a été la seule et unique confrontation directe. On ne peut donc pas parler de sape !
- Jamais dans la campagne (je rappelle que je n’ai pas fait le tour de France) je n’ai parlé des autres candidats ni oralement, ni dans la presse, et autres revues spécialisées


4. Retour sur le final des élections
- Mon comportement dans les 21 a été exemplaire (prenez témoignage des membres du Comité de Surveillance des Elections qui sont neutres)
- Je me suis montré digne et gentleman tout au long de cette fastidieuse et pénible procédure avec beaucoup de recul clairvoyant vis à vis de l’événement
- Je n’ai rien à voir en ce qui concerne le résultat d’Alain puisque malgré son exposition il a fait un assez bon score dans les 21 et avait une très large majorité au Comité Directeur
- On ne peut m’imputer son refus par la Salle comme Président, qui comme chacun le sait, représente la relation de confiance, qui s’établit ou non, à titre individuel d’une personne avec ses électeurs
- Suite à ce refus je lui ai donné sincèrement la main en lui disant « dommage ça fait mal à un homme et surtout pour quelques voix » ….demandez lui !
- Faux : je ne me suis jamais « agité » pour qu’on me propose à la Salle car je suis celui qui a suggéré de cesser de présenter des candidats et de repasser tous à un nouveau vote
- Ceci en disant « soyons dignes et montrons que personne ici ne s’accroche à quelque place que ce soit. Prouvons le respect que nous devons avoir pour nos dirigeants de clubs et licenciés ». Là aussi merci d’en appeler au témoignage des personnes neutres
- J’estime qu’ensemble nous avons pris la décision qui convenait le mieux à la situation

 

5. Conclusion
- Mon insertion dans les candidats a ainsi provoqué l’ électrochoc dont notre fédération avait je pense besoin, et donc évité que les uns ou les autres ne puissent persister à croire qu’ils détenaient les certitudes de la direction à poursuivre ou à prendre
- Je proposais au départ, comme les autres, un choix aux électeurs et pas un affrontement de personnes mais seulement un combat d’idées
- Vu les risques : être entré dans les 21 ainsi que Michel DESBOIS relevait presque de l’exploit. Il a été réalisé
- Le Budget 2009 a massivement été refusé par la Salle et m’a ainsi donné raison de m’être fermement opposé au rapport du dernier Bureau National précédant le Congrès dont ledit budget était évidemment l’expression chiffrée
- J’espère que chacun retiendra le « courage » qu’il m’a fallu et que j’aurai encore dans l’intérêt de la Fédération c’est à dire nous tous, les joueurs, adeptes, cadres et dirigeants

 

6. Les prochaines élections et notre avenir
- Ceux qui pensent que ST POL a été le désaveu des 3 candidats, en tous cas le mien reste à prouver, se trompent lourdement car c’est dans les situations difficiles que les candidats exposés en tête prennent le plus de coups
- Ceux qui y verraient l’occasion de pouvoir surgir en détenant seuls la solution à la place de ceux-ci se trompent aussi, et l’on se retrouvera en situation plus complexe encore. Après démocratie exige et s’exprime .....chacun est libre….
- Ce Congrès de ST POL a prouvé seulement que nous étions bien au tournant périlleux que j’annonçais et ce qui s’est passé a eu le mérite de mettre à la lumière du jour nos importants problèmes d’ensemble
- Nous aurons donc environ 2 mois pour réfléchir et travailler en vue du prochain Congrès Electif, qui sur la base de ST POL, aura tout en main pour décider et c’est très bien ainsi
- Ne vaut-il pas mieux rassembler toutes les compétences et bonnes volontés ?
- Pour ma part j’ai accepté après discussion avec Claude AZEMA et Michel DESBOIS à participer activement à un groupe de discussions destiné à réaliser l’union des forces vives volontaires et capables de gérer notre périlleuse situation
- Combatif jusqu’au bout je serais donc à nouveau candidat, soit en consensus d’équipe derrière l’essentiel de nos idées et celles émises par les Congressistes au cours des débats de ST POL si c’est faisable. Sinon seul, et dans cette éventualité cette fois avec des colistiers portés à connaissance, et je me plierais dignement et démocratiquement au vote qui suivra.

Je reste persuadé que ST POL aura au moins servi à mettre les « ego » de côté et à mieux préparer Ensemble et en équipe notre Avenir !

C’est maintenant dans la difficulté que l’on va reconnaître les VRAIS dirigeants càd ceux CAPABLES de se RASSEMBLER, ou NON s’il le faut, autour de VRAIS et cohérents projets.
A vous de savoir si vous voulez parmi les futurs élus ou à leur tête, un Lorrain à l’énorme volonté, et qui vous ressemble (rappelez vous des Congrès passés). Ma seule prétention est de fédérer notre base de dirigeants qui se donnent du mal, et toute notre masse de joueurs auxquels je laisse volontiers la parole.
Mon « parler vrai » , ma tranquille lucidité face aux évènements, et ma modeste sincérité continueront…….à s’exprimer avec ardeur et courage !
Le Mosellan, le Lorrain ne plie pas ! Quitte à prendre un nouveau risque, si rassemblement ne se fait pas, de finir cette fois en dernier des Mohicans.

Votre toujours Dévoué et Ami,
Joseph CANTARELLI


 On en parle dans nos forums>


DOSSIER ELECTIONS FFPJP Boulistenaute.com :

 Présentation/Affiche Congrès National de la Fédération Française de Pétanque et JP à Saint Pol sur Mer 8-9-10 Jan 2009

 Elections de la FFPJP - 39 candidats pour 21 places 

 Rhône-Alpes Pétanque : Elections FFPJP, Un fauteuil pour 3

 Saint-Pol sur Mer : les enjeux du Congrès national de pétanque et jeu provençal

  Alain Cantarutti : Communiquer et consulter

  Michel Coste : Transparence et rigueur

  Joseph Cantarelli : Changer les hommes et la méthode  

 Nouveau comité Directeur : les places seront chères ! 

 Saint-Pol sur Mer : Les enjeux du Congrès national de pétanque et jeu provençal

 [Elections FFPJP] Et le nouveau président est ... inconnu !

 [Elections FFPJP] Alain CANTARUTTI Stop ou Encore ?

 [Elections FFPJP] "Un" compte-rendu du congrès

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -



  
          178 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !