Publicité

Dirigeants : [Elections FFPJP] "Un" compte-rendu du congrès

Posté par lolo le 14/1/2009 9:00:00 (7564 lectures) Articles du même auteur

Un congrès pas comme les autres ! 

 

Daniel Floch alias boulistenaute "danymedia" est secrétaire général du comité des Hauts-de-Seine.

Il a pendant de nombreuses années participé comme rédacteur à différentes revues dédiées à la pétanque. Sûrement plus habitué à conter des parties sur tous les terrains de France, Daniel a bien voulu se lancer dans le résumé de ce congrès pas comme les autres !

(Photos Yves Clément)



 

Le calme relatif enregistré sur Saint Pol le vendredi s'est progressivement transformé en tempête le lendemain avec un rejet du budget prévisionnel puis un spectaculaire refus des deux candidats présidents successifs Alain CANTARUTTI et Claude STIRMEL entraînant une démission en bloc du nouveau comité directeur.

 

Le congrès national 2008 se déroulait dans la magnifique salle municipale du centre Romain Rolland de Saint Pol sur Mer, organisée par le comité du Nord.

 

Vendredi 9 janvier, il est 15H00.

 

Après le passage d'une imposante fanfare régionale et la diffusion d'une « Marseillaise » particulièrement émouvante, Claude AZEMA lance officiellement le 65e congrès national de pétanque et jeu provençal.


Accueil des congressistes par le groupe carnavalesque de Dunkerque "les petits Louis".


La Marseillaise

     Jean-Claude DESMULIE, président du comité du Nord et membre du comité directeur de la FFPJP a brillamment concocté les remerciements d'usage en terminant son allocution par un communicatif « tous ensemble... »

     D'abord respectueux des traditions en distribuant quelques bons points, Claude AZEMA ne pouvait chasser son naturel, qui revint au galop par la mise en scène d'une étonnante nécrologie de lui-même inaugurée par le dépôt majestueux d'une gerbe mortuaire au pied du pupitre d'interventions.

Claude AZEMA nous avait promis un discours d'une heure. Il a tenu parole à la minute près en alternant les remerciements, félicitations ou descriptifs de carrière, la sienne d'abord puis celle de ses collaborateurs, sans négliger les multiples piques et allusions au deuxième et troisième degré qui participent chez lui d'une seconde nature.

     Après avoir rappelé quelques objectifs majeurs à ses successeurs tels la hiérarchisation des concours et le rôle des présidents de ligue, il a laissé transparaître un peu d'émotion en évoquant son amour du monde bouliste qui reste présent aujourd'hui et qu'il prolongera  en assumant sa charge de président de la fédération internationale. La salle a longuement applaudi, debout.

 

      Le compte rendu du congrès 2008 a été approuvé à l'unanimité.

 

     Le secrétaire général Toni JUAN s'est félicité de la participation. 100 comités sur 105 étaient présents et seuls cinq comités d'outre-mer n'avaient pu se rendre à Saint Pol. Le record est battu et cette excellente assiduité permettait d'accorder 2145 voix sur 2165 pour les votes prévus le lendemain.

Parmi les points importants évoqués par Toni JUAN on retiendra les bons résultats sportifs internationaux, l'alternance des championnats : TAT en 2010 et DOU en 2011, le « stand by » passé inaperçu du championnat national des clubs et les bons résultats des contrôles d'alcoolémie.

 

      Le rapport moral est adopté à l'unanimité.

 

     Le trésorier général Michel SIGNAIRE a récité un rapport financier concis mais clair qui débouche sur une perte de 15 212€. Les baisses de recettes sont dues essentiellement aux chutes des licences, diminutions des subventions et l'augmentation de l'assurance MMA.

 

     Accord du commissaire aux comptes Jean-Luc Marelli.

 

Les questions principales sont ciblées et attaquent les comptes de la SAOS (organisme financier de la FFPJP) et le financement de la revue « Boulisme » ce qui laisse présager une présentation du budjet 2009 explosive.

 

     L'ex présidente du comité de l'Essonne Marguerite BRIANCON a présenté le bilan mitigé de la mise en place de l' historial malgré l'aide précieuse du collectionneur marseillais Michel Poggi.

 

     Pour MMA, Christian DAIROU a rappelé les règles en vigueur à propos des multiples problèmes en relation avec les assurances. Il faut retenir que les déclarations des clubs doivent passer par les comités et que les véhicules à moteur ne sont pas pris en compte par l'assurance de la FFPJP.

 

    

 Le DTN Victor NATAF qui prendra sa retraite en 2009 a fait le bilan de ses six années au sein de la FFPJP. Il passera le relais naturellement à son adjoint Jean-Yves PERONNET. Les points essentiels de l'intervention de Victor sont les réussites sportives à l'échelon international, le championnat des clubs, les listes de haut niveau qui ont permis l'obtention de fortes subventions.

 

     Toni JUAN a énoncé le palmarès sportif international et national. Sur le plan collectif, la ligue classée première est l'Auvergne tandis que le leader chez les comités est le Puy de Dôme. Le comité des Hauts-de-Seine obtient une méritoire douzième place.

 

Il est 19H20. Les météorologues de la FFPJP ont enregistré une journée particulièrement calme. Serait-ce cette espèce de calme plat qui annonce les plus virulentes tempêtes ?

 

                                                       Reprise le samedi matin à 08H45

 

     Réformes jeunes et modification des catégories par Céline THEDEVUIDE : Après synthèse réalisée en amont par la commission compétente, deux propositions sont faites concernant les ages, durées  et positionnement, avec ajout d'une catégorie « benjamins » Pour le championnat des minimes, aucun changement n'est prévu en 2009. Le débat est gagné par la frilosité, comme le temps, et la discussion porte essentiellement sur le championnat de France des minimes et la catégorie benjamins. Le bouillant président varois Eugène Rampin focalise sur le côté scolaire et le glorieux ancien Pierre Chesnois intervient pour un historique judicieux. La solution 2, qui ramène la durée de chaque catégorie à deux ans et conserve l'age maximum des juniors à 17 ans, semble privilégiée par les congressistes.

 

     Contrairement à l'année dernière le débat sur la nouvelle licence a été rapide et porté en grande partie sur le certificat médical. Claude Azéma a jeté un énorme pavé dans la mare en affirmant que les comités pouvaient inscrire la date du 31 décembre quelle que soit celle qui correspond au certificat. Le soufflé ne sera pas encore retombé à l'heure du repas.

 

     Le maire de Sait Pol, Christian HUTIN, est également médecin du sport et bien au fait des pratiques sportives et extra sportives. Son intervention a été pertinente et parsemée d'humour. Il nous a « sécurisés » en avouant à l'assistance avoir soigné l'un des délégués départementaux le vendredi matin juste avant les débats. Le trophée souvenir représenté par une boule marquée à son nom et offert par Jean-Claude Desmulie symbolisait les relations fraternelles  et efficaces entretenues par la municipalité et le comité départemental.

 

     Le troisième débat concernant les prélèvements sur participations et dotations n'a pas franchement passionné. On retiendra qu'il est interdit mais que les sommes éventuellement consacrées aux arbitres, tableurs et autres doivent apparaître en « dehors des indemnités » Le rôle des graphiqueurs utilisés par certains comités a intéressé l'assistance. Il est utile de revoir certains points de règlement dans ce domaine.

 

     Modification des statuts par Xavier GRANDE, directeur technique de la FFPJP :

Article 10 : Représentativité des féminines. Il est conseillé d'abandonner le collège féminin et médecin mais de les inscrire dans la liste unique ce qui permet, entre autre, d'avoir un nombre supérieur de féminines élues. Le bureau national respectera les mêmes quotas.

 

     Championnats de France futurs : Pour 2010, il manque des candidatures et il n'y a que deux postulants  pour 2011. Les prochains congrès nationaux seront organisés à Epinal (Vosges) en 2010 et Granville (Manche) en 2011.

 

     Organisation de l'élection au comité directeur de la FFPJP : Le président est Alain NICOLIER, qui ne se représente pas, en profite pour adresser ses remerciements à l'occasion de son départ. 12 scrutateurs sont sollicités pour effectuer l'ensemble des opérations. Les comités sont possesseurs d'un nombre de voix dépendant de leur importance en termes de licenciés. Le vote est effectué avant le repas de midi.

 

Il est 15H00 : Reprise des débats

 

Règlements du jeu par Jacques THERON, président de la commission d'arbitrage. Le détail des modifications a été adressé aux comités par internet. Les points essentiels sont concentrés sur le cercle, la possibilité de boucher un trou et non pas obligatoirement le dernier et le jeu provençal. A propos du point de mène, le président varois s'est fendu de remarques acerbes faites sur un ton particulièrement humoristique en profitant avec appétit des relais involontaires de Jacques Théron et Lucette Coste. L'atmosphère pesante du congrès pouvait enfin se détendre !

 

Activités internationales par Claude AZEMA : La FIPJP recense aujourd'hui 83 pays affiliés en profitant de l'apport de nouveaux pays, en particulier en Amérique du sud. Le championnat du monde aura lieu tous les deux ans ; le prochain en 2010. Les années paires, seront organisés cinq championnats continentaux complètés par une compétition intercontinentale à 8 équipes. Le bureau directeur de la FIPJP est composé de Claude AZEMA, président, Michel SIGNAIRE, trésorier et Céline THEDEVUIVE, secrétaire.

La confédération européenne représentée par Edmond SEUILLARD prévoit un premier championnat d'Europe senior en 2009 à Nice. M. Seuillard profite de l'occasion pour faire un historique de l'actualité européenne depuis 1997.

Ancien président international et national, Henri BERNARD arpente les allées du congrès pour la quarante huitième fois. Il donne son opinion sur les jeunes et ne manque de rappeler les étapes majeures de sa carrière.

Partenariat par Maryan BARTHELEMY : conseiller technique chez Quarterback, l'ancien champion du monde jeunes annonce les dates des huit étapes du « Masters 2009 » et sa finale programmée à Istres (Bouches du Rhône) le 11 septembre.

      Les contrats avec les partenaires ont été renouvelés : SPORT +, ERIMA, MMA, MS, FRANCE TELEVISIONS, OBUT, .....  Interview Maryan BARTHELEMY

 

 

17H00, après 5H d'attente, composition du comité directeur

 

     Résultat de l'élection pour le comité directeur : Seuls les 21 premiers sont élus avec la présence obligatoire d'un médecin et trois féminines. Les congressistes disposaient de 2145 voix. Sur les 2135 exprimées, 2096 ont été retenues. Le classement des élus est le suivant :

1 - Claude STIRMEL, 2001 voix, Sortant

2 - J.-P. IANNARELLI, médecin, Sortant

3 - Jean-Claude DESMULIE, Sortant

4 - Daniel READ, 1681 voix, Nouveau, président du comité des Hauts-de-Seine, IDF.

5 - Antoine JUAN, Sortant

6 - Céline THEDEVUIVE, Sortante

7 - Michel SIGNAIRE, Sortant

8 - Jean-Claude DUBOIS, Sortant

9 - André PLACON, Sortant

10 - Alain CANTARUTTI, Sortant

11 - Gwenaëlle PAUGAM, Nouvelle

12 - Claude CARBONNIER, Sortant

13 - Jean CHARPENTIER, Sortant

14 - Edmond SEUILLARD, Nouveau, Ancien membre du comité directeur de la FFPJP, IDF.

15 - Patrice COMBES, Nouveau

16 - Bernadette TROUBLAT, Nouvelle

17 - Jean-Claude MOREAU, Sortant

18 - Michel DESBOIS, Nouveau

19 - Yvon DELCHET, Sortant

20 - Ginette COUILLAUD, Nouvelle

21 - Joseph CANTARELLI, Nouveau

 

Remarques :

-  L'Ile de France n'a que deux élus sur quatre candidats. Le sortant Jacques Théron a chuté à la porte en terminant 22e à quelques voix du candidat à la présidence J. Cantarelli. Le président de ligue Jacques Guigue a également été battu.

- Claude Stirmel termine à nouveau premier de la classe.

- Parmi les sortants battus, la palme revient à Michel Coste qui briguait pourtant la présidence.

- Les quatre féminines ont été élues malgré les trois exigées et Gwenaëlle Paugam s'est classée 11e.

  - Il convient de souligner l'excellente quatrième place de Daniel READ qui, bien que nouveau candidat, a été quasiment plébiscité par les congressistes.

 

     Budget prévisionnel présenté par Michel SIGNAIRE : l'écart recettes/dépenses augmente chaque année. Il faudrait envisager une augmentation du prix des licences.

Les questions fusent à propos des lecteurs manquants. Daniel Réad apaise les esprits en rappelant les quotas initialement prévus, qui sont respectés. L'ensemble des lecteurs prévus pour les clubs organisateurs de 3 concours sera livré en 2009 puis en 2010 pour les clubs qui organisent un concours et 2011 pour les autres.

L'affiliation portée à 25€ n'était pas prévue ? Sa  justification ne convient manifestement pas à de nombreux congressistes ainsi que les deux euros pris sur les mutations. Toutes ces considérations financières semblent être imputées à des « subventions plus ou moins déguisées au magazine Boulisme. L'une des questions à se poser est : "Qu'attend le licencié d'une revue bouliste ?" Le licencié de base et par conséquent le comité de tutelle apparaissent comme des vaches à lait pour de nombreux intervenants.

L'ambiance lourde et les marques audibles de mécontentement sont de mauvaise augure !!!

La FFPJP reconnaît une mauvaise communication sur le sujet.

Les subventions d'état accessibles par les clubs et les comités ne sont pas vraiment réclamées par ces derniers.

 

Première tornade sur Saint Pol : Le budget 2009 est REFUSE

 

Vote pour le budget : Avec 1343 voix contre et 183 bulletins nuls sur 2145 possibles, le budget est nettement refusé ; il sera retravaillé à l'occasion d'une prochaine réunion du comité directeur.

 

Détente avec une intervention musclée du président de la fédération française de natation, qui avoue avoir les mêmes problèmes que nous, en particulier au sujet de la revue fédérale. 

 

TREMBLEMENT de TERRE sur Saint Pol : Le grand favori Alain CANTARUTTI est RECUSE de justesse !!

 

Pour être confirmé par les congressistes, Alain Cantarutti devait obtenir la moitié des votes exprimés soit 2135 : 2 =1066. Il n'en obtient que 1055 et doit ranger ses ambitions pour une pincée de voix, à peine le quota du plus petit comité. Le ciel lui est tombé sur la tête.

 

Les nouveaux membres du comité directeur se sont à nouveau réunis et ont proposé l'inamovible leader du classement Claude Stirmel. Le vote a demandé une longue préparation car l'organisation n'avait pas envisagé la distribution des bulletins nécessaires.

 

     L'occasion était parfaite pour distribuer leurs récompenses aux communes de Clermont-Ferrand et Bourg Saint-Andéol après leurs championnats de France réussis.

Fabrice Bouche lors de la remise du

Prix Bernard Duc pour l'organisation du

championnat de France triplette de Clermont-Ferrand.

Remise du Prix à Bourg Saint-Andéol.


TSUNAMI DEFINITIF sur Saint Pol : l'intouchable chouchou Claude STIRMEL est indiscutablement RECUSE !!

Claude Stirmel au moment où il apprend le rejet de sa

présentation à la présidence par le congrès.

Il fallait 1020 voix pour confirmer Claude Stirmel. Il n'en obtient que 755. La conjoncture n'était assurément pas favorable. Claude AZEMA a annoncé que dans les deux mois serait convoquée une assemblée extraordinaire a l'issue de laquelle sera reformé un nouveau comité directeur qui proposera au congrès un président. Espérons que les conditions climatiques seront favorables !!!

Jean-Claude DESMULIE

Malgré les efforts du comité du Nord et de son président Jean-Claude DESMULIE, le banquet officiel n'a pas réussi totalement à détendre l'atmosphère lourde déclenchée par une incroyable vague de contestation, étonnante et inédite dans notre monde pétanquiste qui est souvent qualifié de conservateur.


On en parle dans nos forums>

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -

  
          285 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !