Inscrivez-vous maintenant !

Dirigeants : Cantarutti, sans discussion

Posté par BOULEGAN le 27/1/2013 1:00:00 (3475 lectures) Articles du même auteur

Alain Cantarutti a été réélu hier à la tête de la FFPJP, à l'issue d'un Congrès particulièrement sage.


Cantarutti, sans discussion

 

Pas de surprise majeure ce samedi à Montauban, avec la facile réélection, au poste de président de la FFPJP, d'Alain Cantarutti. Le patron de la fédération, même s'il a conscience d'avoir remporté entre 2009 et 2013 la manche la plus ardue, va tout de même avoir encore à s'employer durant la prochaine mandature. Si Cantarutti 2 bénéficiera de la situation, notamment financière, créée par Cantarutti 1, il héritera également de certains dossiers toujours en attente : la chute du nombre de licenciés, dont on attend toujours la fin, l'harmonisation du calendrier, la transformation de tous les étages de la maison fédérale en un véritable ensemble sportif, autant de dossiers qui seront encore, lundi matin, sur le bureau du président. Des défis certainement à la portée d'un homme qui a su, en quatre ans, convaincre et fédérer les énergies au sein du Comité directeur : Joseph Cantarelli et Michel Desbois, après avoir été des opposants farouches, font à présent partie, avec le désormais indispensable Claude Stirmel, de ses plus fidèles soutiens.

S'il n'y a pas eu de surprise pour l'élection du président, celles-ci n'ont pas manqué, un peu plus tôt dans la journée, lors du vote du Comité directeur. Un scrutin notamment marqué par les échecs très nets de Michel Le Bot, Victor Nataf et Daniel Floch, qui ne parvenaient pas à passer la barre des 30% de suffrages, et par la chute de trois des sortants, avec la non-réélection de Jacques Théron, de Jean-Claude Moreau et celle, spectaculaire, du vice-président sortant Patrice Combes.

 

 

A l'inverse, les nominations de Francis Garrigue, Yvon Delchet, Gérard Chevalier, Didier Schmitt, Jean-Louis Rizzo et Laurent Rougier apporteront, du moins on peut l'espérer, du sang neuf à un Comité directeur qui va avoir rapidement du pain sur la planche : à la suite de Championnats du monde qui ont eu un retentissement médiatique historique et devant l'ampleur de sa victoire de ce week-end, on ne peut que souhaiter que la nouvelle équipe s'emploie à battre le fer pendant qu'il est chaud.

 

INTERVIEWS

 

Alain Cantarutti : Nous allons pouvoir travailler sereinement

 

Michel Desbois : Il faut lutter contre les perturbateurs

 

Daniel Floch : Une énorme déception

 

Jean-Yves Peronnet :  Il faut créer des structures d'accueil pour les jeunes

 

Hervé Crozat : La pétanque est télégénique

 

Nouveau Comité Directeur Fédéral :

 

 CANTARELLI Joseph (57) 1894 voix

 

CANTARUTTI Alain (32) 1838 voix

 

CARBONNIER Claude (76) 1271 voix

 

CHARPENTIER Jean (86) 1288 voix

 

CHEVALIER Gérard (56) 1114 voix

 

COSTE Michel (84) 1528 voix

 

DELCHET Yvon (19) 1008 voix

 

DESBOIS Michel (74) 1920 voix

 

DESMULIE Jean-Claude (59) 1422 voix

 

DUBOIS Jean-Claude (31) 1610 voix

 

GARRIGUE Francis (24) 1054 voix

 

Docteur :

 

IANNARELLI Jean-Pierre (06) 1844 voix

 Mesdames :

 

PAUGAM Gwenaëlle (29) 1713 voix

PERONNET-THEDEVUIDE Céline (34) 1143 voix

 

Messieurs :

 

POGGI Michel (13) 1618 voix

 

READ Daniel (92) 1808 voix

 

RIZZO Jean-Louis (30) 824 voix

 

ROUGIER Laurent (82) 1231 voix

 

SCHMITT Didier (57) 1576 voix

 

STIRMEL Claude (67) 1982 voix

 

Madame :

TROUBAT Bernadette (87) 1830 voix


DOSSIER ELECTIONS FFPJP 2013

 

Les élections à la loupe

Attendu depuis maintenant quelques mois, le congrès de Montauban a rendu son verdict. Entre hypothèses plus ou moins farfelues et projections hasardeuses, le congrès électif de 2012 est resté en tout point conforme avec ces prédécesseurs avec une forte prédominance des candidats sortants et l'arrivée de nouvelles têtes à...
 
 
 

Un congrès apaisé

 

Première journée paisible à Montauban, pour un congrès national de la FFPJP qui élira aujourd'hui son Comité directeur et son Comité directeur et son nouveau président.

 

 

Une envie irrépressible

Si, parmi les 33 candidats en lice, il avait fallu désigner celui qui viendrait spontanément frapper à la porte de Boulistenaute, notre choix aurait logiquement plébiscité Daniel Floch, le président du comité des Hauts-de-Seine. En effet, bien avant Internet et après nos célèbres conteurs méridionaux,  Daniel Floch fut l’un des rares précurseurs du « parler » pétanque. Entretien  avec cet enseignant retraité, candidat atypique mais sacrément motivé et persuadé d’être enfin élu.

 

Michel Le Bot : la Fédération doit mieux fédérer

 
 La candidature du président du plus puissant comité départemental (plus de 13000 licenciés) sera un des évènements marquants du prochain Congrès national.
 
 
 
 

 

Alain Cantarutti, la marche en avant

 
 Elu en 2009, le président de la FFPJP va solliciter un nouveau mandat à la fin du mois. Pour boulistenaute, il revient sur quatre années riches en évènements fédéraux.
 
 
 

 

Vos réactions dans notre ::FORUM

 

Format imprimable
Envoyer cet article à un ami
Créer un fichier PDF à partir de cet article

  
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
(1) 2 »
Auteur Conversation
lancien
Posté le: 1/2/2013 9:02  Mis à jour: 1/2/2013 9:02
Bébé boulistenaute
Inscrit le: 16/10/2008
De: clermont ferrand
Envois: 7
 Re: Cantarutti, sans discussion
finalement en lisant les posts, on constate que chacun défend son pré carré au dépens de la communauté pétanque en générale....triste constat de ce sport qui n' en est toujours pas un et que ne le sera surement jamais ...quand on regarde ce a quoi ressemble un national de pétanque, on dirait un champ de foire, impossible de distinguer les équipes entre ceux qui sont habillés comme pour aller à la messe et ceux qui sont habillés comme pour aller à la plage...triste spectacle...
cboudou
Posté le: 31/1/2013 12:09  Mis à jour: 31/1/2013 12:09
Bébé boulistenaute
Inscrit le: 15/3/2009
De: Nogent sur Marne
Envois: 6
 Re: Cantarutti, sans discussion
Je te présente toutes mes félicitations Alain, pour cette belle élection. J'espère que durant ce nouveau mandat tu porteras un oeil attentif au Jeu Provençal, grâce auquel la Pétanque a vue le jour en 1907. Je sais que beaucoup de travail t'attend pour les quatre années a venir, c'est pourquoi je te souhaite bon courage et bon mandat.
Cordialement, A + sur les terrains, Claude Boudou
------------

Boule qui roule . . . . . ça roule
lancien
Posté le: 30/1/2013 22:10  Mis à jour: 31/1/2013 15:23
Bébé boulistenaute
Inscrit le: 16/10/2008
De: clermont ferrand
Envois: 7
 Re: Cantarutti, sans discussion
j' ai poste hier soir un commentaire virulent sur l' etat de l' election...je constate que mon post a été supprimer, sur ce forum on ne peut pas critiquer *** Propos modéré *** qui commande la fédé depuis des années et pas expliquer que les petits comites n' existe pas etc...vous allez perdre autant de posteurs que la fédé perd de joueurs tous les ans si ça continu...a quand les états généraux de la pétanque?...ou bien faut il porter plainte contre la fédé pour abus de pouvoir et non respect des règles démocratiques...
ps: je fais des captures d' ecran que je diffuse sur facebock...comme ça tous le monde les lira.
PatGoch
Posté le: 29/1/2013 13:01  Mis à jour: 29/1/2013 13:01
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 12/6/2005
De: Bossuet
Envois: 3642
 Re: Cantarutti, sans discussion
Ce qui est sûr c'est qu ' à la tête de cette nouvelle équipe, le pain sur la planche ne manque pas..
Il y a du travail à tous les niveaux....
Réalimennter le nombre de licenciés, mais aussi rajeunir la masse des joueurs, puis aussi créer des beaux concours régionaux par catégorie pour re - motiver les joueurs partis qui reviendront en promotion...

Revoir aussi les inscriptions des nationaux......que ce ne soit pas par clientèlisme ......
Mais j'arrête de râler §
bon courage à tous ........
krikri
Posté le: 28/1/2013 18:59  Mis à jour: 28/1/2013 18:59
Bébé boulistenaute
Inscrit le: 28/1/2013
De:
Envois: 1
 Re: Cantarutti, sans discussion
Aucuns problèmes pour la réélection à la tête de notre fédération.
En tant qu'ancien président de l'école de pétanque de LANNEMEZAN que nous avons du dissoudre en 2012, je tiens a préciser que Mr CANTARUTTI a été bien le seul a me soutenir.Il y avait a l'époque en trois ans d'existence 26 nouvelles petites têtes et nouveaux licenciés.Il y a malheureusement dans notre sport pas mal de gens qui parlent(plutôt bien)qui font pas grand chose,ces personnes devraient se lancer en politique.Pour en revenir à notre sport,il faut absolument que toutes las actions en direction d'apport des jeunes soient intensifiées.
(1) 2 »
          214 utilisateur(s) en ligne plus...

  • Stéphane Robineau, cap au Sud

    Entretien avec un champion qui est devenu sans faire de bruit, au fil d'un début de carrière constellé de grandes victoires, un des joueurs majeurs de la dernière décennie.

  • Damien Hureau, l'as de carreau

    A trente-six ans, l'Angevin est toujours l'un des meilleurs tireurs du monde. Après une saison 2013 étincelante, il est revenu avec boulistenaute.com sur son actualité récente et sur ses ...

  • Marco Foyot, le rêve américain

    A soixante ans passés, le môme de Meaux continue, année après année, à tisser sa légende. En automne dernier, celle-ci a emprunté les routes mythiques du pays de l&...

  • Philippe Quintais, retour gagnant

    Légende de la pétanque mondiale, le joueur d'Eure-et-Loir reste, après une saison 2013 éblouissante, plus que jamais au centre du circuit hexagonal.

  • Matthieu Gasparini, étoile du Nord

    Discret et talentueux, le jeune ingénieur d'EADS est l'une des figures de proue de la pétanque du Nord de la France.

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !