Publicité

Dirigeants : Candidat à la FFPJP : Bernard NARBONI, pour une orientation nouvelle de la FFPJP

Posté par mamasse le 26/2/2009 10:10:00 (4495 lectures) Articles du même auteur

PRESENTATION DE BERNARD NARBONI, CANDIDAT AUX ELECTIONS FEDERALES DU 7 MARS
  Pour une orientation nouvelle de la FFPJP.
Bernard NARBONI
46 ans
Commercial en Gestion de Patrimoine
Vice Président club de l’A.A.S.Sarcelles
Val d’Oise 95 
Boulistenaute : « ragedegagner »


 

Depuis le congrès de Saint Pol sur Mer est apparu un malaise au niveau de la direction de la FFPJP. Le message des Comités départementaux me paraît clair: il faut du changement, des réformes nouvelles, notamment pour lutter contre la baisse du nombre de licenciés. La pétanque et le Jeu Provençal ont besoin de nouvelles têtes au sein de l’équipe dirigeante avec des idées novatrices. Il me semble aussi qu’il faut mettre en place une meilleure communication entre les dirigeants et les joueurs. C’est pour apporter ma pierre à l’édifice que je me présente à l’élection du 7 mars.

 

 

                                                                                                                                              

 

§       Licencié depuis

plus de trente ans (depuis les catégories de jeunes dans les années 70), dans le Val d’Oise (95), avec un intervalle d’un an dans le 93 et un an dans le 59.

 

 §        Participation à des concours dans tous les départements de l’Ile-de-France et, ainsi que dans l’Oise, le Var, les Bouches du Rhône, l’Hérault, l’Ain, le Rhône (où j’ai vécu 2 ans en 2007 et 2008, tout en restant licencié dans le 95). J’ai aussi participé à de nombreux concours nationaux (Caen, Alençon, Tours, Reims, La Marseillaise, La Courneuve, Sevran, Soisy-sous-Montmorency, etc…, avec comme meilleurs résultats quelques quarts de finale, et des victoires sur des joueurs de haut niveau). 

 

§        Je pratique la Pétanque et le Jeu Provençal (je pense qu’il faut développer ce si beau jeu dans toute la France). 

 

§        Jamais qualifié à un championnat de France, malgré plusieurs places d’honneur dans les championnats départementaux et de ligue. Mais je vais, dès que possible, passer un week-end de spectateur dans les championnats de France. J’étais aux France Triplettes de 2007 à Dijon et 2008 à Clermont-Ferrand.

 

 §        Classé « Honneur » pendant plusieurs années, notamment à l’époque où il y avait rendement de points dans l’Ile-de-France. 

 

§        J’ai vécu l’évolution de la Pétanque depuis mes débuts puisque j’ai commencé à jouer quand le règlement autorisait 2 minutes pour jouer une boule (2 mn 30 eu Jeu Provençal), quand on jouait sur des terrains différents du « rouge stabilisé » et qu’il était possible de « tâter » sa donnée. Je trouve d’ailleurs qu’il régnait alors un meilleur état d’esprit de convivialité qu’il faudrait retrouver aujourd’hui.  

 

 

Mes idées sont simples: 

 

Ø     Homogénéité des calendriers des championnats départementaux et de ligue et des modes de qualification aux championnats. 

 

Ø     Les mêmes règles applicables dans toute la France (notamment sur la catégorisation). 

 

Ø     Organisation de championnats de France Triplettes Doublettes et Tête à Tête chaque année (pas d’alternance entre les doublettes et le tête à tête). Ø     Création d’un championnat de France Tête à Tête Féminin. 

 

Ø     Par exemple, le Doublette Senior sur le même site et à la même date que le Tête à Tête Féminin, et idem avec le Doublette Féminin couplé avec le Tête à Tête Senior. Cela permettrait à un joueur d’être qualifié la même année à un France Doublettes et un France Tête à Tête. 

 

Ø     Réhabilitation du Championnat de France Minimes. 

 

Ø     Organisation de concours réservés aux joueurs « Promotion » dans tous les départements. 

 

Ø     Organisation de championnats de ligue avec les meilleures équipes de la ligue. Un titre de Ligue obtenus avec peu d’équipes participantes et sans les meilleures équipes n’a pas la même valeur. 

 

Ø     Développement et promotion du Jeu Provençal dans toute la France (plus de concours, et des qualifiés aux championnats de France dans tous les départements Ø     Création au Jeu Provençal d’une compétition équivalente au trophée des villes ou à la Coupe de France. 

 

Ø     Développement des boulodromes couverts. 

 

Ø     Améliorer la communication entre la FFPJP et les licenciés. 

 

Ø     Trouver un système de concertation des licenciés avant les grandes réformes. 

  

 

Pour être plus précis sur certains points : je sais bien que les dernières réformes sur les championnats de France, avec notamment la suppression de championnats de France, ont été guidés par la difficulté de trouver des sites ayant les capacités de terrains et d’accueil que nécessitent de telles compétitions mais il me semble que le rôle des dirigeants et de trouver des solutions à cela. 

C’est la même chose pour les championnats de ligue : un championnat de ligue avec les meilleurs équipes est forcément un championnat de ligue « open » avec près de 500 équipes et on en revient à des difficultés d’organisation, de dates et de terrains, mais il faut essayer de trouver des solutions.

Les championnats « open » sont ceux qui décernent un titre sportivement indiscutable et c’est aussi ce qui permet à des ligues de financer les déplacements de leurs équipes aux championnats de France.   

 

 

Bernard NARBONI

 

On en parle dans nos forums>

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -

  
          160 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !