Publicité

Dirigeants : 61ème CONGRES DE LA FFPJP A DAX (40) 6-7 JANVIER 2006

Posté par lolo le 8/1/2006 2:20:00 (7305 lectures) Articles du même auteur
Dirigeants

DE LA NECESSITE D'EVOLUER. . .
   Le 61ème congrès de la FFPJP vient de se dérouler dans la bonne ville de Dax, 1ère cité thermale française. C’est au président Jean Claude Moreau et à toute son équipe du comité des Landes que revenaient l’organisation de ce congrès après la défection de Montgenèvre (05) à peine trois mois plus tôt. Après avoir remplacé au pied levé Toulouse pour le championnat triplette 2002, on peut dire que les landais sont prêts à relever tous les défis dans un minimum de temps. Maintenant habitué et bien rodé le CD 40 a su parfaitement répondre présent et donner  satisfaction à tous.
.
 . . Au cœur du programme de ce congrès, l’érosion des effectifs et les solutions si possible à apporter.



Comme de coutume le vendredi est consacré à la partie traditionnelle commune à toute assemblée générale : accueil des élus, des personnalités, rapport moral, rapport financier, palmarès. Les débats les plus intéressants se sont déroulés le samedi avec l’érosion des licences.

Force de constater que l’on trouve plus facilement les causes que les remèdes, tout le monde en connaît les principales : désaffection des jeunes, perte du bénévolat, violence et incivilités etc.... Ce ne sont que quelques éléments d’explications qui mériteraient un plus grand développement ce qui fut fait en assemblée. La réalité c’est que c’est tout un ensemble qui participe à cette baisse qui semble inexorable. Notre société change et évolue en permanence reformatant notre tissu social et habitudes , la difficulté est de suivre ce mouvement et cibler en permanence les actions à mener. Plusieurs comités ont fait part de leurs expériences souvent très intéressantes et innovantes mais ce qui peut fonctionner ou du moins freiner cette érosion souffre également d’un forte disparité. Ce qui est vrai pour un comité ne l’est pas forcément pour un autre. A partir de ce constat difficile de tracer une route définitive et rédemptrice, cependant quelques pistes ont été évoquées comme une licence à 2 vitesses (loisir et haut niveau pour résumé), modifier la saison (d’octobre à septembre), diminuer un calendrier en grande partie encombré par les différents qualificatifs, raccourcir les durées des compétitions en instaurant des parties jouées au temps ou à un nombre de mènes fixes, problème du certificat médical, mieux soutenir les bénévoles etc…. Ce sont autant de paramètres qu’il faut tenir compte, la FFPJP n’est pas condamnée à faire sa révolution mais à une indispensable évolution et adaptation.

Cette évolution passe par la création de nouvelles compétitions voulues par la FFPJP comme le championnat des clubs, le championnats des jeunes ou encore le championnat des entreprises. Mais l’essentiel est aussi de faire évoluer nos mentalités en changeant nos habitudes et nos manières de faire, c’est en donnant une image beaucoup plus valorisante et attayante de la pétanque que nous pourrons donner envie à d’autres de nous rejoindre.

Au final des débats intéressants et enrichissants mais qui laissent peu de portes ouvertes à des voies faciles pour redresser la situation. Ce sera toujours au plus prés du terrain et quotidiennement que l'on peut faire bouger les choses.

Un autre aspect important mis en avant est celui de la communication et la FFPJP a décidé de s’investir dans un projet de revue qui paraîtra trimestriellement sous le titre « Le bouliste » 4 numéros de 96 pages en quadrichromie plus un numéro spécial. Vendu 10 € auprès des licenciés, espérons qu’il connaisse le succès pour que la fédération puisse compter sur un outil pérenne de communication.

Voilà pour l’essentiel des débats résumés et synthétisés. Difficile de restituer toutes les interventions de ce congrès et espérons que les nombreuses idées positives pourront être mises en place. Rendez vous pour le prochain congrès en 2007 en Corse du Sud à Ajaccio.

Les échos de Dax

Peignoir

Jean-Claude Moreau le président des Landes a surpris l’assemblée en présentant la ville de Dax avec un peignoir de curiste, histoire sans doute de bien marquer les esprits en symbolisant le principal attrait de la ville.

Eh bien chantez maintenant !!

Le même président avait distribué un foulard rouge à tous les congressistes afin de les faire participer un air de bandas endiablé à l’ouverture des débats.

2007

Le président Azéma a annoncé à l’assistance que pour fêter le centenaire en 2007, le championnat triplettes aurait lieu au Palais Omnisport de Paris Bercy !! du grand spectacle en perspective.

2007 (bis)

Le seul bémol c’est que pour jouer à Bercy il faut compter au moins 400 000 €, c’est la société quaterback qui sera chargée de démarcher des partenaires, espérons qu’elle y arrivera.

L’homme du rang

Claude Stirmel le très sympathique et dévoué informaticien de la FFPJP a passé les 2 jours entre deux rangs de fauteuils dans l’assistance à fin de projeter les différentes présentations. Un travail énorme pour rendre plus compréhensibles et conviviaux les différents exposés des intervenants.

Des harmonies

Le début des nationaux à 10h lorsqu’ils sont en poule a semble t’il eu du mal à passer auprès de certains comités. Prétextant que le calendrier était déjà fait avant l’annonce de la mesure, l’harmonisation (au moins sur ce point là) aura lieu en 2007.

Moustache or not moustache

Dans son allocution, le président Azèma toujours avec son humour décalé, a essayé de dresser le portrait robot de son successeur en se grimant en Columbo. Il en est ressorti qu’il était au moins moustachu, il faudra vérifier dans quelques semaines ceux qui se laissent pousser la moustache sans que celui qui en a déjà une se la coupe !!

Hommage

Pour conclure le congrés, la FFPJP avait invité les champions du monde jeune, Dylan ROCHER, Kévin MALBEC, Tony PERRET et Angy SAVIN. Applaudis et ovationnés pendant de longues minutes, les 4 champions sont restés coi micro en main, ne sachant pas trop quoi dire. Peu habitués et naturellement émus Victor Nataf devra se pencher sur un stage de communication pour assurer, pas le service après vente, mais le service après victoire.

42

La FFPJP établi tous les ans un classement des différents comités participant au moins à un 8ème des championnats de France. 42 comités ont eu au moins un représentant le dimanche et c’est le Puy de Dôme qui l’emporte devant les Alpes Maritimes.

Ça se corse

L’an prochain le congrès 2007 aura lieu en Corse du Sud à Ajaccio, la présentation de la ville et de la Corse autour d’un petit film promotionnel aura convaincu tout le monde que l’on parlait bien de l’île de beauté.

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
(1) 2 3 »
Auteur Conversation
mamasse
Posté le: 23/1/2006 16:29  Mis à jour: 23/1/2006 16:34
Co-Webmaster
Inscrit le: 5/7/2004
De: Pontault Combault 77 Seine et Marne Île de France
Envois: 106985
 Re: 61ème CONGRES DE LA FFPJP A DAX - QUELLE EST LA STRATEGIE DE LA FEDERATION ?
Merci "lolo".

Les championnats de France au POPB Palais Omnisports de Paris Bercy ce serait grandiose !!!

A+
Anonyme
Posté le: 10/1/2006 20:27  Mis à jour: 10/1/2006 20:27
 Re: 61ème CONGRES DE LA FFPJP A DAX - QUELLE EST LA STRATEGIE DE LA FEDERATION ?
Salut à tous,



UN GRAND MERCI A LOLO POUR SES COMPTES RENDUS DE MONTLUCON ET DAX.
mena21
Posté le: 9/1/2006 12:00  Mis à jour: 9/1/2006 12:00
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 10/12/2005
De: St Rémy 21 Côte D'Or Bourgogne
Envois: 256
 Re: 61ème CONGRES DE LA FFPJP A DAX - QUELLE EST LA STRATEGIE DE LA FEDERATION ?
Pour ma part, je pense que en parlant de ces problèmes d'horaires et de longeurs au sujet des nationaux, ce congrès n'a surement pas servi a rien puisque au vu des commentaires cela fait réagir et espérons que des solutions soit trouvées.
Concernant les nationaux a 10h00, il sera difficile pour les pétanqueurs de "base" comme moi qui travaillons en postes (3x8)et certains samedi matin afin d'améliorer le quotidien de participer a ces nationaux.
A+
------------

C'est par son humeur qu'on plait ou qu'on déplait et par le fond de son caractère qu'on se fait aimer ou haïr.
jojori
Posté le: 8/1/2006 20:55  Mis à jour: 8/1/2006 20:55
Boulistenaute aspirant !
Inscrit le: 13/2/2005
De: 36 .
Envois: 1460
 Re: 61ème CONGRES DE LA FFPJP A DAX - QUELLE EST LA STRATEGIE DE LA FEDERATION ?
Je suis d'accord avec ce que dit Marc 35, à quoi a bien pu servir ce congès concrètement?
------------

hasta la victoria siempre

http://rezo.net/
marc35
Posté le: 8/1/2006 18:35  Mis à jour: 8/1/2006 22:39
Boulistenaute en progrès
Inscrit le: 3/1/2003
De: Olonne/mer - Vendée (85)
Envois: 440
 Re: 61ème CONGRES DE LA FFPJP A DAX - MAIS QUELLE EST LA STRATEGIE DE LA FEDERATION ?
Merci Laurent pour toutes ces informations "à chaud", peut-être même issues d'un début d'insomnie vu l'heure tardive à laquelle tu les as publiées …
Je trouve que le titre de ton article est assez fidèle à la situation que la FFPJP est en train de vivre. Elle se rend parfaitement compte qu'elle n'est pas en très bonne santé. Elle choisit même une station thermale pour son congrès, sans doute dans l'espoir de se refaire une santé.
Il n'est donc pas surprenant d'apprendre qu'elle souhaite faire évoluer un certain nombre de choses. Mais ce qui continue à me surprendre quand même, c'est la façon dont elle présente et planifie ces évolutions. Je devrais même plutôt dire comment elle ne les planifie pas, car enfin de compte, que sait-on de plus après ce congrès ?

Coté "sportif" : On ne comprend pas bien pourquoi la fédération lance de nouvelles compétitions (en particulier entre clubs) sans vraiment en considérer les conséquences :
- A cour terme, sur le calendrier, sachant que nous n'arrivons plus à programmer correctement toutes nos compétitions existantes, et ceci, depuis des années …
- A moyen et long terme, sur l'ensemble de nos compétitions, sachant qu'un jour ou l'autre, il sera inéluctablement nécessaire d'en supprimer une partie, purement et simplement ! Et là, je me demande ce que la fédération attend pour communiquer sur ce sujet …

Coté "communication" : La revue "le bouliste" est certainement une bonne idée, mais elle ne peut gommer d'un trait le passif que la fédération traîne dans ce domaine depuis des années. D'ailleurs, j'entends dire que cette revue n'atteindra sans doute pas le seuil de vente qui lui permettrait d'exister durablement ! J'ajouterai, si le support à l'information a évidemment son importance : site Internet, courrier électronique, lettre aux clubs et maintenant cette revue, son contenu me semble bien plus important ! Et quand j'évoque le contenu, j'imagine les nouvelles mesures que la fédération pourrait communiquer; non seulement suffisamment tôt, mais aussi en anticipant toutes leurs conséquences.

Bref et pour finir, je dirais que si le charisme de notre président Azema est, à n'en pas douter, un de ces atouts majeurs; par contre, ses compétences en "management" m'apparaissent beaucoup moins évidentes….En effet, et à l'issue de ce congres, qui peut se targuer de bien comprendre la stratégie de la fédération ? et d'ailleurs, peut-on vraiment parler de stratégie, je me pose la question …

Marc35
Un président de club …. qui ne sait plus trop quoi communiquer à ses joueurs !
------------

Marc
Blog pétanque : ICI
Blog lyonnaise : LA
(1) 2 3 »
  
          322 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !