Quantcast
Publicité

Coupe de France des Clubs de pétanque : Pau, le dos au mur

Posté par BOULEGAN le 9/10/2020 23:20:00 (7850 lectures) Articles du même auteur

Dans l'obligation de signer deux victoires en triplettes face à Bassens pour se qualifier pour la finale, le club pyrénéen n'a plus droit à l'erreur...



Pau, le dos au mur

Play WebTV  > PLAY

 Pétanque mobile

Sur votre smartphone - PLAY   

 

Suivi des résultats
En quasi direct

 

Finale : >Triplette | >Doublette | >TAT 
Demi-finales : >Triplette | >Doublette | >TAT 

 Les quarts : >Triplette | >Doublette | >TAT 

_______________________________ 

L'actualité partagée dans ce > FORUM 
_______________________________  

 

LE PROGRAMME

Samedi 10 octobre

8h30 : Triplettes de la 1ère ½ finale

11h00 : Tête-à-têtes de la finale

12H-13h : Coupure déjeuner

13h30 : Finale suite... doublettes et triplettes 
*Remise des récompenses aux alentours de 19h00  


L'ambiance était étrange. Jouée à huis clos pour la première fois de son histoire, la finale de la Coupe des clubs se déroule depuis hier dans un Palais des Sports de Marseille silencieux. Pourtant, la première journée du Grand Huit n'en a pas moins fourni son lot habituel de belles parties : sur des jeux qui favorisaient le spectacle, on a pu assister à de beaux affrontements, même si quelques-uns des prétendants on vu rapidement leurs rêves s'effriter.

Cela fut d'abord le cas de La Salvetat Saint-Gilles, qui ne parvenait pas à gagner un seul de ses tête-à-tête face à Metz, et finissait par s'incliner lourdement 18-3 à l'issue des doublettes. Antibes, à son tour, subissait la loi de Fréjus et ne parvenait pas non plus à disputer les triplettes. Mais la surprise de ces quarts de finale venait de Bron : le club lyonnais chutait face à un Bassens solide et convaincant, qui bouclait lui aussi son affaire à l'issue des doublettes. Seul, Le Mans parvenait à lutter jusqu'au bout contre Pau, avant de s'incliner de justesse à l'issue de la dernière partie en triplette.

 

 

Les demi-finales pouvaient alors commencer. Fréjus ne faisait aucun cadeau à Metz lors des individuels, où seule Camille Max parvenait à arracher deux points face à Saunier. Lacroix et Rocher enfonçaient le clou dans la première partie en doublettes, en ne laissant pas faire le moindre point à Hagenbourger et D'Urso. La cause semblait entendue, mais la victoire de Martinez et Max face à Matraglia et Saunier redonnait de l'espoir aux Messins, d'autant que Gasparini et un Machnik phénoménal tenaient la dragée haute à Robineau et Renaud. Mais sur un tir manqué de Gasparini, Benji Renaud saisissait sa chance et concluait 13-12. Fréjus se qualifiait pour la finale sans passer, une fois de plus, par la case triplettes.

 

 

L'affaire était plus équilibrée entre Pau et Bassens, même si les Girondins remportaient leurs quatre premiers tête-à-tête avant de laisser filer quatre points sur les deux derniers. 8-4, l'espoir renaissait chez les Palois après une victoire de Doerr et Coppa face à Demptos et Krawiec qui les faisait repasser à 7-8, mais Baeza et Alexandre s'inclinaient contre Lahmaza et Vignes : 11-7 pour Bassens, l'affaire était entendue et on pouvait arrêter la doublette mixte. Bassens n'a plus besoin que d'une victoire en triplette, et Pau, pour aller en finale, devra remporter ses deux prochaines rencontres. Qui ira en finale contre Fréjus ? Réponse demain.

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -


Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
          102 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE
PODCASTS

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Snapchat pétanque     Tiktok pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !