Quantcast
Publicité

Coupe de France des Clubs de pétanque : Lyon et Villenave d'Ornon en pôle position

Posté par BOULEGAN le 16/3/2018 23:50:00 (10249 lectures) Articles du même auteur

Avant les triplettes des demi-finales, qui désigneront demain matin les finalistes de la Coupe de France, les pronostics sont en faveur des Canuts de Lyon et des Girondins du Burdigala de Villenave d'Ornon.


 

Coupe de France des Clubs de pétanque à Fréjus

Lyon et Villenave d'Ornon en pôle position

 

 

 

LANCER La WebTV FFPJP

 Samedi

8h30 Triplettes de la première demi-finale NICE vs LYON
10h00 Triplette de la seconde demi-finale VILLENAVE D'ORNON vs LIVAROT
13h30 Finale

1/4 Finale> Tête-à-Tête
Vendredi jusqu'à 11h00
1/4 Finale > Doublette
Vendredi 
1/4 Finale > Triplette
Vendredi après-midi
1/2 Finale> Tête-à-Tête
Vendredi fin d'après-midi
1/2 Finale > Doublette
Vendredi à partir de 18h00 
1/2 Finale > Triplette
Samedi 8h30
FINALE> Tête-à-Tête
Samedi à partir de 13h30
FINALE > Doublette
Samedi après-midi
FINALE> Triplette
 

 

Elle est ainsi, la Coupe de France des clubs. Depuis sa création, elle charrie à chacun de ses Grands Huit, au fil de parties intenses et farouchement disputées, des torrents d'émotions collectives et de belles histoires humaines. Il n'était qu'à voir l'émotion de Franck Auger, le coach normand de la belle équipe de Livarot, à l'issue de la qualification de son groupe pour les demi-finales, ou à entendre les encouragements de Patrick Duvarry devant les péripéties de son club des Canuts, pour comprendre que bien au-delà de simples parties de boules, ce sont ces grandes sensations collectives que tous étaient venus chercher aujourd'hui à Fréjus.

 
Mais revenons à ce matin. C'étaient tout d'abord les Girondins de Villenave d'Ornon qui marquaient leur territoire, dès les tête-à-tête, face à Oléron. Grandet s'imposait largement face à Sévilla, Chagneau dominait Hureau et Cazeneuve battait Feltain sur le fil. Même si Tronche, Quintais et Boutard arrachaient eux aussi la victoire, les Vendéens, à 6-6 avant les doublettes, étaient prévenus que la partie serait rude. Elle le fut en effet : Quintais et Boutard chutaient lourdement face à Grandet et Moïse Helfrick, tandis que Lamour et Hureau faisaient de même contre Chagneau et Jonathan Helfrick. Il suffisait dès lors aux Girondins de gagner une triplette : c'était bientôt chose faite, avec une écrasante victoire de Chagneau, Grandet et Moïse Helfrick devant Feltain, Hureau et un Quintais méconnaissable.

Dans le deuxième quart de finale, les pronostics penchaient du côté de Bassens, qui participait à son septième Grand Huit. C'était sans compter sans la fraîcheur de Livarot, avec de jeunes, et très bons, joueurs emmenés par l'ancien double champion de France Dominique Le Breton. Derouet, Lamare et Morgan ramenaient chacun deux points lors des tête-à-tête et Livarot abordait les doublettes à 6 partout. Le score s'aggravait lors de celles-ci, avec les victoires de Lebreton-Derouet et de Lamare-Roncin. 12-9, les Normands faisaient la course en tête et n'avaient plus besoin que d'une victoire en triplette. Costeseque, Fabiani et Lopes-Fragoso réagissaient en remportant leur mixte, mais Lebreton, Lamare et Roncin s'imposaient au finish sur Tire-Lahmaza-Lahmaza. Livarot était en demi !

Dans le plus gros choc de ces quarts de finale, Bourbon-Lancy subissait d'emblée la loi des Canuts, avec un seul tête-à-tête remporté (Michel face à Savin). 10-2 pour Lyon, l'affaire devenait difficile pour les Bourguignons. Michel, associé à Verzeaux, tenait bon face à Molinas et Dubois, mais les Miléi laissaient passer Mallet et Beji, et Tyson et Malbec dominaient nettement Rypen et Lucien, après deux belles occasions manquées par ces derniers. 16-5, la messe était dite et les Lyonnais en demi-finale.

Enfin, dans le dernier quart, c'était à la revanche de la finale 2016 que l'on assistait. Nice face à Metz, le pronostic était difficile, même si les tête-à-tête donnaient un léger avantage (8-4) aux premiers. Metz réagissait avec la victoire  de Gasparini/Machnik sur Meiss/Rivière, Calmels/Rivier menaient leur mixte face à Max et Martinez, mais leur mixte était arrêté à la suite de la nette victoire de Hervo/Hatchadourian sur Riehl/D'Urso. 11-7 pour Nice, Metz se retrouvait au pied du mur. Riehl réagissait et remportait son mixte avec Max et Martinez. Tout se jouait donc sur la dernière triplette : indécise jusqu'à 9-9, celle-ci s'offrait aux Niçois, sur trois appoints superbes de Perez et Hervo.
 

 
Nice-Lyon et Livarot-Villenave d'Ornon, les demi-finales étaient aussi excitantes qu'inattendues. Lyon parvenait à marquer son territoire dès les tête-à-tête : Beji, Malbec, Tyson et Mallet ramenaient huit points, alors que Hatchadourian, étincelant, s'imposait face à un très bon Rosati et que Fernand Rivière tirait son épingle du jeu contre Ben Molinas. 8-4, l'avantage était aux Lyonnais, mais Hatchadourian et Hervo, déchaînés, infligeaient une fanny retentissante à Malbec et Tyson Molinas ! Les espoirs niçois renaissaient, mais pas pour longtemps : Savin et Molinas surclassaient Rivière et Perez et mettaient les Canuts, avant la triplette de demain matin, en pôle position.
 


Dans l'autre match, Livarot tentait crânement sa chance, et virait à 6-6 après les tête-à-tête, après une belle victoire de Derouet sur Grandet. Les Normands croyaient à leur chance, mais étaient un peu refroidis par un grand Didier Chagneau qui expédiait, en compagnie de Helfrick, les jeunes Lamare et Roncin 13-5. Le mixte, bien engagé par Pouteau et Morgan, était quant à lui interrompu après la défaite de Lebreton et Derouet face à Moïse Helfrick et un Grandet de gala. Dur atterrissage pour Livarot, qui continuera néanmoins, toute la nuit, à rêver de finale : il lui faudra pour cela gagner demain deux triplettes. Mais pourquoi pas... Le Grand Huit n'est-il pas le lieu de toutes les belles histoires ?
 
 

Les interviews

Bassens après les tête-à-tête

Oléron après les tête-à-tête

Jean-Yves LOULON nous parle du tête-à-tête à 4 boules qu'il dispurait dans les années 70

La pétanque des Canuts est en demi-finale

Fin de la partie décisive Nice VS Metz, le score est de 5 à 5 et Nice fait 4 points...

L'ES Livarot Pétanque en demi-finale !

Le C.A.S.E Nice en demi-finale !

Villenave d'Ornon en demi-finale !

C.A.S.E Nice en finale !

 

 

Les plus belles photos dans notre galerie
 
 
 
 

 
Les favoris des boulistenautes
1er N°7 Oléron Pétanque Elite
84% (267/318) des boulistenautes ont indiqué que cette équipe pouvait atteindre la grande finale
2ème N°4 Pétanque des Canuts
78% (249/318) des boulistenautes ont indiqué que cette équipe pouvait atteindre la grande finale
3ème N°2 Les Amis de la Pétanque Bourbon-Lancy
13% (40)
4ème N°5 Metz
11% (36)
5ème N°6 C.A.S.E Nice
6% (19)
6ème N°8 Villenave d'Ornon
5% (15)
7ème N°3  ES Livarot Pétanque
2% (7)
8ème N°1 Bassens CMO Bassens Pétanque
1,5% (5) 

 Les boulistenautes en parlent dans ce ::FORUM

Suivi de cette compétition

Onglet du haut Compétitions/Coupe de Fr des Clubs


 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -


Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
          99 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE
PODCASTS

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Snapchat pétanque     Tiktok pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !