Publicité

Coupe de France des Clubs de pétanque : Audiences TV très encourageantes

Posté par Anonyme le 24/3/2015 19:50:00 (5485 lectures) Articles du même auteur

COMMUNIQUÉ DE PRESSE F.F.P.J.P.
 

 

Ces 20 & 21 mars, Alès a reçu l’une des finales de la Coupe de France des Clubs les plus intenses que la compétition ait connue. Dans le duel qui opposait Metz (57) et Draguignan (83) en finale,  le suspense a duré plusieurs heures, et « la Coupe aux grandes oreilles » est au bout du compte restée propriété des Mosellans, qui l’ont emporté pour la quatrième fois consécutive. Un exploit inédit !

 

 



Metz au bout du suspense…

 

Metz : Camille Max – Nancy Barzin – Charles Weibel – André Lozano – Frédéric Machnik – Michel Van Campenhout – Jean-François Hemon – David Le Dantec – Damien Hureau – Fabrice Riehl (coach : Jordane Sala)

Draguignan : Christine Saunier – Lucie Rousseaux – Emilie Audibert - Dylan Rocher – Romain Fournié – Stéphane Robineau – Franck Petitjean – Robin Rio – Claude Marin – Eddy Delsart (coach : Gérard Tavitian)

 

Pour une première collaboration avec L’Equipe 21, chaine sportive gratuite qui diffusait l’intégralité de la finale en direct, la F.F.P.J.P. ne pouvait rêver meilleur scénario. Rarement une finale a été aussi hésitante avant de livrer son vainqueur. Par conséquent, L’Equipe 21, diffuseur exclusif de cette finale, a consacré 6 heures de direct à l’évènement, avec un important succès d’audience. 2 millions de personnes au total ont été comptabilisées sur la chaine pendant les 6 heures de retransmission.

"La popularité de la pétanque à la télévision se confirme. La Coupe de France des Clubs a attiré de nombreux téléspectateurs samedi sur L'Équipe 21. Nous sommes heureux de l'engagement pris pour assurer une large couverture à cette discipline sportive que nous entendons encore proposer à nos téléspectateurs" souligne Xavier Spender, PDG de L'EQUIPE 21.

 

 

Un dispositif TV exceptionnel



Public et téléspectateurs tenus en haleine

D’un côté, L’ABC Draguignan. Outsider assumé de la compétition, les Varois avaient un bon espoir de coiffer la couronne après avoir pris l’avantage au terme des tête-à-tête, avec 4 victoires sur 6. Menés par Dylan Rocher, les Varois étaient très motivés et bien décidés à faire vaciller le triple tenant du titre.
De l’autre, la Ronde de Metz, favori logique, tombeur dès les quarts de finale des Canuts de Lyon, finaliste de l’édition 2014, tentait de trouver les ressources nécessaires pour conserver son bien. Lors des doublettes, après une victoire de chaque côté (Claude Marin – Franck Petitjean pour Draguignan face à Frédéric Machnik – David Le Dantec de Metz et Camille Max - Jean-François Hemon pour Metz face à Christine Saunier – Romain Fournié de Draguignan), il était acquis que les 2 triplettes seraient décisives, avec toujours un avantage pour Draguignan qui n’avait besoin que d’une victoire pour l’emporter. La confrontation Stéphane Robineau – Dylan Rocher contre Claudy Weibel – André Lozano s’est donc interrompue car sans enjeu.

 

Dylan Rocher et les Dracénois ont lutté jusqu'à la fin



Personne n’aurait alors pensé vivre un tel suspense. Menés pendant une bonne moitié de la partie, Camille Max – Claudy Weibel – Jean-François Hemon finissent par s’imposer 13 à 6 face à Christine Saunier – Romain Fournié – Franck Petitjean  et se tournent alors, comme tout le public, vers la seconde triplette. Partis loin devant au score, Damien Hureau – Frédéric Machnik – Fabrice Riehl manquent une gagne avec cinq boules en main et se décontenancent un peu. Le coach de Draguignan, Gérard Tavitian, en bon tacticien fait entrer l’énergique Robin Rio à la place de Romain Fournié pour épauler Dylan Rocher et Stéphane Robineau. S’en suivent plusieurs mènes haletantes, où Dylan Rocher déploie son plus beau jeu après avoir été irrégulier en début de partie. Il multiplie les carreaux, sort le but à 3 reprises, fait vibrer le public et sans doute les téléspectateurs. Il permet ainsi à son camp d’y croire encore. Mais l’avance messine est trop importante, et sur une énième tentative d’annulation du but manquée, Fabrice Riehl libère ses troupes avec un dernier tir splendide.
Metz s’adjuge ainsi sa quatrième Coupe de France consécutive, une performance unique que même le Duc de Nice de l’époque Philippe Quintais – Henri Lacroix – Philippe Suchaud n’a pas réussie.

 

 

Un cadre magnifique pour l'évènement


 
« C’est une joie immense. C’est incroyable. Bien sûr nous sommes venus pour gagner mais nous ne sommes pas grisés par les victoires. Nous voyons bien que les autres équipes se renforcent, comme Lyon et Draguignan, et que c’est de plus en plus difficile. Mais ce groupe trouve toujours la force d’aller chercher la victoire. On ne s’en lasse pas !
Je tire un coup de chapeau à la F.F.P.J.P. Ils ont vraiment fait les choses en grand. Ce carré d’honneur version stadium ou arène a permis aux joueurs d’évoluer sans jamais être gênés. Ca a créé une superbe ambiance. Ca fait d’autant plus plaisir d’avoir gagné cette édition 2015 où l’organisation et le cadre étaient grandioses » confie David Le Dantec double champion du monde et membre de la Ronde de Metz.

Pour sa première organisation d’un évènement télévisé aux côtés de sa nouvelle agence officielle Pulz, la F.F.P.J.P. a obtenu une pleine réussite et tentera en 2015 d’accroître la couverture télévisuelle de ses évènements propres.

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE F.F.P.J.P.
 

 

 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -

  
          295 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !