Publicité

Champions Boulistenautes : Pétanque : CHAMPIONNAT DU MONDE 2006

Posté par lolo le 26/9/2006 16:40:00 (12330 lectures) Articles du même auteur

 "MICHEL A ETE UN PERE"

Si vous rencontrez Sylvain Dubreuil ce sera toujours enrichissant, d’un naturel calme et posé il garde en permanence un regard lucide sur ses performances que ce soit dans un championnat du monde ou pas.  Il a répondu avec gentillesse a boulistenaute.com

Sylvain, tu es champion du monde depuis deux jours, réalises tu ?
   Non pas du tout, je suis encore sur mon petit nuage et j’aimerais y rester le plus longtemps possible, c’est un tel bonheur.

Pensais tu un jour à être champion du monde voire même être sélectionné ? 
   Depuis mon titre de champion de France doublette, j’ai toujours été sur les tablettes des sélectionneurs et plusieurs fois appelé sur différentes compétitions comme les jeux mondiaux l’an passé. Du coup c’était naturel que je pense à cette sélection mais entre y penser et être sélectionné il y a un sacré fossé



Une fois sélectionné comment as tu vécu l’approche de ce championnat du monde ?

Un championnat du monde c’est une compétition particulière, c’est évident que c’est moins dur qu’un championnat de France mais la porte est de plus étroite pour y participer. C’est avant tout être sélectionné qui est le plus dur, il faut faire ses preuves et avoir un comportement irréprochable.

As tu suivi une préparation personnelle ?

A vrai dire pendant l’été je n’ai pas eu le temps d’y penser vu le programme chargé, c’est au retour des vacances que j’ai pris conscience que le championnat approchait. J’ai donc commencé à m’entraîner un peu plus souvent et comme je savais que l’endurance tenait une grande importance, tous les matins je me suis astreint à un footing.

Et avec tes coéquipiers ?

Vraiment le strict minimum, juste 2 concours, un à Salies du Salat où nous n’avons pas brillé et un autre à Eybens le week end avant Grenoble où on perd en ¼. Par contre je suis impressionné par la préparation des thaïlandais, ils suivent un entraînement mécanique pour les gestes de base et ils ne laissent rien au hasard. Pendant 3 mois ils se sont entraînés en indoor pour s’habituer à la lumière artificielle. C’est évident que dans un avenir proche ils nous passeront devant.

Et durant le championnat du monde comment était l’ambiance ?

Je dois dire que Michel a joué un très grand rôle, il a pratiquement joué un rôle de père, il m’a encouragé sans cesse et rassuré dans les moments les plus difficiles je lui dois beaucoup. Pascal je le connaissais moins et il y avait un peu plus de distance.

La présence de Bruno Rocher comme coach ?

C’était sa première expérience à cette place et ce n’était pas évident pour lui de s’affirmer, par contre l’homme a été super.

Et cette fameuse pression ?

C’est une très grande fierté de représenter son pays. Par contre la pression est énorme, nous devons répondre aux attentes de ceux qui nous ont fait confiance, que ce soit la DTN, les dirigeants de la FFPJP, du public et de tous les licenciés que nous représentons. Et puis nous avons en permanence en tête le seul objectif qui nous est fixé : gagner

Venons en au championnat lui-même, comment s’est il déroulé ?

Dans les parties de la 1ère poule, j’ai très bien joué, c’est vrai que l’opposition était moins relevée mais c’est toujours important de bien commencer.

En poule des 1/16ème vous perdez contre le Bénin que s’est il passé ?

Contre le Bénin, j’ai demandé à Bruno de sortir pour souffler un peu, Didier est rentré à ma place mais jamais l’équipe ne s’est trouvé. Le problème de Didier, qui est un excellent joueur, c’est qu’il peut uniquement remplacer poste pour poste Pascal et vu la forme de celui ci c’était difficile de le déclasser. En plus le Bénin a fait une très grosse partie.

Du coup repêchage contre le Maroc ?

Oui, une 1ère partie couperet et là je dois dire que nous avons fait une partie de rêve, mettre fanny un joueur comme El Alaoui c’est pas tous les jours

Dans la poule des 8ème encore une défaite contre l’Algérie ?

Là je dois dire que j’ai vécu des moments terribles, j’ai eu une grosse baisse de régime et physiquement je n’y étais plus. Alors que j’avais réussi jusque là, à relativiser l’événement, j’ai eu une pression terrible qui m’est tombée dessus, j’ai eu peur de la contre performance, je repensais à Stéphane Dath et Raphaël Rypen qui eux aussi avaient échoué à ce niveau il y a 4 ans. En plus le public ne m’a rien pardonné, les sifflets qui fusent font très mal et on ne sait plus où se mettre, c’est là qu’il faut avoir les nerfs solides. Le pire c’est que l’on perd 13 à 12 face à des algériens pas très fair play.

Et de nouveau un barrage contre la Belgique ?

Les choses se sont gâtées pour nous surtout que la Belgique venait de perdre aussi contre l’Algérie, nous obligeant à les jouer en barrage. D’entrée nous sommes menés 5 à 0 et dans la mène qui suit, je pense que c’est le tournant de ce championnat du monde, je me retrouve avec deux boules à tirer pour 3 et sur mon deuxième tir je suis heureux car je ramasse la boule vraiment court. A partir de là le moral est revenu et les belges ont baissé pied

Vous voilà en ¼ avec de sacrées retrouvailles 

Paradoxalement je souhaitais jouer contre l’autre équipe de France, je me suis dit même si l’on perd on ne m’en tiendra pas rigueur. Perdre contre les tenants du titre n’avait rien d’infamant. Comme souvent entre les deux équipes de France la partie a été très tendue et si nous l’emportons c’est surtout dû à une réussite maximale de notre part.

La ½ finale

Beaucoup voyait l’Italie comme l’adversaire le plus abordable, je ne l’ai pas vu du même œil car les italiens n’avaient pas du tout souffert pour en arriver là. Le seul signe positif que j’ai retenu c’est la présence de la télé, avec les masters nous avons l’habitude de jouer dans ces conditions alors que les italiens non. Laigueglia a été très fort mais nous avions pris largement les devants et puis nous avons conclu en beauté avec deux super frappes de Michel.

La finale

J’ai réussi une très belle finale, c’était indispensable pour désarmer Sami Attalah qui a fait un quasi sans faute. Après tout le monde a vu que Michel a joué les boules les plus importantes et que Pascal a été égal à lui-même.

Est ce que Pascal a repensé à la finale de 1997 perdu contre les tunisiens ?

Nous le savions mais nous en avons pas parlé mais c’est évident qu’il a dû y penser. Pascal aurait bien aimé que les tunisiens jouent leur dernière boule pour finir au tir, l’émotion aurait été différente et encore plus belle.

Justement après la victoire pour qui sont allées tes premières pensées ?

A toute ma famille, belle famille et mes amis venus m’encourager. En 2001 lors du titre de champion de France je n’avais pas pu faire partager ces instants de pur bonheur. C’est une formidable délivrance, la déléguée de la FFPJP Josiane Galland est venue me prendre dans ses bras, je me suis souvenu qu’à l’âge de 10 ans au club de Bagneux, elle me disait que j’étais une graine de champion parce que je tapais quelques boules.

Et puis aussi je pense aussi à tous ceux qui ont eu confiance en moi, la DTN, les dirigeants et tous ceux qui m’ont soutenu.

Comment vas tu vivre ce nouveau statut de champion du monde ?

Très bien, je ne vais surtout pas me prendre la tête, j’ai rempli mon objectif et maintenant peu importe ce qui arrive. Ce n’est pas parce que je suis champion du monde que je vais être obligé de gagner le prochain national. Je ne suis ni Philippe Quintais ni Pascal Milei ou un autre cador connu du circuit, je ne suis pas là pour les concurrencer tous les week ends. Je suis encore jeune, je commençais à jouer que j’admirais déjà Michel Loy sur les terrains je ne vais pas commencer à me comparer à lui, il est tellement hors normes.

Avec le recul, est ce que ta défaite en finale des masters t’a servi ?

Finalement ça été bénéfique. J’étais vraiment déçu, je suis un garçon qui s’exprime qu’à la fin des parties.  Malgré la déception je me suis prouvé que je pouvais rivaliser avec tous les meilleurs surtout après le zéro pointé de 2005. Du coup je suis parti à Grenoble un peu plus rassuré.

L’an prochain la Thaïlande ?

Oui ce sera mon objectif n° 1 en 2007, allez défier les thaïlandais sur leur sol c’est déjà très excitant, il va falloir être encore très fort.

Pour finir un petit mot sur l’équipe de France féminine ?

Il fallait vraiment qu’elles soient fortes pour l’emporter car malheureusement elles n’ont pas eu le championnat du monde qu’elles méritaient. Leurs parties étaient confondues avec la coupe des nations, elles méritaient une place et les honneurs au même titre que le championnat pour les hommes au lieu de cette mise à l’écart.

En plus elles ont dû jouer toutes leurs parties sur deux jours, c’est trop éprouvant, quand on voit que la France a joué les 8ème de finale à 15 heures le samedi après midi et que la finale était prévue le soir même, ce ne sont pas les conditions rêvées pour reconquérir un titre tant attendu.

Cela dit Angélique Papon a été formidable au tir, dommage que la télé n’ait pas pu nous faire profiter de l’évènement. Encore une occasion ratée de parler de la pétanque au féminin.

Et le dernier mot ?

Je voudrais remercier du fond du cœur toutes les personnes qui m’ont félicité et plus particulièrement tous les boulistenautes. Je ne pourrais pas répondre individuellement à tous et je profite de ce biais pour le faire.

Merci Sylvain

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
(1) 2 3 4 »
Auteur Conversation
mamasse
Posté le: 29/9/2006 20:56  Mis à jour: 29/9/2006 20:56
Co-Webmaster
Inscrit le: 5/7/2004
De: Pontault Combault 77 Seine et Marne Île de France
Envois: 106985
 Re: Pétanque : CHAMPIONNAT DU MONDE 2006
Bravo à "dudu" et à toute l'équipe de France pour ce super résultat.

PS: Sylvain, maintenant que tu es champion du Monde, tu vas pouvoir me rendre mon bouchon.Mais il faut que tu me le dédicace lol!!!

A+
Anonyme
Posté le: 29/9/2006 20:44  Mis à jour: 29/9/2006 20:44
 Re: Pétanque : CHAMPIONNAT DU MONDE 2006
bravo déja pour vous 4 par contresi tu me permets dudu mme si didier pouvait pas te remplacer il aurait tres bien pu etre mileu et michel loy glisser au point, au france 2004 ct pas lui le tireur devant il etait milieu
Vanlud
Posté le: 28/9/2006 11:20  Mis à jour: 28/9/2006 11:20
Boulistenaute régulier !
Inscrit le: 28/9/2005
De: 62 Pas de Calais - Hauts de France
Envois: 1824
 Re: Pétanque : CHAMPIONNAT DU MONDE 2006
Un bel exemple à suivre !!!
------------

Le bonheur est un voyage , pas une destination...
Il n’y a pas meilleur temps pour être heureux que le temps présent

http://hautsdefrance.association-ilona.com


[b][color=0033FF][font=Helveti
fredy69
Posté le: 28/9/2006 11:13  Mis à jour: 28/9/2006 11:13
Bébé boulistenaute
Inscrit le: 27/12/2004
De: 69 Rhône - Rhône-Alpes
Envois: 170
 Re: Pétanque : CHAMPIONNAT DU MONDE 2006
bravo Sylvain
ton interview prouve tout le bien que l'on pense de toi quand on te voit jouer.
je peux te dire que si certain t'on sifflé en 1/8 contre l'algérie, on était très nombreux à t'encourager quand tu t'es mis à jouer un peu moins bien.
ce ne sont que des joueurs qui n'ont jamais fait de grandes compétitions qui sifflent car ils ne savent pas ce qu'est la pression.
j'ai parié un repas sur votre équipe depuis le départ de la compétition et je vais l'apprécier en pensant à vous.
depuis que tu m'as battu au national de Dijon avec karl Saulnier en 2001 , tu es devenu mon idole. Tu étais milieu et tu as fait dans cette partie 15 reculs de suite. Je n'avais et je n'ai toujours jamais vu ça de ma vie et je savais qu'un jour tu aurais ta chance au plus haut niveau.
continue comme ça, je pense que tu n'as pas fini de nous étonner.
allan36
Posté le: 28/9/2006 10:51  Mis à jour: 28/9/2006 10:51
Bébé boulistenaute
Inscrit le: 27/7/2006
De: LA FERTE SAINT AUBIN
Envois: 171
 Re: Pétanque : CHAMPIONNAT DU MONDE 2006
bravo pour ce championnat du monde
tu es un des rares a etre humble et intelligent et de respecter les autres
c'est pourquoi je ne comprends pas l'attitude de certains envers toi
mais il est vrai que le milieu d la petanque est si special que ce n'est pas pret de changer
j'ose le dire pour une fois qu'on a un mec humble intelligent et respectueux beaucoup devraient prendre exemple sur toi
encore bravo
------------

(1) 2 3 4 »
  
          282 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !