Championnats du Monde de pétanque : Tananarive, jeux et enjeux

Posté par BOULEGAN le 22/9/2016 14:50:00 (11547 lectures) Articles du même auteur

Madagascar organise en décembre les premiers championnats du monde de son histoire. Une énorme fête en perspective, mais aussi quelques défis à relever.



47èmes Championnats du Monde de pétanque

Tananarive, jeux et enjeux

 

 


cmpm2016.org

 

Quatre ans. Quatre longues années que la planète pétanque attend, après les somptueux Mondiaux de Marseille, ses prochains Championnats du monde seniors. C'est dire l'importance qu'aura, pour la Fédération internationale comme pour la Fédération malgache, l'évènement planétaire qui se tiendra du 1er au 4 décembre dans l'enceinte du Palais des Sports Mahamasina de Tananarive.

L'enjeu est important pour la FIPJP qui, avec les deux reculades successives de la Fédération polynésienne, a vu son crédit sérieusement entamé. La Fédération internationale aura a cœur, à Madagascar, de démontrer sa capacité à piloter une organisation parfaite.

L'enjeu est également de taille pour la Fédération malgache et son président, Beryl Razafindrainiony. Critiqués pour ce qu'on appelle à présent « l'affaire Toutoune », ainsi que par la prestation moyenne de leur sélection aux derniers Masters de pétanque, les dirigeants malgaches auront à relever le double défi de réussir l'organisation de leurs Mondiaux et de présenter une formation à la hauteur des espérances d'un pays où la pétanque est le sport-roi.

Trois mois avant ce qui promet d'être le grand événement de l'année, nous avons rencontré l'un des organisateurs pour un premier état des lieux.

 


Jean-Luc Razafindrabe, vous êtes délégué de la FIPJP et membre du Comité de pilotage de l'organisation des prochains championnats du monde. A trois mois de cette échéance, où en êtes-vous de la préparation?
La préparation de l'organisation du championnat du Monde est en bonne route. Afin de le faire dans un cadre professionnel, nous avons choisi de recourir aux services d'une entreprise  de communication. Je suis en contact avec eux  en permanence dans l’évolution des démarches.


On sait que la FIPJP prévoyait de tenir ces Mondiaux 2016 à Tahiti. Après leur défection et la désignation de Madagascar il y a six mois, estimez-vous que vous avez eu assez de temps pour préparer un évènement aussi complexe?

Nous avons saisi l'occasion de présenter notre candidature lors du désistement de Tahiti : je suis allé à Paris le 9 avril, durant la réunion  du Comité exécutif, pour exposer notre dossier de candidature qui était alors en ballotage avec celui de la Malaisie.
Un mois après, le président de la FIPJP Monsieur Azema et moi-même avons visité le site et rencontré les autorités malgaches, pour nous assurer de la possibilité pour Madagascar d'organiser cet événement. Ce sera la première fois qu'il y aura un Championnat du Monde, tous sports confondus, à Madagascar. Malgré la difficulté pour mon pays, je suis confiant  dans l'organisation : j'ai emmagasiné de l'expérience en observant les organisations des autres pays, au cours des quatorze années durant lesquelles j'étais en tournée  avec les joueurs malgaches. Il ne faut pas oublier non plus que nous avons organisé la coupe des Confédérations en 2012.


Pour la première fois depuis longtemps, la sélection malgache présente aux Masters de pétanque ne s'est pas qualifiée pour le Final Four. Dans le même temps, d'autres joueurs malgaches, comme Christian Andriantseheno, Thierry Bezandry, Lahatra, Tonnerre, Mandimby, Jean-Marson et d'autres encore, ont signé de belles perfs sur le circuit français. Doit-on en conclure, avec l'annulation de la suspension infligée à Toutoune, que la sélection malgache pour Tananarive est toujours très ouverte ?

Concernant les Masters, je suis le premier à avoir du mal à accepter ce résultat, étant donné le potentiel des joueurs que nous avons. La Fédération a fait le choix d’aligner ces joueurs-là, je m'en suis tenu à ma tâche de manager lors des différentes étapes.
Je pense que nous allons tirer la leçon de ce résultat pour mieux faire au championnat du Monde, car là on n'a pas le droit à l’erreur. Vingt-deux millions de Malgaches attendent cette victoire comme une espérance, comme le signe qu'on peut croire en notre pays.
Le choix de la Fédération pour les quatre joueurs n'est pas facile : je lui souhaite simplement de le faire avec la sagesse, pas avec le cœur.


C'est le Palais des Sports de Tananarive qui va accueillir les championnats du monde. Présentez-moi ce bâtiment, ses installations, sa capacité d'accueil et le type de terrains qu'on peut s'attendre à y trouver en décembre.

Le Palais des Sports est une très belle structure, qui peut accueillir 5000 spectateurs. Mais cela ne suffira pas, car la plupart des Malgaches aiment la pétanque : nous sommes donc dans l'obligation d'avoir également des Fans zones, où les parties seront retransmises par la télévision .
Ce sera un Championnat du Monde pas comme les autres, l'ambiance sera digne d'un Mondial de football. Le terrain sera évidement élaboré en notre faveur, mais dans l'esprit de la sportivité : comme je l'ai dit
souvent aux joueurs, l'adversaire n'est pas un ennemi mais simplement une équipe  à battre.


Vous avez mis sur pied une offre de séjour pour ces championnats du monde. Quelle est-elle ?

Je vous engage à parcourir l'affiche. Vous y trouverez l'ensemble des offres disponibles, et je pense que vous ne serez pas déçus : l'ambiance sera au rendez-vous, et ce championnat du monde sera sûrement inoubliable.
 
 
 
 
 
 
---- AJOUT DE LA RÉDACTION ---- 
 
Lire
 
Les boulistenautes en parlent dans ce ::FORUM 
  

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
  
          512 utilisateur(s) en ligne plus...

  • Bruno GIRE chef d'équipe !

    Entretien avec un joueur originaire de la Haute-Loire qui endossera cet été un rôle de chef d’équipe pour la tournée des Masters de Pétanque...

  • Laurent Morillon, aujourd’hui coach

    Entretien avec un ancien joueur de haut niveau qui aura coaché l’équipe de France 1 de Quintais, Suchaud, Lacroix lors du Trophée l’Équipe il y a seulement quelques ...

  • Philippe SUCHAUD semi-pro !

    Entretien avec un grand champion qui revient avec nous sur sa semaine au Trophée l’Équipe, sur les Championnats du Monde à venir et sur sa carrière sportive.

  • Philippe Quintais « I’ll be back »

    Entretien avec Philippe Quintais suite à l'annonce de son retour en équipe de France. Il nous parle aussi de son nouveau Club "Oléron Pétanque Elite".

  • Romain Fournié : mon premier maillot !

    Rencontre avec un champion qui revient avec nous sur le formidable exploit réalisé il y a quelques semaines à Montauban, avec ses partenaires Ludovic Montoro...

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque
Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !