Publicité

Championnats du Monde de pétanque : Rétrospective Pattaya 2007

Posté par jacpetanque le 26/7/2012 5:00:00 (8914 lectures) Articles du même auteur

Plus de cent ans après sa naissance à La Ciotat, la pétanque reviendra en Provence, à quelques dizaines de kilomètres de son berceau. Du 4 au 7 octobre de cette année se déroulera à Marseille le 46e championnat du monde. En perspective de ce nouveau mondial, chaque mois une rétrospective : ce mois-ci le championnat du monde de Pattaya (Thaïlande) en 2007.

En perspective du 46e championnat du Monde à Marseille…

...chaque mois une rétrospective : Pattaya 2007

Pour revivre ce 43ème championnat du Monde à Pattaya en Thaïlande, je vous invite à suivre le compte rendu, extrait du Pétanque Magazine 2008 no. 51 d'Obut.

 

 Bienvenu à Pattaya !

IL ETAIT BEAU CE CHAMPIONNAT DU MONDE À PATTAYA !

Pattaya et son tourisme accueillaient cette grande épreuve planétaire pour laquelle plus de 60 pays s'étaient déplacés.
   Beau, disputé sur un site spécialement aménagé par la fédération thaïlandaise et particulièrement prisé de toutes les nations présentes, bien décidées à se faire une place au soleil, quelque part à l'ombre du géant bleu.

 Les deux équipes de France lors de la cérémonie d'ouverture.

Et dès le premier tour, joué sur un site très difficile pour la pratique de la pétanque, on s'aperçut qu'une fois encore les petites nations allaient avoir du mal à se sortir d'affaire. D'ailleurs, dans ce fameux premier tour, on notait les qualifications, logiques, de Madagascar, Thaïlande 2, Estonie et Singapour dans le groupe A, Portugal, Laos, Bénin et Suisse dans le groupe B, France 1, Allemagne, Croatie et Vietnam dans le groupe 3 mais encore France 2, Finlande, Grande Bretagne et Espagne dans le groupe D, Belgique, Italie, Australie et Nouvelles Zélande dans le groupe E, Cote d'ivoire, Polynésie Française, Seychelles et Tchéquie dans le groupe F, Maroc, Suède, Sénégal et Djibouti dans le groupe G et enfin Tunisie, Canada, Monaco et Danemark dans le groupe H. A noter toutefois les éliminations surprenantes de la Hongrie, assez brillante l'année précédente à Grenoble et surtout celle des Pays-Bas, dont les récents progrès laissaient augurer bien autre chose.

 Les tenants du titre de France 2 : Michel Loy, Sylvain Dubreuil et Pascal Milei
(Didier Chagneau étant sur le banc).

Survenaient alors les poules des 16ème de finale et là si la poule S permettait à Madagascar et au Danemark de prendre un billet au détriment notamment du Sénégal, la poule T revenait à la Thaïlande 2 et le Portugal, la poule U à la France 1 (Suchaud, Le Boursicaud, Lacroix, Grandet) et la Finlande face notamment aux Monégasques, mais encore la poule aux champions du Monde en titre français (Loy, Dubreuil, Chagnaud, Milei) et l'Allemagne, la poule W à la Tunisie et à la Suisse, la poule X au Canada et au Maroc, la poule Y à la Polynésie Française et à l'Espagne (à noter l'énorme sensation avec la disparition prématurée de la Belgique) et enfin la poule Z souriait à la Côte d'ivoire et à l'Italie. La Belgique battue voilà une énorme surprise que la victoire des joueurs européens lors de la coupe des Nations n'allait pas suffire à estomper. Loin de là.

France 1 : Henri Lacroix, Philippe Suchaud et Bruno Le Boursicaud
(Thierry Grandet étant sur le banc).
Mais retour au championnat du Monde avec les poules de 8e de finale et les premiers chocs en vue.
   Dans la poule 1, si l'équipe de France de Le Boursicaud se qualifiait avec les Malgaches et au détriment de l'Espagne et du Portugal, ce n'est pas sans avoir reçu une sévère défaite de ces mêmes malgaches, vainqueurs 13-1 lors de la deuxième partie. Dans la poule 2, qualification pour France 2, les champions du Monde, et de l'Italie et là encore défaite surprenante du pays hôte, battu en barrages par les Italiens et de la Suisse, qui avait défrayé la chronique lors du championnat du Monde chez elle en à Genève, en 2003. Dans la poule 3, si la Polynésie Française de plus en plus performante et la Tunisie se qualifiaient, c'est au dépens du Canada et du Danemark. Enfin, dans la poule 4, les sésames pour le grand huit revenaient à l'Allemagne et au Maroc, au détriment de la Finlande et de la Côte d'ivoire, décevante cette saison. Les quarts de finales et le retour des parties à éliminations directes. Avec cette dose d'émotions fortes qui font chavirer les cœurs et battre le pouls.

 

L'équipe malgache avec Patrick Ramaminirina, Christian Andrianiaina et
Carlos Rakotoarivelo. T
rès forte, ce championnat !

Dans le premier quart de finale, la France 1 de Lacroix, Le Boursicaud et Suchaud retrouvait rapidement ses esprits après sa défaite face aux joueurs de Madagascar et ne faisait qu’une bouchée du Maroc, battu fort logiquement 13-1.
   Dans le deuxième quart de finale, l'Italie explosait la Polynésie Française, soit Tahiti, auteur toutefois d'une aventure formidable. Dans la troisième confrontation, la Tunisie de Lakhal, toujours là dans les grands rendez-vous renvoyait l'Allemagne à ses chères études (13-3). Mais attention, les teutons progressent chaque année un peu plus et bientôt il faudra compter avec eux pour les titres. Enfin, l'ultime quart de finale débouchait sur une terrible sensation pour les tenants du titre de Michel Loy, balayés 13-0 par des Malgaches étincelants et menant de bout en bout un match exceptionnel. Ouf, le temps de se remettre de ce coup de tonnerre dans le ciel de Pattaya et les demi-finales permettaient aux deux grands favoris, la France et Madagascar de s'éviter dans le dernier carré.

Demi-finale entre l'Italie et France 1.

Si les bleus s'imposaient sans coup férir face à de très valeureux Italiens (Ocelli, Dutto, Zocco et Biancotto), battus néanmoins 13-3 comme l'an passé au même stade de la compétition à Grenoble, les Malgaches de Andrianiaina, Rakotoarivelo, Dinmamod et Maminiarina, devenus les épouvantails de la compétition, poursuivaient leur fabuleuse aventure en dominant les vice-champions du monde, les Tunisiens de Lakhal, Tarek, Attalah et Med Nizar (13-3 également).

 Présentation de la finale entre Madagasacar et France 1.

La finale ? Elle allait consacrer le talent phénoménal de Suchaud au tir, l’appoint exceptionnel de Lacroix, la solidité de Le Boursicaud et l’apport de Grandet, qui n’a pas joué mais qui a fait preuve de beaucoup de dextérité chaque fois que Philippe Ouintais a fait appel à lui.
   Mais les Malgaches pourront toujours regretter ces belles mènes du début de partie où ils auraient pu faire la différence et mettre les bleus français dans l'embarras; Ne profitant pas, les joueurs africains allaient ensuite s'exposer aux coups de boutoir d'un Suchaud remarquable et d'un Lacroix talentueux (13-6). La France gardait son bien.

 Quelques secondes avant le tir décisif pour la gagne de Philippe Suchaud !

 

 Philippe Suchaud vient de frapper la boule malgache... c'est gagné !

 

 La joie énorme dans le camp des Français !

Il est à noter que pour la première fois la finale du championnat du monde s'est déroulée en 13 points au lieu de 15 auparavant, suite à une décision des instances dirigeantes de la Fédération Internationale lors du congrès international.

Championnat du Monde de Tir individuel.
   Mais s'il fallait une preuve supplémentaire que Madagascar s'est positionné dans ce championnat du Monde en Asie comme la deuxième grande nation mondiale, on l'aura aisément eu avec le succès dans le championnat du Monde de tir de Carlos Rakotoarivelo, après une finale où il a quand même dominé le Français Pascal Milei, auteur pourtant d'une grande performance pour son premier championnat du Monde de tir. Bravo au joueur malgache qui succède au Thaïlandais Phusa Ad.

Pascal Milei et Carlos Rakotoarivelo se confrontene en finale du tir de précision.

Tir de précision :

Médaille d'or : Carlos Rakotoarivelo (Madagascar) avec 52 points.
Médaille d'argent : Pascal Milei (France 2) avec 41 points.
Médaille de bronze : Yann Nauta (Tahiti) avec 20 points et Abdessamad Menkari (Maroc) avec 18 points.

Carlos Rakotoarivelo (Madagascar), champion du monde
au tir de précision.


Coupe du Monde :
1. France 1
2. Madagascar
3/4. Tunésie et Italie

Coupe des Nations :

1. Belgique
2. Thaïlande 1
 

 Henri Lacroix, Philippe Suchaud, le coach Philippe Quintais, Bruno Le Boursicaud
et Thierry Grandet : champions du monde 2007 !

Photos:« jacpetanque »
Copyright texte extrait du Pétanque Magazine 2008 avec l'autorisation d'Obut

 

Diaporama photos...

Les vidéos disponibles sur Internet

Finale intégrale France vs Madagascar (1h57). Réalisation Sport+, mis à disposition par "GIANLUCA1351" disponible sur Youtube.com : PLAY


Catégorie Reportages
Editer cette vidéo / lienVIDEO : les plus beaux tirs de la finale du Championnat du Monde à pétanque 2007  YouTube YouTube
Ajoutée le : 20/7/2012 14:54
Temps : 4 minutes

Description :

Mise à disposition par "xtrail777" sur Youtube.com.

 

Lire :

Rétrospective Monaco 2001

Rétrospective Grenoble 2002

Rétrospective Genève 2003

Rétrospective Grenoble 2004

Rétrospective Bruxelles 2005

Rétrospective Grenoble 2006

 

  

Echanges&Réactions ::FORUM

Signalez votre présence dans notre ::CALENDRIER
Rejoignez ainsi le plus grand groupe de supporters, pour vivre ensemble un grand moment de sport pétanque !

Infos et réservations
Pour réserver vos places, rendez-vous sur www.petanque-marseille2012.fr dans la rubrique billetterie.
Vous pouvez aussi réserver vos places par téléphone au 0 892 390 320.
Rendez-vous également dans vos points de vente habituels : Auchan, E.Leclerc, Cora, Cultura, Virgin …
Pour toute demande d’informations, contactez le 04 91 53 71 16 ou contact@petanque-marseille2012.fr

 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
  
          296 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !