Publicité

Championnats du Monde de pétanque : Rétrospective Monaco 2001

Posté par jacpetanque le 1/2/2012 23:00:00 (15190 lectures) Articles du même auteur

Plus de cent ans après sa naissance à La Ciotat, la pétanque reviendra en Provence, à quelques dizaines de kilomètres de sa berceuse. Du 4 au 7 octobre de cette année se déroulera à Marseille le 46e championnat du monde. En perspective de ce nouveau mondial, chaque mois une rétrospective : à commencer par le championnat du monde de Monaco en 2001.


En perspective du 46e championnat du Monde à Marseille…
...chaque mois une rétrospective : Monaco 2001
 
   Pour revivre ce mondial dans la petite principauté méditerranéen, je vous invite à suivre notre ami Pierre Fieux « BOULEGAN » qui a écrit un petit ouvrage très agréable à lire sur la carrière d’Henry Lacroix : Champion de monde ! Publié en 2006 par les Presses du Midi.

   Aimé est venu de Marseille pour assister aux deux derniers jours du championnat à Monaco. Il avait négligé d'acheter les billets à l'avance, mais au dernier moment il a réussi d’aquérir des billets.

   Ecoutons Pierre :

   La barrière s'ouvre enfin. Aimé s'avance dans l'allée qui mène au chapiteau. Elle est bordée de stands tenus par les équipementiers, qui proposent boules, vêtements et accessoires, par les magazines consacrés à la pétanque et par les buvettes. À cette heure-ci, ils sont presque vides: tout le monde est allé voir les quarts de finale.
 
 
Le chapiteau de Monaco lors des 1/4 de finales. Au
premier plan les tenants du titre (Belgique) contre
le Canada, derrière la Tunésie contre le Maroc
et au fond la France contre l'Espagne
.


   Aimé presse le pas. Il franchit l'entrée, monte l'escalier qui mène aux gradins. Arrivé en haut, il regarde autour de lui : le chapiteau est bondé. Il y règne une atmosphère étrange, un silence pesant. Aimé demande à son voisin :
   - Qu'est-ce qui se passe?
   Le gars lui explique avec un accent hollandais prononcé que la France joue contre l'Espagne, qu'elle menait largement mais que les Espagnols sont revenus au score, et ne sont plus menés à présent que d'un point, 10 à 11. Aimé n'est pas étonné. Il connaît ces Espagnols, et surtout le tireur, Eduardo Reina. Ancien champion du monde junior, il tire comme on plante des banderilles, les deux bras levés en avant au départ de son geste. Et il est non seulement spectaculaire, mais extrêmement efficace. Aimé le regarde : le regard vide, bien campé sur des jambes solides, donnant l'impression d'un bloc étanche de concentration, Reina est habité d'une intense rage de gagner, il a la grinta, comme on dit chez lui, et l'a apparemment transmise à ses partenaires. Les Français ont intérêt à serrer les boulons.

 
   Le pointeur espagnol, Antonio Lopez, jette le bouchon. Il pointe, le fait bon. Le public espagnol se déchaîne.
   Suchaud part au rond. Palet. Lopez pointe sa deuxième boule, fait à nouveau un bon point. Suchaud retire, juste pas droit. Manqué. La mène est à présent en faveur des Espagnols, il faudrait que Quintais fasse carreau pour se rétablir. Il va au rond, arme son tir. Casquette !
   « Pauvres de nous, pense Aimé, ce coup-ci, on est beaux, té !
   Un silence de plomb s'est abattu sur le chapiteau. Dans le camp français, les visages sont graves. Henri et les deux Philippe discutent longuement de la conduite à tenir. Quintais va voir Loulon, lui demande conseil. Suchaud et Lacroix le rejoignent. Après avoir écouté ses avis avec attention, ils reviennent sur le jeu. Henri se dirige vers le rond.
 
 
   - C'est lui qui va y aller, murmure le Hollandais, Quintais garde sa boule pour tirer au bouchon, s'il manque.
   Lacroix tire sa première boule de la partie. Frappé.
   Jordi Martinez pointe, le fait bon. Cette fois, plus moyen de reculer: deux boules contre quatre, il faut frapper deux fois pour n'en perdre que deux et sauver la partie. Si Henri manque, Philippe ne pourra plus rien faire.
   Henri revient au rond. Autour d'Aimé, plus personne ne respire. La boule part dans un silence de mort. Frappé ! Le camp français explose de joie. Pourtant, ce n'est pas fini : il reste encore une boule à pousser pour ne pas perdre.
   Martinez met un très bon point, tout près du bouchon. Philippe Quintais va tirer. Concentration, préparation: le bras démarre, tout en douceur. Carreau en place, tout contre le but ! Aimé a les larmes aux yeux : un geste, un tout petit geste dont dépend le sort de toute une partie. Ce geste, Henri et Philippe viennent de le faire trois fois de suite, dans l'ambiance survoltée du chapiteau de Monaco. Que c'est beau la pétanque !

   Pour l'instant, ce sont les Espagnols qui accusent le coup. Pourtant, malgré la déception, Reina parvient à chasser le carreau de Quintais et à mettre un point. 11 à 11. La France respire à nouveau, mais tout reste à faire.
 
 
   Lopez jette le but, pointe trente à gauche. Suchaud tire, les deux boules sortent. Lacroix pointe cinquante devant. Reina part tirer, fait passer. Henri repointe, soixante à gauche. Reina file à nouveau vers le rond. Aimé le regarde, impressionné par sa détermination: les deux bras s'élèvent, la boule part, carreau en place ! Le public espagnol chavire.
   - Espana ! Espana!
   Aimé sent la chair de poule lui remonter le long des bras.
   - Aïe, aïe, aïe ! Maintenant, s'ils en poussent trois, on est cuits !
    Quintais gagne le point, dix à droite. Martinez part tirer. Manqué ! Un soupir de soulagement parcourt le camp français. Il tire encore, fait passer. Quintais doit pointer à nouveau, la mène est en sa faveur mais peut encore basculer sur la dernière boule espagnole. La boule part, retombe, embouchonne !
   Lopez, qui comptait tirer pour éviter de perdre, ne peut plus le faire. Obligé de pointer, il reste court! Suchaud, qui n'a pas pointé de la partie, a le treizième point entre ses mains. Il faut le mettre: chacun sent bien qu'une mène de plus pourrait être fatale.
   - Allez Philippe !
   Le kop français pousse autant qu'il peut. Calmement, le grand Philippe ajoute. Ouuuuuf !
 

   Aimé s'éponge le front avec un énorme mouchoir. A chaque fois, il n'en revient pas : on va voir une partie de boules — ça n'a l'air de rien pourtant, une partie de boules — et on vit des trucs à te faire arrêter le cœur, à se retrouver tout estranciné, comme aujourd'hui. Ce Lacroix, quand même, quel cran : elles devaient peser lourd, ces deux boules, surtout la deuxième...
   Et ce Quintais, non? Manqué perdu, carreau en place. Qué monstre ! Rien que d'y repenser, Henri en a la gorge toute sèche; ça tombe bien, il aperçoit le Hollandais, là-bas, près de la buvette, qui lui fait signe.
   Jac est rédacteur en chef d'un magazine de pétanque très lu aux Pays-Bas. Il ne manque jamais un cham¬pionnat du monde et en analyse finement les parties.
   - Aimé, je vous offre une bière ! Alors, que pense un Marseillais de ce championnat du monde? On dirait que votre Lacroix vient de prouver qu'il était digne de l'équipe de France, non?
 
 
La grosse déception de l'équipe espagnole après leur defaite sur le fil...

Les résultats de Monaco :

1. France : Philippe Quintais, Philippe Suchaud, Henri Lacroix et Eric Sirot (15-4)
2. Tunésie
3. Belgique (13-10)
4. Madagascar

Coupe des Nations :

1. Monaco
2. Pays-Bas
 
Tir de précision :
 
1. Philippe Quintais
2. François Ndiaye (Senegal)
3. Claudy Weibel (Belgique)
4. Hicham Meqsoud (Maroc)

 

 
La première victoire mondiale de la Dream Team, composée de Philippe Suchaud,
Philippe Suchaud, Henri Lacroix et Eric Sirot.

 

Photos:« jacpetanque», le photographe avec l'accent hollandais prononcé...

Diaporama photos...

 

Lire la vidéo... (15 minutes)

Lire la vidéo... (15 minutes)

 

Echanges&Réactions ::FORUM

Signalez votre présence dans notre ::CALENDRIER
Rejoignez ainsi le plus grand groupe de supporters, pour vivre ensemble un grand moment de sport pétanque !

Infos et réservations
Pour réserver vos places, rendez-vous sur www.petanque-marseille2012.fr dans la rubrique billetterie.
Vous pouvez aussi réserver vos places par téléphone au 0 892 390 320.
Rendez-vous également dans vos points de vente habituels : Auchan, E.Leclerc, Cora, Cultura, Virgin …
Pour toute demande d’informations, contactez le 04 91 53 71 16 ou contact@petanque-marseille2012.fr

 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
polo
Posté le: 8/2/2012 15:31  Mis à jour: 8/2/2012 15:31
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 20/2/2007
De: Dour BELGIQUE
Envois: 2648
 Re: Rétrospective Monaco 2001
ca serait sympa de retrouver la rencontre France(Pancin-jafuel-palazon) contre l' Italie au chpt du monde de Nevers 1981
------------

petanque
Posté le: 6/2/2012 16:05  Mis à jour: 6/2/2012 16:05
CLUB des Supporters Boulistenaute.com
Inscrit le: 26/9/2002
De: 18 Cher - Bourges - Région Centre Bourges
Envois: 33601
 Re: Rétrospective Monaco 2001
------------

Pour la promotion du sport pétanque O°O

La boutique 100% Passion Pétanque, vente de boules de pétanque : [BOUTIQUE]
petanque
Posté le: 4/2/2012 9:44  Mis à jour: 4/2/2012 9:44
CLUB des Supporters Boulistenaute.com
Inscrit le: 26/9/2002
De: 18 Cher - Bourges - Région Centre Bourges
Envois: 33601
 Re: Rétrospective Monaco 2001
------------

Pour la promotion du sport pétanque O°O

La boutique 100% Passion Pétanque, vente de boules de pétanque : [BOUTIQUE]
alex37
Posté le: 2/2/2012 20:39  Mis à jour: 2/2/2012 20:39
CLUB des Supporters Boulistenaute.com
Inscrit le: 19/2/2005
De: Tours - 37 Indre et Loire - Centre
Envois: 920
 Re: Rétrospective Monaco 2001
Je me souviens comme si c'était hier de cette partie diffusée en direct sur TMC, un GRAND moment!!!!!!
  
          260 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !