Publicité

Championnats du Monde de pétanque : Rétrospective Grenoble 2004

Posté par jacpetanque le 6/5/2012 23:00:00 (8293 lectures) Articles du même auteur

Plus de cent ans après sa naissance à La Ciotat, la pétanque reviendra en Provence, à quelques dizaines de kilomètres de son berceau. Du 4 au 7 octobre de cette année se déroulera à Marseille le 46e championnat du monde. En perspective de ce nouveau mondial, chaque mois une rétrospective : ce mois-ci le championnat du monde de Grenoble en 2004.

En perspective du 46e championnat du Monde à Marseille…

...chaque mois une rétrospective : Grenoble 2004

 

Pour revivre ce deuxième mondial dans la ville 'Porte des Alpes', je vous invite à suivre notre ami Pierre Fieux « BOULEGAN » qui a écrit un petit ouvrage très agréable à lire sur la carrière d’Henry Lacroix : Champion de monde ! Publié en 2006 par les Presses du Midi.
 

   Ecoutons - et pour la dernière fois - Pierre :

 

 
Vue d'ensemble des terrains lors du premier tour.

   Le Palais des Sports de Grenoble est à nouveau pavoisé de dizaines de drapeaux, le restaurant résonne d’exclamations poussées dans toutes les langues. Le succès est à nouveau au rendez-vous : la plupart des places sont vendues depuis plusieurs mois, les gradins débordent de monde, l’ambiance est fantastique.


Ne jamais plus deux équipes françaises en finale !
 

   Cette année, la fédération internationale a modifié le règlement: si deux équipes d’un même pays se retrouvent dans le dernier carré, elles doivent obligatoirement s’affronter en demi-finale. Sous la pression des fédérations étrangères, le président Bernard a lâché du lest en acceptant cette mesure contraire à l’éthique sportive. C’est ce qui se produit aujourd’hui : le dernier carré regroupant le Cambodge, la Belgique et les deux équipes françaises, celles-ci doivent jouer l’une contre l’autre.

 

 

Mauvais départ pour Philippe Suchaud. Au fond Hector Milesi,
un des ses plus fidèles supporters.

 

   Les travées sont dans la pénombre. Au centre, sur un carré baigné de lumière, la partie a débuté. Quintais, Lacroix, Suchaud contre Loy, Rocher, Le Boursicaud. L’ambiance est étrange : le public, français en majorité, reste muet, n’ose encourager aucune des deux équipes.

 

 
Les champions du monde remontent à 6 partout.


   Suchaud a mal commencé. Manqué double à la première mène. France 2 bricole, souffre, assure le minimum. France 1 est beaucoup mieux : Rocher, par son appoint, donne beaucoup d’assise à l’équipe, Le Boursicaud et Loy déroulent.

 
France 1 a fait 6 points dans la mène! Score 12 à 6.
Les champions du monde (France 2) ont dû respirer un bon coup...


   Mais la Dream Team réagit, reste dans la partie. Le score demeure serré : 10 à 12.
   Henri ouvre sur un point moyen. Pourtant, Rocher le perd deux fois, se met en danger. À présent, ce peut être une mène de gagne pour France 2. Que faire ? Tout le staff se consulte, Bideau, Hureau donnent leur avis. Tous pensent qu’il faut tirer, tenter de frapper trois ou quatre fois pour éviter de perdre. Seul Michel Loy veut pointer. On insiste, on tente de le convaincre: rien à faire. Finalement, on l’écoute.

 

 
Maintenant c'est France 1 qui est en grosses difficultés. Michel Loy doit regagner impérativement le point par un evant-de-boule sur la boule de France 2. Sinon...


   Il part au rond, envoie un mètre devant, droit au but, la boule est un peu longue, se dévie : devant de boule !
   Tout est relancé. Henri ne rentre pas, Quintais regagne le point. Le Boursicaud frappe. Quintais le perd. France 1 reprend l’avantage.
   Quintais, Lacroix et Suchaud se consultent. On décide de tirer à la boule de Loy, en espérant qu’elle partira malgré sa position. Suchaud frappe, mais le devant de boule joue à plein, la boule reste à sa place.

 

 
Suchaud frappe, mais la boule de Loy reste ou elle est.

   La situation devient délicate: le grand Philippe joue néanmoins sa dernière carte, gagne le point. Le Boursicaud part au rond : frappé gagné !

 
Le Boursicaud a fait son travail et il frappe. Les champions du monde
sont détrônés après leur régime de trois ans !


   Réalisant un tir superbe, Le Boursicaud propulse son équipe en finale. Le banc de France 1 laisse éclater sa joie. Les joueurs s’embrassent, serrent le poing: ils l’ont fait, ils ont réalisé ce qui commençait à sembler impossible après trois ans de totale domination. Ils ont battu la Dream Team dans un championnat du monde !
 

 

Finale France 1 contre la Belgique. Après un tir de Claudy Weibel, le bouchon est deplacé
vers la ligne de perte. Serge Podor par deux fois n'a pas pu reprendre le point, mais
Jean-François Hémon va sauver les meubles de son équipe par tirer le but.
France 1 mène 6 à 2.


   Henri Lacroix est debout au bord de la piste, près des sièges réservés aux joueurs. Assis à quelques mètres, Suchaud suit la finale avec attention. À l’autre bout du terrain, Loy, Rocher et Le Boursicaud font la partie parfaite, dominant des Belges vaillants mais débordés. Encouragés par Daniel Bideau et Damien Hureau, ils déroulent, maîtres de leur sujet, vers un titre qui leur tend les bras.

 
Bruno Le Boursicaud au sommet des ses pouvoirs
: en finale il n'a raté
qu'une seule boule, sa première !

 

 
Le Boursicaud frappe et fait... palet! C'est gagné pour la France !!! Après la perte juste
à Genéve (2003), cette fois la victoire pour Michel Loy et ses partenaires.


 
Grosse déception pour Jean-François Hémon
après la defaite de son équipe.

 

 
Le tour d'honneur des nouveax champions du Monde quelques minutes après la finale.

 

Editer cette vidéo / lienVidéo de la Finale, partie 01  YouTube YouTube
Ajoutée le : 30/4/2012 15:55
Temps : 9 minutes


Description :
Le Palais des Sports de Grenoble est à nouveau pavoisé de dizaines de drapeaux, le restaurant résonne d’exclamations poussées dans toutes les langues. Le succès est à nouveau au rendez-vous : la plupart des places sont vendues depuis plusieurs mois, les gradins débordent de monde, l’ambiance est fantastique.

Partie 02 : http://www.youtube.com/watch?v=9e9J0EOOxFY
Partie 03 : http://www.youtube.com/watch?v=AdPpc-6rvwQ
Dernier tir de la finale : http://www.youtube.com/watch?v=3BNON3ned3w

 

Coupe du Monde:

1. France 1 (15-3)
2. Belgique
3/4. France 2 et Cambodge

Coupe des Nations:

1. Allemagne (13-5)
2. Mali

Tir de précision:

1. Sami Attalah (Tunisie) 41 points (sans l'atelier 5, score en 1/4 finale 47 points)
2. Jean-Jacky Randrianandrasana 20 points
3/4. Agossa (Bénin) et Phusa-Ad (Thaïlande)

 

 

  La joie immense de Damien Hureau, Bruno Le Boursicaud, Bruno Rocher, Michel Loy
et le coach Alain Bideau après leur victoire face à l'équipe belge.

 

Photos:« jacpetanque »

Diaporama photos...

Lire

Rétrospective Monaco 2001

Rétrospective Grenoble 2002

Rétrospective Genève 2003

 
 

Echanges&Réactions ::FORUM

Signalez votre présence dans notre ::CALENDRIER
Rejoignez ainsi le plus grand groupe de supporters, pour vivre ensemble un grand moment de sport pétanque !

Infos et réservations
Pour réserver vos places, rendez-vous sur www.petanque-marseille2012.fr dans la rubrique billetterie.
Vous pouvez aussi réserver vos places par téléphone au 0 892 390 320.
Rendez-vous également dans vos points de vente habituels : Auchan, E.Leclerc, Cora, Cultura, Virgin …
Pour toute demande d’informations, contactez le 04 91 53 71 16 ou contact@petanque-marseille2012.fr

 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
Anonyme
Posté le: 7/5/2012 10:34  Mis à jour: 7/5/2012 10:34
 Re: Rétrospective Grenoble 2004
Que de souvenirs!!!le score est sévère vu la partie mais la victoire est largement mérité.
J éspère pouvoir revivre des moments aussi intenses.c etait une super ambiance.
  
          270 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !